Manga Time : Dans l’intimité de Marie – Point série

Dans l'intimité de Marie, tome 9 par Oshimi

Avec ce tome se termine cette histoire originale, atypique, intéressante, troublante. On en ressort comme si on se disait au revoir, une nouvelle vie commence avec le risque de moins voir les gens de son passé (fin du lycée pour les filles), mais on apprend de toutes nos expériences.

Comme il n’y avait pas eu de fiche sur la série, profitons en pour la mettre.

Résumé :
Quand Isao komori est allé à Tokyo pour suivre ses études à l’université, il s’imaginait déjà une nouvelle vie de rêve : jeune adulte indépendant, avec tous ses potes de fac… Mais sans vraiment comprendre comment ni pourquoi, le voilà déjà seul. Désabusé, il finit par vivre cloîtré chez lui. Son seul petit plaisir est d’aller à la supérette du quartier, pour y admirer la magnifique lycéenne qui s’y rend tous les jours. Mais un soir, alors que comme d’habitude, il la suit jusqu’à chez elle, un curieux événement se produit : la lycéenne remarque sa présence et… Isao se réveille alors, un matin comme les autres, dans la peau de la jeune fille ?! Il devra désormais se faire passer pour Marie, la fille la plus populaire du lycée ! Un nouvel enfer quotidien commence pour le jeune homme, tandis qu’une énorme question subsiste : puisqu’il est entré dans le corps de Marie, où est passé l’esprit de la jeune fille ?

Fiche de la série

Terminer en 9 tomes, tous sont maintenant sortis et disponibles.

Point série : avis & impressions :

Le thème du changement de corps, même un changement de sexe en même temps est connu et intéressant. Mais encore jamais, vous n’aviez vu une série comme celle là.
Intéressante, troublante, déroutante, atypique, originale.
Mention spéciale aussi en particulier sur cette série où j’ai adoré le graphisme, les personnages si bien croqués, le décor, la vie tout simplement tellement bien croquée.
En parlant de vie, j’adore les instants de vie si joliment croqués.

Cette série peut être cru par moment, montré des détails. Il peut y avoir un côté pervers aussi. Mais en refermant ce dernier tome, et peu importe finalement la conclusion, j’ai l’impression qu’on a aussi un hymne à la vie. Continuer à avancer, éviter les pièges.

Le relation qui se développe entre Marie et Yori est belle et touchante, elles partagent des moments de complicité, d’amitié, s’aident à avancer, elle est aussi troublante par moment au vu de la situation étrange.

Isao Komori montre le piège à éviter. Il faut éviter de finir comme lui, être isolé, ne plus aller en cours, ne plus être motivé. Sinon c’est un peu comme la fin, et un cercle vicieux duquel il est dur de s’échapper.

En tout cas, c’est une expérience unique au monde ce manga XD.

Pour ma part, j’ai apprécié de le lire une fois.

Mention spéciale pour cette fin de série avec quelques bonus de fin, des mots de l’auteur et également d’autres auteurs.

Et voici des extraits pour montrer le sublime graphisme, et la jolie page couleur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s