BD Time : Dreams Factory Tome 1 – La neige et l’acier

Dreams Factory - Jérôme Hamon

On se retrouve pour une très belle BD, elle est annoncée comme un dyptique donc en 2 tomes.
Edité par Soleil
Prix papier : 15.50€
Prix numérique : 9.99€
Sortie : 29/08/2018

Fiche livraddict

Histoire :
Dreams Factory est un diptyque steampunk, à mi-chemin entre Hansel et Gretel, Oliver Twist et La Cité des enfants perdus. Londres, 1892. Comme la plupart des enfants de la cité ouvrière dans laquelle elle vit, Indira descend tous les jours dans les mines de charbon, sans jamais protester. Mais lorsque son petit frère Eliott disparaît, plus rien n’a d’importance… Elle se lance alors dans une quête désespérée pour le retrouver, et réalise qu’il n’est pas le seul enfant à avoir mystérieusement disparu…

Mon avis/mes impressions :

Dreams Factory vend du rêve avec sa très belle couverture et une jeune fille avec un air très déterminé. On apprendra qu’elle se prénomme Indira. L’histoire prend place dans la neige, et les dessins sont vraiment sublimes et envoûtants. Cela nous rappelle bien d’autres histoires croisées, on a un peu de peine pour ces enfants où l’on ressent bien le poids d’être né du mauvais côté de la barrière sociale, et où Indira fera tout pour protéger son petit frère Elliott. Cette usine est loin d’être idéale, certes elle offre au peuple une source de revenus, mais que cache-t-elle ? Indira fatigue, et commence à cracher du sang même si elle tait la vérité. Pourquoi ? Est-ce que tous les gens qui descendent dans les mines seraient condamnés ? Elle travaille, se pousse, sans rechigner, car elle a besoin de l’argent, et se retrouve pieds et poings liés. Mais un jour où elle ne peut pas se lever, son jeune frère tente de prendre sa place. Entre railleries et certains qui le trouvent courageux, on lui fera une étrange proposition. Indira qui ne retrouve plus son frère est cette fois-ci révoltée et prête à prendre tous les risques pour le retrouver, à se révolter, à enquêter. Le premier tome de ce dyptique steampunk enneigé est très prometteur, et beaucoup de questions surviennent au fur et à mesure de la lecture. Cela nous rappelle bien des histoires, mais c’est efficace, et on a envie d’en découvrir plus sur ce monde. Ont-ils une chance de s’en sortir ? De changer les choses ? A quel prix ? Ou sont-ils condamnés ? Des gens ont sans doute essayer bien avant eux. Indira pourra-t-elle retrouver son frère ? La cruauté et l’ironie de la vie ne sont jamais loin. Le tout est sublimé par un très beau graphisme sur lequel nos yeux ont grand plaisir à s’attarder. Vivement la suite et fin.

Merci à Izneo pour ce coup de coeur.

D’ailleurs, si vous prévoyez de faire le CWC (Cold Winter Challenge), cela pourrait être parfait.

3 commentaires sur « BD Time : Dreams Factory Tome 1 – La neige et l’acier »

  1. A reblogué ceci sur Les voyages de Lyet a ajouté:

    Calendrier de l’Avent Jour 17
    Je vous avouerai qu’à part que oui, ça reste toujours un choix difficile. j’avais très envie de ressortir les 2 tomes de Lara Jean, mais que d’autres méritent aussi une place.
    Lecture idéal pour la période en plus et le CWC si vous le faites.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s