Comics Time : The Beauty Tome 1 – Contamination

The Beauty - Jeremy Haun

Edité par Glénat
Prix papier : 15.95€
Prix numérique : 9.99€
Date de sortie papier : 14/03/2018
Date de sortie numérique : 04/07/2018
Scénariste : Jason A. Hurley
Scénariste et dessinateur : Jeremy Haun

Extrait sur le site

Je n’ai pas trouvé de date pour le tome 2, par contre il y en avait une pour Black magick
Tome 2 le 03/10/2018 (serait-ce un signe ? XD)

Résumé :
La beauté a un prix… et elle peut parfois vous être fatale. C’est un fait  : notre société est obsédée par l’apparence physique. À travers les médias ou la publicité, la beauté nous est imposée comme l’idéal suprême à atteindre. Et s’il y avait un moyen de la garantir éternellement  ? Et si ce moyen était une maladie sexuellement transmissible ? Dans un monde où la grande majorité de la population a déjà été «  contaminée  » par la perfection physique, deux agents du FBI vont enquêter sur les origines de ce mystérieux virus et découvrir que la beauté a un prix… et qu’elle peut vous coûter la vie.Entre thriller et fable politique, Jeremy Haun (Constantine, Batwoman) et Jason A. Hurley mettent le doigt sur l’obsession de nos sociétés modernes pour la beauté extérieure et le culte du corps.

Mon avis/mes impressions :

The Beauty a une couverture qui recèle une terrible ironie par rapport à son titre. La couverture a une sorte de beauté démoniaque et effrayante.

Le concept de la beauté a fait parler de tout temps, surtout dans notre société fondée sur les apparences. Une personne belle a de meilleures chances, le regard se retourne sur elle, on lui fait passer plus de choses, etc.
C’est tellement important que des gens font des opérations chirurgicales pour la conserver, prennent des médicaments, or les deux restent risquer. Il y en a toujours un. On a parlé de fontaine de jouvence, de boire le sang d’une vierge, etc.

Alors ici, l’histoire est diablement bien pensée et tellement intéressante. Un virus appelé The Beauty qui vous donne la beauté, fait fondre la graisse, enlève les bourrelets, vous modèle tel que vous ressemblerez à un mannequin. Un virus que les gens quelque part rêvent d’attraper.
C’est une MST (maladie sexuellement transmissible), pour l’avoir il suffit d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un qui l’a, et ensuite vous ne vous reconnaîtrait plus dans le miroir, vous aurez cette chose tant désirée : la beauté. Seulement, cela reste un virus, une maladie, et donc quelque chose de potentiellement dangereux. Le prix est aujourd’hui faible mais gênant. Seulement restera-t-il toujours à ce stade ? Quel est-il ?

Cela fait 2 ans qu’elle est entrée dans le monde et près de la moitié de la population l’a. Il est du coup aussi question de réussir à résister à la pression, l’envie en voyant les autres.

Quand une jeune femme meurt d’une atroce façon dans le métro, alors qu’elle avait le Beauty, les foules de déchaînent. Est-ce un attentat terroriste des Anti-Beauty qui cherchent à soulever les consciences, ou est-ce un effet diabolique du virus et une véritable bombe à retardement ?
Des inspecteurs prennent en charge l’enquête, et politiquement il ne faut pas affoler la foule, et surtout ne pas dire que cela pourrait être le virus. L’enquête est intéressante, nous tremblons, nous nous posons des questions, nous avançons avec eux, ces gens restent aussi terriblement humains sur certains aspects qu’on voit au travail voire même dans leur sphère privée. Comme pour la cité des esclaves (manga de Casterman), il reste un risque de l’attraper sans être au courant. La nuit, tous les loups sont gris.

Non seulement, l’histoire est très intéressante et prenante, mais en plus les personnages aussi, et c’est très bien mené. Le graphisme est lui aussi très agréable. Un comics à ne pas louper, la seule frustration est de ne pas avoir la suite sous la main.

Merci à Izneo pour cette excellente lecture et de me permettre de sortir de ma zone de confort (et à moi d’oser tenter)

Je vous invite également à lire l’avis de Xan
Vous pouvez également trouvé un 3ème avis sur Izneo

En plus, ça pourrait être une lecture pour le pumpkin autumn challenge.

8 commentaires sur « Comics Time : The Beauty Tome 1 – Contamination »

  1. Je crois que je l’avais déjà dit quand je l’avais croisé chez Xander, le concept me tente beaucoup mais comme je ne suis pas du tout comics, je vais malheureusement devoir passer à côté. J’aurais bien vu ça en roman aussi, dommage ^^’

    Aimé par 1 personne

      1. Mais je n’aime pas la narration des comics qui manque de fluidité à mon goût. Je n’aime pas la colorisation en général non plus (trop informatisée). Je n’aime que les dessins des couvertures et pas celui à l’intérieur non plus en général. Par contre, je reconnais que les scénarios sont plein de bonnes idées.

        Aimé par 1 personne

      2. Pour moi, ça a vraiment un côté trop « plastique » dans les pages intérieures… Je ne sais pas comment le dire autrement :/ Et quand je coince avec la forme, j’arrive pas à m’intéresser au fond…

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s