Lecture Time : La guerre des papilles (Fiche)

Couverture La guerre des papilles

de Lucie Castel (connue aussi sous Oren Miller)
Editions : Harlequin
Collection : &H
Prix papier : 15.90€
Prix numérique : 9.99€
Sortie le 06 mars 2019
Genre : Romance, Contemporain

Résumé :
L’amour est la plus belle des gourmandises

Chocolat contre pâtisserie.
Castelli contre Palazzo.
Lucas contre Catalina.

Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles !

Mon avis/Mes impressions :

Mêler romance et contemporain est toujours un projet à haut risque avec moi. Mais Lucie Castel alias Orion Miller a su me conquérir. Je lui adresse toutes mes félicitations et une bonne continuation.

Cette histoire commence sur un fond de thriller, de situations catastrophiques. Ces premières lignes ne trouveront leur résolution qu’à la fin de votre tome.

Les chapitres sont séparés selon les points de vue. Avec Catelina dite Cat c’est pâtisserie, et avec Lucas c’est chocolat. Et si jamais cela se mêle, cela devient entremets (pâtisserie + chocolat).

Le style est fluide, très agréable, le livre se lit très bien, voire même très vite. Les pages défilent, cela se lit comme un petit pain. Cela se dévore et se déguste.

Il y a pas mal de personnages, Catalina est très vite attachante, réaliste, les pieds sur terre, fair-play, et cela fait plaisir. Lucie Castel laisse toutes les vies s’exprimer.

Deux familles sont en guerre et Catalina va débarquer au milieu de tout cela.

Tout est bien construit, stimulant et intéressant. Le lecteur se demandera comment la situation du départ a pu se produire. Et l’air de rien, le livre aborde pas mal de thématiques intéressantes : Le poids de sa famille, des querelles familiales, de laisser une chance aux gens, que c’est mieux d’être avec la bonne personne dans le respect, etc.

Cat a été sacrée meilleur ouvrier de France. La pâtisserie, crée c’est sa passion. Elle est totalement investie dans ce qu’elle fait. Par un concours de circonstance, elle quitte sa région et revient dans sa région natale, là où il lui reste de la famille. Elle saisit une opportunité, sans rien savoir des vieilles querelles familiales. Elle va faire la connaissance de Marc-Antoine, son cousin, et de plein d’autres personnes.

Il va falloir qu’elle prouve sa valeur, qu’elle arrive à se détacher du passé, de la querelle des familles Castelli et Palazzo, qu’elle se fasse accepter comme elle est. Au fur et à mesure de l’histoire, le lecteur découvrira son passé, ce qu’il s’est réellement passé. Une histoire qui la hante. Elle affronte quelque chose de difficile, qu’ils ont abordé avec une grande justesse, en nous poussant juste à y réfléchir, et en nous faisant connaître Catalina. Il est sans doute mieux que vous découvriez de quoi il retourne par vous-même.

Nous aurons bien envie de goûter les chocolats et les pâtisseries.

La sacrée mère Castelli : Blanche et Elena, la sacrée grand-mère de Cat se vouent une haine féroce, marquées par le passé, et se pensant spolier. Elles font trembler la petite ville de Sartène.

Nous découvrirons petit à petit les enfants Castelli, et comment ils vivent tout ça, y compris l’arrivée de Cat. Laisseront-ils le passé les influencer, ou chercheront ils plutôt à la connaître ?

Le roman est fini en un tome, parfait pour la saison, même s’il peut se lire en toute saison, savoureux, mais il est surtout d’une belle profondeur, intéressant.

Dans d’autres situations, certains personnages auraient pu être laissés de côté, mais on leur confère une place. Et à la bonne, ils peuvent se montrer efficace.
Il y a également ses plans qui ne fonctionnent jamais comme nous voudrions.
Il y a également le fait de respecter, être avec la bonne personne, qui nous tire vers le haut, dialoguer.
La difficulté de commencer un commerce : client, coûts, réputation, etc.
D’avancer malgré ce que la vie nous inflige.
Cat et Lucas sont passionnés, combattants, et tentent de croire en leur rêve. Bon, vous verrez sur le coup Lucas a un caractère assez explosif.
Le poids de notre famille, de la réussite, de la pression familiale et sociale …

Bref, savoureux, intelligent et profond. Foncez déguster cette belle lecture.
Coup de coeur grâce à l’habilité, la profondeur, qui démontre bien qu’une lecture simple peut être belle et profonde.

Connaissez vous ? Allez vous la savourer ? Etes vous tenté ?

Un commentaire sur « Lecture Time : La guerre des papilles (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s