Série : Dopesick (Mini-série) – Excellent et terrible !

Résumé :
Au coeur d’une petite ville de l’état de la Virginie, le portrait de familles touchées par la crise des opiacés aux États-Unis. Les proches des toxicomanes se lancent dans une guerre auprès des lobbies pharmaceutiques. Les policiers et médecins luttent également au quotidien contre le fléau…

Mini série de 8 épisodes
Sur Disney
Tirer d’une histoire vraie, inspirée du livre de Beth Macy

Avis/Impressions :

Cette série a la réalisation soignée, impeccable va vous entraîner, vous surprendre, vous faire réfléchir, vous révolter, vous insurger, vous dévaster, vous prendre aux tripes, vous faire rire, vous faire pleurer. En bref, ce seront des émotions à l’état pur et brut, et très vives.

La série monte en puissance, à part le fait bien connu que mêler affaire et santé, ce n’est quand même pas l’idéal, il y en a quelque part un autre mis en avant mais c’est juste terrible : personne n’est vraiment à l’abri.

Nous allons suivre différents personnages, le tout sera une lutte énorme, de grande envergure, où jouer sur les mots, sur les lois peut avoir des conséquences terribles. Certains de nos personnages vont basculer en enfer, alors que d’autres vivront l’enfer pour défendre leur cause, établir la vérité, rétablir la vérité sur l’OxyContin, quitte à même risquer boulot et famille.

La petite ville des Appalaches est charmante, on prend plaisir à rencontrer ce médecin, ces patients, de voir un peu comment il en est arrivé là, ce que ça lui a apporté. Il y a plus de chaleur que dans une grande ville, plus de liens, mais tout n’est pas évident. Une bonne partie à un métier dur aux mines, et pourtant ça, ce n’est rien comparé au fléau qui va s’abattre sur eux.

Tout part pourtant d’une très bonne intention, on le dit bien l’enfer est pavé de bonnes intentions, pour lutter contre la douleur : l’OxyContin, un médicament qui ferait des miracles, qui ne rend pas addictif. Nous assistons à la façon fort tendancieuse dont sont formés les commerçants, même si c’est déjà un peu tendancieux en soi, là on atteint des sommets. Et encore, il y a plein d’autres éléments autour, vous allez être surpris et négativement. Nous allons suivre l’engrenage terrible, avec des conséquences beaucoup plus énormes qu’on pourrait le penser au départ. Il est possible que vous halluciniez sur certaines d’entre elles.
Nous assistons y compris à quelques prises de conscience chez certains personnages.

Perdue Pharma ne cesse de vendre cela comme inoffensif, non addictif, mais comment cela a été possible et sur tant d’années ? Y croyait-il à chaque instant ? Evidemment qu’il y a de l’argent là-dessous. Mais jouer avec la santé des gens est extrêmement grave.

Vous verrez un jeu sur les années pour vous présenter tout ce qui s’est passé.
Différents personnages à suivre. Et ceux qui vont tenter de lutter contre tout un système.
Procès, tentatives et témoignages bouleversants.
Le mécanisme infernal auquel il est difficile de résister.
Les fausses excuses de Perdue Pharma.
Le médicament souvent un remède miracle, avant d’être un enfer.

Une série d’excellente qualité, atroce, très intéressante, qui nous embarque totalement du début à la fin.
Nous finissons avec de véritables images d’archive.

Vous connaissez ? Et cette histoire ? Tenté de voir la série ?
Conseillé à moins d’être trop sensible, et soyez prêt (c’est bien pire qu’un film d’horreur quelque part).

Un commentaire sur « Série : Dopesick (Mini-série) – Excellent et terrible ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s