Fast Manga Time : L’école emportée & Higanjima Tomes 1

Hello,

Entre c’est bien gentil, mais comment je vais faire si je veux la suite ? et/ou ce n’est pas un confort de lecture optimale + les latences, et/ou ouf (ou pas) je connais déjà et/ou je ne manque pas de lectures ^^
Mais j’ai un regain après la vidéo de Bruno (Akata) et voir le mal qu’il s’est donné pour qu’on ait de la lecture gratuite.
Merci à tous les éditeurs participants.

Voilà des histoires qui ont des propos et des idées très intéressantes, le tout sans scènes olé olé parfaitement inutiles. C’est aussi dérangeant, bizarre, étrange, et de quoi réfléchir sur la condition humaine, mais avec un ton assez mûr.

L’école emportée

Résumé : 
L’école emportée », narre la disparition brutale d’une école primaire et de tous ses occupants, mystérieusement projetée dans un monde désertique, dépourvu de vie, où le sable dispute à un ciel aux brumes obscures les limites incertaines de l’horizon noir. Complètement dépassés par la situation, les adultes chargés de la protection des enfants vont se révéler incapables d’assurer leur rôle. Certains laisseront libre cours à leur folie naissante, d’autres préféreront le suicide.
C’est dans ce monde que les enfants, désemparés, à court de repères tant familiaux que géographiques, se devront à eux seuls de s’accorder l’espoir d’une survie improbable.

Terminé en 6 tomes

Mon avis/Mes impressions :

Au moins avec les 320 pages que font ce premier tome, on a de quoi rentrer dans l’histoire. Les bonus de fin sont aussi intéressants. Le dessin date totalement, normal s’il est de 2005 en France, il est encore plus vieux au Japon (1972).
Ici la nature humaine, la perte de raison font très vite leur apparition, dès l’école emportée. Et oui c’est plus effrayant que des scènes purement gores.
Par contre être avec des gosses qui crient, sont chiant, c’est énervant et usant à la longue.
De plus, la numérisation n’est pas très bonne, elle m’a explosé les yeux.
En tout, avec le monde qui n’a plus l’air d’être là tel que connu, des vivres très limités, la survie va être compliquée, de faire de la place à tout le monde. Ont-ils le moindre espoir de revenir ? ou plutôt vont-ils au moins certains s’adapter à ce nouveau monde et comment ? Les règles du jeu ont changé.

Higanjima : l’île des vampires

Couverture Higanjima : L'île des vampires, tome 01

Résumé : 
L’école emportée », narre la disparition brutale d’une école primaire et de tous ses occupants, mystérieusement projetée dans un monde désertique, dépourvu de vie, où le sable dispute à un ciel aux brumes obscures les limites incertaines de l’horizon noir. Complètement dépassés par la situation, les adultes chargés de la protection des enfants vont se révéler incapables d’assurer leur rôle. Certains laisseront libre cours à leur folie naissante, d’autres préféreront le suicide.
C’est dans ce monde que les enfants, désemparés, à court de repères tant familiaux que géographiques, se devront à eux seuls de s’accorder l’espoir d’une survie improbable.

Terminé en 33 tomes

Mon avis/Mes impressions :

Là aussi la série date déjà un peu, débuté en 2005, mais tout de suite on y sent un trait et propos mûr. Il est question de vampires, d’une île, mais tout reste étrange, incertain, déstabilisant.
Dans ce premier tome, nous sommes en partie sur cette île étrange, on nous parle de disparitions. Puis nous suivons Aki et son groupe dans la société contemporaine, Aki a également quelques pensées chaudes pour une amie à lui Yuki, qui est avec un autre pote Ken. Il est sans doute à ne pas mettre entre toutes les mains. Ce premier tome attise la curiosité, mais on sent que ça ne va pas être facile.
Pourquoi cette Camilla est venue approcher Aki ? Son frère a disparu il y a deux ans.
Certains plans ont un côté happant et inquiétant en même temps.

Pour les deux : A continuer si un jour j’en ai l’occasion pour les propos.

4 commentaires sur « Fast Manga Time : L’école emportée & Higanjima Tomes 1 »

  1. Je n’ai pas trop aimé Higanjima, trop vu et revu… (et j’aime pas les dessins ><)
    Par contre, vraie surprise sur l'Ecole emportée, génial dans sa construction et la montée de l'angoisse. J'ai envie de continuer même si je me demande comment ça va tenir 8 tomes !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai vu sur LA, on dirait qu’on n’a pas du tout lu la même chose pour Higanjima, même si j’aurai besoin de confirmer encore un peu lol
      Oui 🙂 6 tomes mais ce sont de gros tomes quelque part s’ils font tous plus de 300 pages.
      Tu as lu la fin ? quand il nous prévient qu’il spoile. Je serai bien curieuse et intéressée de le lire aussi.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s