Anime Time : Psycho-pass saison 1

Résumé:
L’histoire se déroule dans un futur proche, quand il est possible de mesurer instantanément et quantifier l’état d’esprit et la personnalité d’une personne. Ces informations sont enregistrées et traitées, et le terme « Psycho-Pass » fait référence à une norme utilisée pour mesurer un personne. La police peut désormais appréhender les « criminels dormants » avant même qu’ils n’aient commis leurs méfaits ! Akane Tsunemori intègre la Brigade Criminelle au grade d’inspecteur et elle va découvrir les avantages mais aussi les inconvénients de ce système !

La saison 1 est composée de 22 épisodes.
La saison 2 est composée de 11 épisodes. Dispo sur ADN.
Une saison 1 intitulée Psycho-Pass: Extended Edition Saison de 11 épisodes mais de 46 minutes
Un film d’animation
Des supports physiques sont sortis.
Et disponible sur netflix

Extended c’est la saison 1 refaite ?!

Le dominator :

On n’a plus besoin d’arme, seulement de celle ci, le dominator qui va d’abord vérifié votre psycho-pass et changer de mode selon l’état. Il est impossible de tricher. Mais qu’arriverait-il face à quelqu’un de dangereux alors que le dominator reste bloquer et que selon lui tout va bien ?

Un extrait, utilisation de la technologie moderne :

S’habiller en toute simplicité. Avec ça facile de changer de tenue. Facile d’avoir une tenue professionnelle et d’aller voir des amies après le travail avec une autre.

Un manga centré sur Kogami a commencé à sortir chez Kana. J’ai un peu de retard, mais d’après mes souvenirs un bon 1er tome, mais dommage pour des gens qui ne connaissent pas l’univers, sybille.
Bientôt va sortir celui centré sur Akane qui donc va reprendre l’anime, permettre de faire connaissance avec ce monde, cette technologie et le système sybille. Le premier tome sortira le 8 septembre, n’hésitez pas à tenter l’aventure si ces questionnements vous intéresse, ce monde, sybille.

Mon avis/mes impressions :
Psycho-pass est un excellent anime, très prenant, passionnant. Le monde avec le système Sybille semble en paix et en sécurité. Avec Akane on découvre de très sympathiques utilisations. Seulement il y a les exécuteurs, et ils n’ont pas forcément toujours été dans ce cas là. Seulement le système décide de tout, ce qui semble être un soulagement peut aussi prêter à questionnement. Petit à petit, le système n’a pas l’air d’être si parfait que cela. De quoi s’interroger jusqu’à la terrible vérité. Nos agents auront aussi à faire un homme intelligent et redoutable qui défie le système. Et qui les poussera à s’interroger.
Bref, très belle replongée et vivement qu’on ait le manga de cette partie là. Un anime que je ne peux que conseiller sauf aux âmes sensibles. Ça peut être dur.

Nous rencontrons Akane, qui a tout pour elle, son psycho pass a toujours été clair. Elle a l’embarras du choix pour son métier, elle eu la liste. Car oui, vous ne choisissez plus, selon vos résultats, vous avez une liste d’affectation possible. Akane est intègre, elle a le sens de la justice et du devoir, elle croit en ce système, en plus il a été doux avec elle, mais elle n’est pas au bout des ses surprises.
Le système sybille régente beaucoup de choses, il allège le poids pour les humains, et en même temps, on peut se questionner sur le libre-arbitre. Que devient-il ? Le système a-t-il forcément toujours raison ? En tout cas, la société semble baigner dans une paix apparente. Mais est-ce que tout le monde est heureux ?
Akane va travailler dans la police, son 1er vrai job, c’est différent de ses études. Elle s’adapte, voit comment ça fonctionne. Elle est calme et plutôt sûre d’elle en même temps, après tout elle a toujours été bien vu par le système, plein de possibilités se sont ouvertes devant elle, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.
De temps en temps elle voit ses amies, on voit l’impact, le pouvoir et la puissance de la technologie.
Au milieu des affaires se posent très vite une question. Il y a comme un problème, les exécuteurs ils étaient autre chose avant, ils avaient une vie, certains étaient même policier. Mais alors pourquoi tout a fini ainsi ? Et quel est le risque ? Ca en fait de mauvaises personnes ? Qui est préservé de basculer ? Si on prend les choses plus à coeur, on est plus sensible, ne risque-t-on pas de faire basculer son psycho-pass ? Peut-on totalement s’y fier ?
On sera amené à découvrir certains liens, certaines existences avant d’être exécuteur. Une fois que le psycho-pass a basculé, ils étaient isolés et certains ont eu cette proposition. Ils ne sont pas vraiment libres de leurs mouvements et sacrifiables.
Alors qu’Akane fait ses premiers pas, se confronte à toutes sortes de gens, découvre le métier qu’elle a choisi, le monde semble s’emballer, perdre pied, entre autre à cause d’une personne redoutable, intelligente, ça va pousser Akane a sacrément réfléchir sur des choses, sur le système Sybille.

Publicités

Réflexion Time : Technologie & Cinéma

Quand je me renseignais, je suis tombée sur cet article de 20 minutes qui est intéressant et récapitule bien les choses a priori : ici

Le prochain film dont je veux parler avec vous à savoir Valerian a justement bénéficié de toutes les technologies possibles : 3D, light vibes, 4DX.

On parle aussi que ce serait pour le futur du cinéma, et pour donner envie aux gens d’y aller.

Oui, mais même si j’adore les sciences, la technologie, que ça peut être génial, il faut sans doute y aller à petites doses, si on a un surplus non ça ne va pas le faire des masses, et tout le monde ne pourra pas. Par exemple, je connais des gens qui ne s’intéressent pas à la 3D, et même certains ça les rend malade (migraine) …

3D normalement meilleure vue, meilleurs plans, meilleure plongée dans le film, seulement beaucoup de fois pour le moment j’ai eu l’impression de l’avoir 5-10 minutes, du genre oh le superbe générique et mmh là c’est juste de la HD améliorée.
La 3D nécessite le port de lunettes spéciales (pas super pratique si vous avez déjà des lunettes)
Coût des lunettes qu’on peut garder un certain temps (1€) + Coût de la séance en 3D (1€) qui a fini dans mon cinéma par être incorporé dedans si c’est par carte (CE, abonnement …), je ne sais pas si c’est tous ?! Probablement. Seulement voilà pas vraiment le choix vu que selon la séance le format est imposé 😦

4DK, c’est celle que vous avez pu découvrir dans des parcs d’attraction, c’est mon cas, je n’ai jamais eu l’occasion de voir un film ainsi : jet d’air, d’eau, sièges qui bougent, etc.
Un jour, j’ai vu un gars dans un kdrama regardait un film ainsi, et j’étais là mmh moi aussi je veux essayer XD
Coût ?

Light Vibes, la petite dernière, dès que vous entrez dans la salle, il y a comme des écrans rectangulaires en fait des panneaux luminotextiles LED sur les côtés tout le long avec séparation, qui prennent la couleur de l’écran. Il y a parfois des jeux de lumière aussi avec les spots, lumières justes en haut du panneau. C’est censé procurer une meilleure immersion.
Votre billet vous coûtera 2 euros en plus, mais pas besoin de matériel.
Ma première expérience sur Valerian, j’ai bien vu le jeu de couleurs et de lumières qui englobent la salle, pourquoi pas (sauf le coût suppl) par contre je n’ai pas tant eu que ça une impression de meilleurs immersion dans le film 😦

Et vous lesquels avez vous testé ? Vos impressions ? Ca vous ferait vous déplacer plus dans les salles obscures ?

Cinéma Time : The Circle

Résumé :

Les Etats-Unis, dans un futur proche. Mae est engagée chez The Circle, le groupe de nouvelles technologies et de médias sociaux le plus puissant au monde. Pour elle, c’est une opportunité en or ! Tandis qu’elle prend de plus en plus de responsabilités, le fondateur de l’entreprise, Eamon Bailey, l’encourage à participer à une expérience révolutionnaire qui bouscule les limites de la vie privée, de l’éthique et des libertés individuelles. Désormais, les choix que fait Mae dans le cadre de cette expérience impactent l’avenir de ses amis, de ses proches et de l’humanité tout entière…(Source : Allociné)

Adapté du livre The Circle de Dave Eggers

The Circle est un livre de 2013, que je n’ai pas eu l’occasion de lire et ne connaissait point. J’hésite à le lire. Comme pour le film, ça n’a pas l’air d’emballer tout le monde.
Je suis allée le voir pour son sujet diablement intéressant, et le petit plus la présence d’Emma Watson et de Tom Hanks.
Je l’ai vu en vostfr et sur grand écran 🙂

Mon avis/mes impressions :
The Circle questionne notre rapport au travail et aux réseaux sociaux, et nous met en garde contre les dérives.
C’est une question très criante de nos jours, avec leur utilisation, avec cet aspect trop commercial qu’on retrouve partout.
Ce film est très intéressant et fait réfléchir, même si des choses m’ont gênés, n’étaient pas forcément assez aboutis, et que la fin pourrait être le commencement d’autre chose, un peu en plan, mais bon le titre c’est the circle : le cercle, cette fameuse entreprise où tout semble aller bien, mais où des choses m’ont vite mise mal à l’aise.
Ce film questionne aussi notre vie privée, qui est en menace de devenir publique, de nous mettre sous pression constante, apparemment pour notre bien être, et notre comportement moral, qu’on donne le meilleur de nous mêmes à chaque instant, ceci dit c’est la couverture.
Le savoir, c’est le pouvoir !
Savoir est une arme. Tout savoir est l’arme absolue.

Mae est une jeune femme surprenante, elle a aussi gardé cette fraîcheur, candeur, naïveté, elle suit ce qu’on lui dit mais finira quand même par s’interroger. Elle incarne l’innocence de la jeunesse. Pour ma part, j’ai été très étonnée de combien elle accepte facilement les choses, et combien elle est à l’aise en public, ou face à la caméra.
Elle a un caractère doux, elle est discrète, elle se fait tout doucement sa place, mais n’a pas de problème à parler quand il le faut, répondre, etc.
Mae s’investissait, faisait de son mieux dans son ancien travail, elle était dans sa box, un travail froid, austère, ne rapportant pas bien. Elle a fait des études. Elle s’entend bien avec ses parents, mais qui nous rajoutent une sacré touche dramatique. Elle voudrait les aider.
Son amie Annie a un haut poste à The Circle, elle est enjouée, dynamique, et donne un coup de pouce à Mae. Mais Annie ne restera pas si enjouer que cela.
Mae passe un horrible entretien, avec des question limites personnelles, malheureusement c’est aussi le cas de nos jours. Elle le réussit et intègre cette entreprise comme d’élite, connue, bien côtée, qui présente bien, et qui paye bien (chose non négligeable surtout de nos jours :s) ! Elle est intégrée à un service avec un nom pompeux où il faut répondre aux clients, son bureau est beaucoup plus spacieux et confortable qu’avant, elle est très bien équipée, multiples écrans d’ordinateur, on sent une ambiance chaleureuse, mais aussi un peu oppressante. Avec cette manie de tutoyer tout le monde, mais de pouvoir se faire jeter comme une vieille chaussette.
En tout cas elle assure, et petit à petit on sent l’incursion de son entreprise dans sa vie privée, cela paraît bien intentionnée, mais met complètement mal à l’aise. Et on lui soumet des demandes insolites.

On ne voit pas ses études, ni comment elle a rencontré Annie, beaucoup de choses ne sont pas dites. Je m’interroge aussi, même si c’est un truc de nos jours de plonger les gens direct dedans sans grande explication o_O. Mais comment est-elle censée répondre directement aux clients ?

L’entreprise offre le logement, et plein d’activités, elle assure des soirées aussi. Même pas besoin de la quitter, on a tout sur place, pratique pour le logement, les trajets peuvent être usant. Mais cela peut prêter à confusion aussi dans nos rapports, annihiler la distance vie professionnelle / vie privée … Je vous laisse découvrir petit à petit ce qu’on lui dit…

Elle rencontre une personne qui a l’air dans l’entreprise et hors de l’entreprise, et beaucoup plus désabusé qu’elle. Qui est-il ? Le reverra-t-elle ?

Alors que Mae se croyait enfin à l’abri, sa vie sera bouleversée, et devant des millions de gens. Mae se livrera aussi à une expérience moderne, qui elle aussi est aussi intéressante que dangereuse.

Eamon Bailey (Tom Hanks) et son associé Tom Stenton (Patton Oswalt) ont surtout l’air de beaux parleurs. Vérité ? Manipulation ? Non dit ? Et eux ce qu’ils demandent aux autres ?

Le plus intéressant c’est toute la technologie déployée, comment tout cela est possible, c’est passionnant. Mais comme toujours, ce n’est pas la technologie, la science le problème mais l’utilisation que vont en faire les humains. Surtout quand on fait entrer l’aspect commercial dedans en oubliant des choses très importantes, des limites à ne surtout pas franchir !