Manhwa Time : The Swordsman Tomes 5 à 9 – Point (Fin)

N’étant pas en état, je vous mets les avis mais sans mise en forme pour le moment (coloration, gras …) ni fiche ni graphisme Merci d’avance pour votre compréhension Ce message s’auto-détruira

Fiche

Après avoir parlé des tomes précédents, nous nous retrouvons pour faire le point sur la suite et même la série en entier.

Déjà, elle se laisse bien lire, l’univers développé, le graphisme, les personnages, tout est prenant et intéressant.
Les auteurs nous donnent des informations sur la jaquette en chaque début de tome. Et sur la quatrième de couverture sur les armes. Plus des explications au cours de la lecture.

Nous sommes autant pris dans les combats que dans l’intensité que dégage l’histoire, nous demandant à qui on peut bien faire confiance.
Et même quand ils n’ont pas à faire à un ennemi proprement dit, il faut bien souvent prouver sa valeur, et dans leur époque et univers cela passe par le combat. Dans un combat, on a toujours un risque de se blesser, voire mourir.

Il y a beaucoup de stratégie et de politique, des retournements de situations, et des poings liés. Beaucoup de gens sont loin d’être libres d’agir comme ils le voudraient, et avec le risque de payer le prix d’une lange trop bien pendue.

La galerie des personnages est riche et variée.
Et les femmes sont également de la partie et importantes.
L’une d’elle sait d’ailleurs aussi bien manier les armes que sa langue pour ménager la fierté, l’orgueil de ces messieurs.
Mais beaucoup de femmes croisées auront leur importance, et interviendront dans l’histoire.

Dans cette histoire, il faut à chaque fois prouver sa force en passant par les armes, ce qui donne lieu à de beaux combats.
Se soulever contre le système en place pour tenter de le rendre plus juste, ce n’est pas gagné. Un combat des plus ardus.

Ils tentent de renverser le système en place, corrompu, de le rendre plus juste, d’attribuer la place au mérite, etc. Mais ce n’est pas en quelques jours qu’ils vont pouvoir faire cela. Les plus jeunes doivent être tempérés, ils ont encore tant à apprendre, y compris au combat. En fonçant, tête baissée, ce serait la mort qui attend au tournant.
Non, chacun à sa manière va tenter de changer les choses petit à petit, de se battre avec ses moyens, son cerveau, par les armes, etc.
Mais renverser un système est une bataille de longue haleine.

Finalement, cette série de 9 tomes va former un Swordsman, un maître de l’épée, pour qu’il soit prêt.
Nous regretterons de ne pas avoir la suite de cette aventure palpitante, qui nous aura donner bien des sueurs, mais cela n’empêche guère que nous avons passé de très bons moments en leur compagnie, qu’ils ont en déjà pas mal vus et vécus.

Et n’oublions pas les moments drôles, où ils sont sous forme chibi, qui permettent de souffler. Certains personnages ont également développé des relations précieuses.

Aventure, politique, stratégie, combat, manier sa langue autant que son arme, etc vous attendent.

Merci à Meian Editions pour la lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s