Série Time : Belgravia (Fiche – Finie)

Histoire

15 juin 1815. Tandis que les troupes de Napoléon sont en marche, la jeune Sophie Trenchard ne peut cacher sa joie. Issue d’une famille d’intendants, la voilà invitée au bal de la duchesse de Richmond, l’événement qui réunit la plus brillante société de Grande-Bretagne à Bruxelles. Elle espère surtout y croiser le beau Edmund Bellasis, le meilleur parti du moment. Mais la soirée est interrompue par l’annonce d’une bataille imminente : Waterloo. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard se sont installés à Belgravia, bastion londonien de l’aristocratie. Mais un scandale passé menace leur insolente réussite…

Adapté du livre Belgravia de Julian Fellowes

6 épisodes de 45 minutes

Sur Prime Vidéo

Mon avis/Mes impressions :

Belgravia est une mini-série britannique qui nous met dans l’ambiance de l’époque (15 juin 1815, Napoléon), et s’étale sur plusieurs années avec des secrets de famille.
Et surtout un bien gardé. Quelque part c’est toujours un peu la même chose, l’attitude des gens, les secrets. Leur monde est fait de faste, de choses belles mais aussi de beaucoup de non-dits, d’apparences trompeuses.
Les nobles de naissance et les nouveaux riches s’opposent.
Tout cela est compliqué. Et même si certains ont leurs raisons, il y a des comportements très agaçants.
L’amour, et ce qu’on veut faire dans la vie, ce pour quoi on a la fibre, ne s’embarrassent pas des codes de la société.

Pour une jeune femme, la situation a toujours également cette ambivalence. Un rien peut la perdre. Sa situation est plus précaire qu’un homme. Les mariages sont surtout affaire d’Etat, de consolider des liens, d’acquérir le prestige, et l’héritier mâle pratiquement une obligation. Une société étouffante par moment.

La musique et même toute l’ambiance rappellent Dowton abbey.

Nous suivons des gens qui tracent leurs vies dans le monde à différents niveaux sociaux, mais également les domestiques, qui l’air de rien entendent et voient beaucoup de choses.

Il est toujours aussi intéressant de suivre ce genre d’histoire. Les décors, les costumes, la façon de parler de l’époque, c’est vraiment quelque chose, mais c’est aussi usant, et c’est loin de faire du bien aux gens. L’importance de la lignée, de l’héritage, d’être le premier né, d’être un garçon, voire d’un simple bout de papier, c’est toujours aussi fort mais également complètement dingue.

Beaucoup de choses sont faites pour protéger une réputation dans une société qui vous ferait payer très chère la perte de celle-ci, des portes qui se fermeraient.

Si une bonne partie sont énervants et désespérants, une bonne partie subit aussi, même si on ne peut tout absoudre, et d’autres ont une certaine ambivalence, mais il y a également de bonnes choses, de la classe, de l’élégance.

Si vous aimez les séries de ce genre, il n’y a pas de raison que celle-ci ne vous plaise pas également.
Vous comprendrez également en entendant parlé d’affaire ce qu’est Belgravia (un quartier).

Et vous ? Elle vous tente ? Vu ? Prévu ? Vous regardez ce genre de série ?

4 commentaires sur « Série Time : Belgravia (Fiche – Finie) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s