Série Time : Les Misérables (BBC)

Les Misérables (2018)

 

Résumé :
Adaptation en mini-série du classique de Victor Hugo dans lequel Jean Valjean, un ancien détenu, tente de fuir son passé, personnifié par l’Inspecteur Javert, dans le Paris du XIXème siècle.

6 épisodes d’environ 1 heure, le dernier étant un peu plus long (1h13)

Mon avis / Mes impressions :

La BBC qui fait des adaptations de qualité s’est chargé là d’une histoire que la plupart d’entre nous connaisse, par ces longs romans, et / ou par des adaptations de toutes sortes. Une histoire marquante, rageante, énorme, qui nous fait passer par tout un panel d’émotions.

La BBC a totalement assuré (pour moi) dans cette adaptation qui nous emporte littéralement, ne peut nous laisser indifférent.
L’histoire s’étale sur des années et met en avant différents éléments, entre autre les inégalités sociales, s’il est possible de donner une seconde chance aux gens, les préjugés, la cupidité.

Les prisonniers sont traités très durement, cela donne vraiment l’impression d’être allé d’un extrême à un autre par rapport au monde d’aujourd’hui : 19 ans pour un morceau de pain. C’est énorme. Une fois sortie, un papier jaune, qui dit d’où on vient, donne moins de droits, moins de considération, moins de salaire. Comment s’en relevé ?

Nous suivons les destins de gens sur des années, le tout autour de Jean Valjean, et ce jusqu’à une grande période de notre Histoire : la Révolution Française, où le peuple se rebelle, se lève face à toutes ces injustices sociales. Ce n’est plus juste les grands discours, mais aussi l’action (c’est quelque chose à voir).
Certains sont détestables, de véritables calamités, d’autres plus ambivalents. L’inspecteur Javert est trop focalisé sur Jean Valjean, trop au pied de la lettre. J’imagine que c’est une incohérence qu’il soit noir par rapport à l’époque, mais il est diablement efficace, redoutable, désespérant, donc ce n’est pas si gênant.

Comment savoir à qui faire confiance ? A quoi a-t-on le droit ?
Des vies qui ne tiennent qu’à un fil, des histoires qui peuvent changer l’air de rien, des moments ratés, de la confiance qui a amené à un cauchemar alors qu’une autre peut amener de belles choses. Des histoires prenantes, haletantes, bouleversantes, dans un monde injuste et compliqué, où tout ne tient qu’à un fil.

Une adaptation de qualité époustouflante avec un jeu d’acteur de grande qualité, et des décors et costumes sublimes nous mettant dans l’époque. Des questionnements humains de tout temps, une grande histoire qui marque les esprits durablement.

Jean Valjean est né pauvre, il ne l’a pas choisi. Grâce à une personne, il reprend sa vie en main, mais elle sera semée d’embûches. Un loup solitaire, qui fera beaucoup de bien mais restera marquer par son expérience de la vie, et fera tout pour en protéger Cosette, qui ressemble à la fin à une jeune femme née riche (très belle, très gracieuse, très élégante, très gentille, très naïve …).
Dès que son passé ressurgit, c’est comme si les gens oubliaient comment il l’avait connu, ce qu’il a fait ensuite, alors que ce n’est pas rien.

Jean Valjean peut faire penser au Golem dans Somali et l’esprit de la forêt car il n’est pas le père de sang de Cosette, mais il l’aime comme un père, et ferait tout pour elle.

A voir, à revoir, à conseiller, mais cela peut être difficile pour vos nerfs.

Coup de coeur pour la réalisation, l’adaptation (même si tout n’est pas évident en soi dans l’histoire de comprendre certains choix faits et qu’en même temps ça donne une force particulière à certains, ou que des choses vont vites, ou que des choses sont dingues (comme le coup de foudre de 2 personnages)).

N’hésitez pas lire également l’avis de Jiji (instants volés à la vie)

Avez-vous vu cette adaptation ? Elle vous intéresse ? Lu les livres ? Vu d’autres adaptations ? Lesquelles ?

5 commentaires sur « Série Time : Les Misérables (BBC) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s