Lecture Time : Yako et Poko Tome 1

————–
Fiche manga MN
RÉSUMÉ
Yako et Poko vivent dans un monde imaginaire, parallèle au notre.
Chez eux, le niveau de technologie est différent de celui auquel nous sommes habitués. Les robots sont efficaces, parlent et aide vraiment les gens, mais les ordinateurs sont excessivement lents et une simple recherche sur Google peut prendre jusqu’à 30 min pour s’afficher.
Yako est une mangaka et Poko, son assistant, est un robot-chat.
Leur quotidien, touchant et mélancolique, nous offre une véritable évasion du monde dur dans lequel nous vivons. La simple couleur d’un crayon peut rappeler de nombreux souvenirs et apporte un peu de nostalgie “positive”.
LES POINTS FORTS DE LA SÉRIE:
Nostalgique et mélancolique mais excessivement touchant !
Toutes les « petites choses » de la vie ont énormément de valeur et nous l’oublions trop souvent.
Voici donc de la douceur à l’état pur, dans le monde brutal dans lequel nous vivons…
Vivants dans un monde imaginaire parallèle au nôtre, Yako et Poko sont deux personnages que vous allez prendre plaisir à découvrir.
Yako est une mangaka et Poko son chat robot-assistant.
Tous deux vont vivre leur vie paisible bercée par le rendu de leurs planches, les plaisirs simples de la vie et la recherche des rarissimes stylos « Yukko ».
Yako et Poko est une pause récréative bienvenue. Fenêtre ouverte vers l’inconnu, l’innocence et la sérénité, les aventures de nos deux petits personnages offrent une bouffée d’air frais à la fois humoristique, mélancolique et tendre.
Dans ce monde où l’on s’émerveille de petits riens et où l’on part à la recherche d’objets anciens pour le plaisir, il est à la fois agréable et reposant de pouvoir prendre le temps.
—————

On suit une mangaka, et on en apprend sur le métier de mangaka; c’est souvent Poko qui nous revient dessus.
Le dessin fait bizarre sur le coup, mais ça change et au final on s’y habitue
C’est assez curieux de se dire qu’on a des robots, mais qu’une recherche internet met très longtemps, on voit que c’est un monde futur au notre, vu qu’à un moment ils disent qu’avant les recherches allaient vite.
Notre mangaka choisit d’aller à son rythme, faire de son mieux mais ne pas se surcharger. Il y a toute une réflexion sur pourquoi elle a choisit ce mode là pour son robot assistant, et ce qu’elle dit à la fin est très beau.
Oui, beaucoup ont mis leur robot dans le mode optimal et elle l’a mis dans le mode brouillon.
L’air de rien c’est une jolie réflexion sur la société d’aujourd’hui, tout avoir fait parfaitement pour hier. Tout va vite…trop vite ?
Mais voyons, nous ne sommes pas des robots !
Elle a une complicité avec son robot, on apprend aussi que optimal c’est bien efficace mais il y a aussi des désavantages.
Et c’est l’occasion pour elle d’avoir un chat, oui elle rencontre des difficultés avec les chats, elle les aime mais eux pas 😦
Et puis il y a la recherche de crayons originaux d’une autre époque.

Une belle et intelligente réflexion, des petits moments de vie partagés, des petits riens…

Pareil qu’au Japon, 1 tome (en cours)
A quand la suite ? Mystère….

IMG_7321 IMG_7322 IMG_7323

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s