Manga Time : The Voices of a distant star (Oneshot – Fiche)

Couverture The voices of a distant star

Edition : Pika
Dessin : Mizu Sahara
Scénario : Makoto Shinkai
Seinen : Oneshot (en un tome)
Genre : Romance, Science-Fiction
Prix papier : 8.20€
Prix numérique : 4.49€

Histoire

2047. Enrôlée dans la flotte spatiale des Nations Unies, la lycéenne Mikako est envoyée aux confins de la galaxie, à bord de son vaisseau Traceur, à la recherche des Tharsiens, une civilisation extraterrestre ayant développé une technologie supérieure. La jeune fille communique régulièrement avec Noboru, qui l’attend sur Terre, bien décidée à préserver leur amour malgré la distance.

Hello Livre

Makoto Shinkai sait comme personne touché mon coeur. De plus, avec les enfants du temps et Your name j’ai eu les preuves que d’avoir aussi les mangas valaient le coup et garder la magie.

OAV (de 25 minutes)

Cela fait très longtemps que j’ai dû le voir. L’animation n’était pas aussi belle qu’elle l’est aujourd’hui, mais déjà sa façon de faire savait toucher les coeurs.

Où ai-je pu connaître Mizu Sahara et son trait graphique particulier ?

Couverture Le chant des souliers rouges, tome 1 Couverture My girl, tome 1 Couverture Un bus passe

Mon avis / Mes impressions

Voilà un manga qui aura mis bien des années à venir jusqu’à nous. Nous avons une bonne partie d’entre nous connu le court métrage, et ensuite il y a eu entre autres les sublimes « Your Name » et « Les enfants du temps ».
Un peu à l’image de la communication des deux jeunes gens de l’histoire, il a fallu patienter pour avoir le droit nous aussi au manga.
Nous pouvons donc remercier les éditions Pika pour cela.
SHINKAI Makoto est au scénario et SAHARA Mizu au dessin. Cette histoire est ainsi doublement magique : de par son histoire et le voyage qu’elle nous offre et de retrouver ces deux personnes qui se sont alliés pour nous offrir cette histoire sur un nouveau support.
Il n’y a aucun souci, ils s’en tirent très bien tous les deux, les émotions passent à nouveau de manière forte et l’histoire fait réfléchir.
Pour notre plus grand plaisir, nous avons quelques pages couleurs et surprise, pas seulement au début.
2047. Ironiquement, avec le temps qui passe, cela finit par être un futur pas si éloigné que cela. Quand nous rencontrons Mikako et Nobaru, ils sont collégiens. Dernière année, c’est bientôt les concours et le lycée. Entre amour et amitié, mais avec un lien fort qui les accompagne et qui est grandement mis à l’épreuve.
Nous suivons leur présent à tous les deux, leurs échanges de messages, cette nouvelle vie qu’ils essayent de construire, et en même temps on s’interroge sur les Tharsiens, la mission dans laquelle est embarquée Mikako. Nous nous régalons également de ces images d’un autre monde, de l’espace.
Les traceurs ne sont pas sans nous rappeler Gundam et compagnie.
A certains moments, nous replongeons dans leurs passés, et nous voyons ce lien, ces partages, que du coup SAHARA Mizu a merveilleusement croqué. Il se dégage une certaine poésie, et en même temps une certaine terreur. Comme toujours avec les histoires de SHINKAI Makoto, et peu importe le nombre de fois qu’on s’y replonge, nous sommes emportés, dévastés, intéressés.
Mikako et Nobaru ne sont plus du même monde, ils ne peuvent plus passer du temps ensemble mais ils ont leurs souvenirs. De plus, le message met un certain à arriver. Et plus Mikako s’éloigne, plus le message met du temps à arriver. Ainsi il est difficile de garder ce lien intact, de savoir quoi en faire, de garder la proximité. Nous passons de l’attente fébrile de chaque message, de recharger, à laisser son téléphone de côté.
C’est une façon assez unique et forte d’interroger la résistance d’un lien au temps, et à la distance qui sépare.
A travers les autres personnages, nous voyons aussi l’effet du temps, combien il est difficile d’y résister et combien notre perception des choses changent selon les liens que nous avons.
Encore, une fois un merveilleux voyage, à lire et à relire.
En plus c’est un oneshot. Comme vous avez compris, je vous le recommande très chaudement.

Très bonne lecture. Pépite <3. C’est très touchant, la touche SF est intrigante mais c’est vraiment ces deux jeunes gens qui nous touchent en plein cœur. L’alliance entre Makoto Shinkai et Mizu Sahara est exquise. En off, il faut savoir que Makoto Shinaki sait particulièrement toucher mon coeur. Il a les mots, la façon de faire ^^

Graphisme

Il vous intéresse ? Quel(s) liens(s) entretenez-vous avec les oeuvres de Makoto Shinkai ? Qu’avez vous lu et vu de lui ? Ressentez vous sa force et sa magie ?

5 commentaires sur « Manga Time : The Voices of a distant star (Oneshot – Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s