Manga Time : Golden Sheep Tome 1 (Fiche)

Couverture Golden Sheep, tome 1

Edition : Delcourt Tonkam
Autre titre : Kin no hitsuji
Dessin : OZAKI Kaori
Scénario : OZAKI Kaori
Seinen : En cours en France avec 1 tome. Terminé au Japon avec 3 tomes
Genre : Romance, Social, Tranche de vie, Amitié
Prix papier : 7.99€
Pas d’édition numérique

Résumé :
Selon la légende « si vous écrivez un souhait, que vous l’enterrez sous la Tour des Moutons et que vous le déterrez au bout de 7 ans et 7 mois, votre souhait se réalisera… » Tsugu Miikura, revient dans sa ville natale et retrouve ses amis d’enfance avec lesquels elle avait enterré une capsule témoin à l’école primaire. Elle découvre alors que les liens d’amitié qu’elle pensait indestructibles se sont fissurés petit à petit

Mangaka et Titre :

La mangaka vous a fait quelques oneshots de l’été que je vous conseille et qui sont sur le blog également : Our summer Holiday, Mermaid Prince. Mais elle a également fait une série plus longue, en 11 tomes : Immortal Rain.

Edition :

Je trouve la couverture magnifique, elle dégage quelque chose. De plus, c’est un petit régal au toucher, tout doux <3.
Je peux regretter l’absence de pages couleurs, mais autrement on a un peu plus de 200 pages, un papier très blanc, d’une très bonne épaisseur.
Bref, une édition papier comme j’aime. Très bien.

Hello Livre :
Comme ils disent, il faut bien se faire plaisir parfois. Une série courte, une mangaka que j’aime bien, allez hop ^^

Une phrase forte, jolie et poétique en quatrième de couverture qui fait réfléchir à ce temps qui passe, les enfants qui grandissent …
« Nous sommes en deuxième année de lycée, pas encore prêts à devenir des adultes, mais plus tout à fait des enfants non plus. Impatients, nous tournons en rond et c’est l’histoire de notre jeunesse que je vous livre. »

Mon avis/Mes impressions :

Golden sheep est un manga, une histoire, qui se révèle au fil des pages, mêlant le présent et le passé. C’est une histoire très intense, qui va très vite nous prendre de court, nous interroger, nous faire demander ce qu’il y a derrière tout cela.

La puissance de la couverture est la même dans l’histoire. La mangaka ne déçoit absolument pas, nous donnant même envie de crier, de pleurer, de leur dire de communiquer. Il y a un côté réaliste, cru, qui est comme un coup de poing dans le ventre. Tellement ça fait mal.

Golden sheep, c’est un lieu, là où il y a une statue avec un mouton, là où ils se retrouvent parfois, là où ils ont enterré leur capsule temporelle.
La fille de la couverture, Tsugu Miikura, bonne vivante, passionnée de musique, revient dans sa ville natale. La situation semble être complexe, et la famille, mère et filles, nombreuses.
Elle se dit qu’au moins elle a ses amis, et tente de toujours positiver, et se dire que ça va aller. Si au départ, ils semblent retrouvés leur complicité, leur relation. Il s’avère très vite qu’il y a des failles.

Une jeune femme amoureuse qui perd un peu la tête. Voir des situations, se sentir mise de côté, et un grand manque de communication lui font dépasser les bornes. Elle semble parfois le regretter, se poser des questions.

Mais le plus complexe est le changement de la relation entre les deux jeunes hommes. Nous apprendrons une partie de ce qui s’est passé. Et mon cœur a été brisé pour les deux, même s’il est difficile de pardonner certains actes actuels.

Pour notre plus grand plaisir, il y a aussi un animal, un chien, qui est lié d’une certaine manière au groupe.

Et ensuite, il y a la décision finale, des derniers chapitres, qui changent toute la donne, y compris une révélation.
Certains semblent se faire dépasser par leurs sentiments, la violence qu’ils ressentent en eux.

Au niveau réaliste et assez dégoûtant, vous avez aussi certaines réponses que reçoit Tsugu a des questions.

Dès le début de l’histoire, le ton est donné, et nous verrons ensuite comment on a pu en arrivé là.

Le graphisme est lui très agréable, avec des sentiments très bien capturés.

C’est donc pour l’instant une belle et triste histoire, qui a une grande force en elle, et ne peut laisser le lecteur indifférent. C’est percutant, révoltant, difficile, intrigant.

Graphisme :

Et vous ? Elle vous tente ? Vous l’avez lu ? Qu’avez-vous lu d’autre de la mangaka ?
Je rappelle qu’elle sera en 3 tomes :).

11 commentaires sur « Manga Time : Golden Sheep Tome 1 (Fiche) »

  1. Comme je l’ai déjà dit chez d’autres camarades de wordpress, c’est un titre que j’ai commandé pour la médiathèque et je compte bien le lire rapidement !

    Ton avis me conforte sur ce point, car je ne lis finalement que du bien sur ce titre et les éléments que tu soulignes semblent avoir été remarqué par la majorité des lecteurs et lectrices.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s