Cinéma Time : Valérian et la Cité des Mille Planètes

Résumé :
Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.
(Source : Allociné)

Adapté de la BD Valérian, Agent Spatio-temporel, tome 02 : L’Empire des mille planètes de Jean-Claude Mézières

Valerian est un film qui fait beaucoup parler de lui, il bénéfice de toutes les technologies actuelles possibles, il a été réalisé par Luc Besson et donc un français, il est tiré d’une BD connue.

Pour ma part, j’ai appris avec le film l’existence de la BD, je suis tombée sous le charme de la bande annonce. Et j’avais une immense envie d’embarquer avec eux, je trépignais d’impatience, mais j’ai sagement attendu une semaine en plus que mon amie soit libre ^^. Et donc qu’en est-il ? Telle est la question !

Mon avis/mes impressions :
Comme prévu, j’ai beaucoup aimé ce film, sans qu’il ne soit un coup de coeur. Il m’a aussi semblé original, décalé sur certains points, d’autres sont plus classiques, j’ai limite envie de dire humains. Malgré tout, ce côté décalé ne m’a pas empêché de profiter du film, et je me vois le revoir. Après tout, on ne fait pas un beau voyage, avec plein de rencontres comme ça tous les jours. En tout cas, le divertissement est assuré.

Le début du film est assez surprenant, mais beau d’une certaine manière. C’est un peu de manière très rapide l’avènement de la conquête spatiale et la découverte d’autres espèces et la tolérance de l’autre qui est différent mais a aussi le droit de vivre, d’exister dans la galaxie.
Après d’un coup 400 ans passent, autant dire qu’on est loin dans le futur, et ça y est nous faisons la connaissance de nos 2 agents spatio temporels. En tout cas, il semble bien jeunes comparés aux couvertures des BD. Ils n’arrêtent pas de se chercher, se taquiner, la fille ne veut pas être juste une proie, juste sur un tableau de chasse (j’approuve lool). Pourtant quelque part, ils feraient tout l’un pour l’autre. Les acteurs jouant Valerian et Laurine ne me disent pas grand chose de vue, ils avaient un certain style, ce sont des agents très décalés, quelque part ils n’ont pas trop l’air de se prendre au sérieux. Mais d’une certaine manière on s’attache à eux. Laurine a une voix bien spéciale, bien à elle, rauque. Ils ont une sorte de rituelle aussi quand ils s’attachent. Ils nous font rire, mais réfléchissent aussi par eux-mêmes aux situations.
Ils nous montrent un avant-goût de la technologie utilisée : quand ils sont appelés en mission, ils sont comme sur une plage grâce à la technologie, même s’ils peuvent en profiter, ça ne les empêche pas de rêver d’une vraie plage.
Ils débutent leur mission, et pendant la mission tenez vous bien pour vous promenez là bas. Seulement cette mission est bien plus compliquée qu’il n’y paraît !

On s’en met plein les yeux, et ça c’est super agréable :). On rencontre plein de peuples, de cultures, …
L’univers est riche et magique quelque part.
Mention spéciale à un peuple et à un animal super mignon et aussi très pratique !

Une jolie alliance USA-France malgré tout 🙂 (ce qu’on peur dire….)

NB : Valerian ce jeune homme, je l’ai vu 2 fois ce week end, son nom de scène est Dane DeHaan, et c’est le superbe Lockhart de A cure for life, des rôles très différents !

Publicités

Cinéma Time : Les gardiens de la galaxie 1 & 2

Les gardiens de la galaxie est une licence Marvel qui change, atypique. N’ayant pas du tout eu l’occasion de lire des comics, ce fût aussi il y a quelques années ma 1ère rencontre avec eux.
Ce sont des héros qui sont plus des anti-héros, c’est un groupe qui se forme qui a priori n’a rien à faire ensemble, mais on s’attache à eux, et pour eux ça devient leur famille.
Chacun à son histoire.
On est dans l’espace, dans la galaxie, ce qui me plaît totalement.
C’est une histoire qui n’est pas toujours facile, vu ce qui se passe, vu le passé, mais on ne ressent pas vraiment le côté tragique, tellement c’est fun et dansant. Et chose extraordinaire, même avec moi ça a marché !
Il y a aussi ces chansons des années 80 qui l’accompagnent, qui sont même sa marque de fabrique, et peuvent nous donner envie de danser.

J’ai revu le 1er il y a quelques semaines, plus les bonus du blu-ray, du pur régal.

Résumé : Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être…

Mon avis/mes impressions :
Dès le début du film, le ton est donné et on entre dans la danse.
Dans le 1er film, l’équipe va se former, apprendre à se connaître, à s’apprivoiser, et ce sera loin d’être une sinécure.
Ils sont un peu comme des mercenaires, ils aident s’il y a une récompense à la clé, de l’argent, mais au fond ils ont aussi bon coeur.
Tous différents, tous avec leurs capacités, tous avec leurs défauts.
Et pour Peter, c’est jamais sans mon walkman.
Peter Quill, lui est moitié humain, il fût enlever suite à une tragédie et sa vie a totalement basculé.
C’est un moment intéressant, fun, pour se détendre, voire même danser et profiter des images de la galaxie <3.
Ils ne se prennent pas vraiment au sérieux, et n’hésite pas à ne pas suivre tous les ordres, toutes les lois. Rien n’a finalement jamais l’air si grave ou insoluble que cela.

Résumé : Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu’ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l’univers Marvel.

Mon avis/mes impressions :
Le 2ème film nous fait retrouver la bande, et ils se lancent toujours des piques. On les retrouve comme on retrouverait une bande de potes. On retrouve aussi les images de la galaxie <3.
La force du film est qu’on a une réelle suite, qu’on découvre de nouvelles choses, on a pas juste une mission, on avance vraiment dans ce qu’on sait de certains personnages, entre autre sur les origines de Peter.
On découvre de nouvelles personnes, de nouveaux peuples. Et on revoit des personnages, pas seulement ceux du groupe.
Ils sont allaient encore plus loin qu’on pourrait l’imaginer, de quoi faire de grands yeux. Quelque part ça en devient ridicule. Un peu comme le peuple de gens dorés, ils finissent par paraître complètement ridicule, ça me fait penser à une sorte de dénonciation du capitalisme à outrance, de vouloir être toujours le premier, au-dessus de tout le monde …
C’est à nouveau un moment bien fun, et on ressent à peine les tragédies. On sent aussi que vraiment malgré tout ils sont amis, c’est un groupe uni, et même une famille ❤
On va aussi repartir un peu dans le passé sur Terre pour assembler les pièces du puzzle. Et on est reparti pour une nouvelle tournée de chansons des années 80 awesome mix 2. J’ai une préférence pour awesome mix 1.
A la fin, après 2 bonus, on nous parle déjà de nous revoir et d’un awesome mix 3