Manga Time : Moriarty Tomes 4 & 5

Fiche

Moriarty - Hikaru Miyoshi

Nous nous retrouvons pour le tome 4 de Moriarty avec toujours un très beau dessin, le graphisme est très agréable et les scènes d’action entraînantes, avec quelques frissons. Nous pouvons que sourire à l’évocation de M, Q, MonneyPenny, le MI6. De jolis clins d’oeil, et des souvenirs de toutes sortes se rappellent à nous. Une fine équipe va se former avec MoneyPenny. C’est également l’occasion pour le colonel Moran de comprendre totalement son passé, de le résoudre. C’est un gigantesque jeu d’échec grandeur nature qui se livre devant nos yeux. Certaines personnes n’hésitent pas à en sacrifier d’autres, mais cela les transforme en salauds. Comment peuvent-ils faire cela ? Sont-ils pardonnables ? Peut-on sacrifier une partie pour le soi-disant bien-être de tous ? En tout cas, c’est cruel. Ainsi de manière légitime se pose également la question pour le groupe de Moriarty. En quoi seraient-ils différents ? Ecoutez la réponse du colonel Moran. Mais Moriarty ne l’a pas fait que par gentillesse, cela va l’aider qu’il ait résolu son passé, et soit maintenant libre. Il est toujours aussi fin stratège. Une fois cette sombre affaire très prenante résolue, nous retrouvons Moriarty, mais également Sherlock Holmes, qui est un sacré phénomène. Avec l’aide de Watson, il a résolu bon nombre d’affaires, mais cela l’ennuie. Il veut retrouver ce prince du crime. Dans le dernier round, Moriarty et Sherlock sont dans le même train, une confrontation a lieu, mais également une nouvelle affaire dans les toutes dernières pages, qui fait que le lecteur sera impatient de lire la suite de leurs aventures. Les joutes verbales entre Moriarty et Sherlock Holmes sont toujours aussi exquises. Pour relâcher toute cette tension, à la fin nous avons le droit à des petites scènes comiques.

Moriarty - Ryosuke Takeuchi

C’est avec beaucoup de plaisir que le lecteur pourra retrouver ce nouveau tome de Moriarty, qui allie avec brio classe et élégance. Les histoires nous emportent, et pour les fins connaisseurs de Sherlock Holmes, nous font sourire également. La couverture elle aussi rappelle l’élégance de la série. Certains plans sont de toute beauté, et vu que nous allons même faire un tour du côté de la royauté, nous nous en mettons plein les yeux. La première histoire se passe dans un train, elle n’est pas sans rappeler le crime de L’Orient Express, les scènes sont magnifiquement capturés et le temps presse. Suite et fin de l’histoire amorcée dans le tome précédent. J’ai tellement aimé voir Sherlock s’associer à Moriarty pour confondre le coupable. L’enquête est passionnante, encore une fois, nous pouvons également constater des manières radicalement différentes. Autant dire que Lestrade ne va pas y croire ses yeux de voir 2 énergumènes de ce genre là. La deuxième affaire voit l’arrivée de la sublime et terrible Irène Adler. C’est une magnifique femme, mais elle est aussi très dangereuse, pourtant il est impossible de la détester en permanence, surtout quand certains traits de sa personnalité ressortent. Elle est impressionnante. Elle a plus d’une corde à son arc, et c’est un véritable jeu de dupes qu’elle va livrer avec Sherlock Holmes, qui semble devenu bien naïf face à elle. Redoutable Irène. Mais quel est vraiment son but ? En tout cas, elle ose. Au milieu de tout cela, la reine semble avoir un grave problème, le MI6, les renseignements britanniques ont aussi été appelés. Par moment, nous aimerions arrêté le temps, Irène et Sherlock forment une bonne paire, et certains discussions sont très intéressantes. Ils mettent également en avant les travers de la société, et le côté britannique qui ne veut point bouger. Certains moments drôles, que ce soit des petits ajouts dans l’histoire, ou les petits intermèdes entre les chapitres, ou quelques anachronismes assumés et voulus nous permettent de souffler. Le tome passe bien trop vite, et déjà nous avons envie de les retrouver.

PS : Avec Tachan, nous avons toutes les deux pensaient au crime de l’Orient Express ^^ Vous aussi ?

Merci à Izneo pour la lecture

Allez pour le plaisir et les souvenirs : ici

Un commentaire sur « Manga Time : Moriarty Tomes 4 & 5 »

  1. +1 pour les échanges entre Moriarty et Holmes, parce que Holmes tout seul est bien fade V.V
    Du coup, je ne suis pas forcément fan de son duo avec Irène, il fait trop gamin et elle lui est bien supérieure.
    Idem, j’en ai un peu marre des critiques de la société anglaise, ça fait catalogue, ça bouge pas et c’est pas assez percutant du coup…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s