Cinéma Time : Before I Fall / Le Dernier Jour de ma Vie

Résumé :

Une élève de Terminale se rend compte qu’elle est peut-être en train de revivre sans cesse le dernier jour de sa vie jusqu’à ce qu’elle fasse les choses bien. (Source : Allociné)

Adapté du livre Le Dernier Jour de ma vie de Lauren Oliver

Mon avis/mes impressions :

Before I fall est peut être un film typiquement adolescent, mais c’est aussi tellement plus. Il aborde un sujet des plus intéressants et nous permet de fissurer tous les masques.
Et si vous deviez vivre éternellement la même journée ? Si rien de ce que vous faisiez n’y changeait rien ?

Before I Fall, avant que je ne tombe, avant que je réfléchisse, que je remette les choses en perspective.
La dernier jour de ma vie, mais elle n’est pas réellement morte, elle revit la même journée perpétuellement.

Samantha dite Sam est une adolescente à qui semble tout réussir, famille aimante, groupe d’ami, petit ami, pas de problème majeur à l’école, de santé ou autre.
Elle n’est pas vraiment méchante, mais elle n’hésite pas non plus à suivre le groupe, et donc à en rajouter une couche. Elle n’est pas vraiment gentille, car elle a oublié des choses essentielles, elle n’a plus beaucoup de contact avec sa famille, se souci de l’amour, de ses amitiés, ça ne la gêne pas de dire ou faire des choses méchantes, elle ne perd pas son temps avec certaines personnes. Bref, une adolescente dans toute sa splendeur. Les 4 filles ont quelque chose d’attachant, leur amitié, et en même temps on voit l’effet de groupe par moment. Le film ne récèle donc rien de spécial au départ, oui ces petits adolescents sont même énervants, ils n’ont pas l’air non plus de se tuer au travail ou de se soucier de leurs cours. Il disent des méchancetés, vont à des fêtes etc, la plupart. Ceux qui ne sont pas comme eux, qui sont considérés comme les « faibles » (je n’aime pas ce terme) en font les frais, à croire qu’il faut absolument emmerder l’autre, alors quoi ils ne se sentent pas vivre sinon ?!

Comme je dis toujours le harcèlement, le rejet c’est compliqué. Et cette vie qui ne tient qu’à un fil. Encore une journée passée 100 à l’heure, et là l’accident, ça aurait pu être la fin, mais Sam se réveille dans son lit, et tout recommence, c’est exactement pareil sauf si elle change la donne.

Classiquement, elle remet tout en question, elle a du mal à accepter la vérité. Et puis petit à petit, elle remet les choses en question autour d’elle, elle en marre de ces petits jeux qui se répètent inlassablement, elle réfléchit à ce qui est vraiment important, à ce qu’elle ressent vraiment, à comment les choses ont pu évoluer ainsi, elle se confronte à des gens, elle apprend des choses, des vérités qui ont de quoi vous faire rire jaune. Elle renoue avec sa famille, elle gueule d’abord un bon coup sur ses amies, puis la fois suivante renoue avec elles. Elle ose dire aux gens qui comptent pour elle que c’est le cas, qu’ils comptent, qu’elle les aime !

La musique participe bien à l’ambiance du film.

Tout a une nouvelle perspective pour elle, vu que ce qu’elle fait ce jour là, elle n’en a pas les répercussions, vu que le jour suivant n’arrive jamais. Elle ignore ce qui se passe, comment casser la boucle, si elle est en Enfer, si c’est une punition, elle réfléchit plus sur ses actes, la mort n’a plus la même perspective pour elle (si elle meurt, elle revient). Tout change !

La fin est assez abrupte, mais ce film vaut surtout pour ses réflexions et ce qui se dégage une fois le masque fissuré !
Ce ne serait peut être pas une mauvaise idée de temps en temps oublier la routine, se poser pour réfléchir sur soi, sur les autres, sur ses actions, sur ce qu’on désire vraiment, ce qui compte vraiment, si c’est juste la société qui a poussé à faire ce choix ….

Publicités

Lecture Time : Before I Fall

Couverture Le Dernier Jour de ma vie

Résumé :
Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ? » Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

Mon avis/mes impressions :
Before I Fall part d’une idée, d’une base intéressante. Quelque part ça vaut le coup de le lire, ou au moins de s’intéresser à cette histoire, mais le style est lourd, pas percutant. C’est typiquement adolescent, mais j’ai toujours eu beaucoup de mal avec ce genre de comportement qui ne me parlent pas. Il lui a fallu pas mal de temps à Sam pour commencer à prendre du recul et réfléchir vraiment aux choses. Le plus important à retenir c’est que la frontière est fine, et que tout le monde peut finir par être brimé, harcelé, et ça non ça ne va vraiment pas et c’est intolérable.

Le style employé dans 13 raisons est beaucoup plus incisif, percutant.
Au bout de quelques journées, Sam devient enfin plus intéressante : elle se rend compte qu’elle aime quelqu’un pour son statut, qu’elle a peur d’être rejetée, remet en question ce jeu pervers avec ce prof qu’elle aimait bien, elle se questionne. Elle prend enfin du recul, et petit à petit découvre l’envers du décor.
Alors que dans le film, on a joué sur les mots, ici nettement moins, elle n’a pas l’air de valoir mieux que les autres, ses amies, elle pratique les mêmes comportements détestables, le tout en priant de ne jamais rejoindre l’autre côté. Mais maintenant qu’elle n’a plus rien à perdre, que demain n’arrivera peut être jamais, que peut être elle est morte, elle remet beaucoup plus les choses en perspective, c’est cela qui est vraiment intéressant.
Tout comme le fait que pour une jeune personne tout peut changer un instant. Qu’à cause d’un petit détail, d’un petit quelque chose fait, on peut devenir harcelé, être rejeté ! Croyez vous cela vraiment sain et normal ?

Ces amies ont un côté peste, mais aussi une très belle complicité. On est vraiment dans les affres adolescents dans toutes leurs splendeurs. Et il y a de quoi soupirer.

Une histoire qui vaut pour sa réflexion, mais où le style et les affres adolescents dans toutes leurs splendeurs insupportent (encore beaucoup plus que dans le film), sauf que le livre rentre plus dans le détail et que Sam parait encore moins sympa.

J’encourage quand même les gens à au moins voir le film. Et surtout de se pencher sur la série et le livre de 13 raisons.