Album Time : La Grande Ourse

 

La Grande Ourse par Bordier

D’Elsa Bordier
et Sanoe

Editeur : Soleil

Papier : 17.95€
Numérique : 12.99€
Il est atrocement cher sous ces 2 formats pour peu de pages.
Environ 80-90 pages

Je « connais » Sanoe par ses illustrations sur des albums sortis par Nobi nobi et j’adore son travail ❤

Résumé :
Louise, une jeune femme d’une vingtaine d’années, peine à oublier ses proches disparus. Elle vit depuis en leur compagnie, au point même de se couper des vivants de peur de les perdre à leur tour… Sourire, profiter de la vie sont des choses qu’elle semble ne plus savoir faire. Soudain, l’étrange Phekda, l’une des étoiles de la Grande Ourse, fait irruption… et l’entraîne dans une immersion au plus profond d’elle même. Une immersion qui passe par une virée sur la plage de son enfance, par une nuit dans une petite maison biscornue, par une forêt labyrinthique qui oscille entre réel et fantastique jusqu’à la montée de cet incroyable escalier sorti des nuages… Mais où la mènera-t-elle ? Et quelles en seront les conséquences ?…

Mon avis/mes impressions :
C’est superbe, les illustrations sont très belles, à couper le souffle. Le message délivré est beau. Mais ça va très vite et reste jeunesse.
L’histoire est comme un rêve éveillé, elle avance, elle ne trouve que bienveillance et aide. C’est beau, c’est doux, c’est plein d’espoir, on fait de très belles rencontres mais on n’a pas tous les dialogues, et l’histoire elle manque de profondeur. Si Louise en est là, ce n’est pas pour rien, et ça ne se répare pas si facilement !
Un livre à lire et à relire pour son graphisme et l’espoir qu’il dégage.

Louise est touchante. On voit juste qu’elle voit des fantômes, on ne connaît rien de son histoire. Apparemment, elle a même réussi à être en couple, mais il n’en peut plus et la quitte. La petite étoile si belle apparaît telle une fée, elle la connaît, elle l’a observé, elle veut lui redonner goût à la vie avant que Louise fane, s’étiole avant l’heure, et pour qu’elle n’ait plus peur, avance dans sa vie et en profite. Le propos est donc très beau et prometteur, du coup je regrette beaucoup le manque de consistance de l’histoire.
Mais ça reste un très bel album que je conseille pour les merveilleuses illustrations de Sanoe et l’espoir qu’elle dégage.

Vous devez donc garder en tête que c’est comme un album jeunesse, que le message est puissant, mais qu’il manque beaucoup de choses, ici c’est du fantastique, donc on va admettre que ça marche d’un coup de baguette et juste parce qu’elle a accepté et pris le risque de suivre Phekda. Magique !

Même si ça avait bien commencer quand Phekda la fait renouer avec son passé pour lui montrer qu’à une époque elle savait sourire. Mais les choses ont changé depuis, et elle a grandit.
Tout va vite, bien trop vite.

 

Publicités

Manga Time : Im – Great Priest Imhotep tomes 1 à 3 (Fiche)

C’est parti pour visiter l’Egypte, et ça c’est cool 🙂
Sinon pour le moment ça me semble être un shonen bien sympathique et plaisant à lire, sans le truc en plus, plutôt classique.
L’édition de Ki-oon est agréable et soignée, vous noterez les hiéroglyphes qui se promènent sur le titre.
Et j’ai un message à passer, j’aimerai bien une adaptation en anime 😉 !

Résumé :
Depuis qu’elle est toute petite, Hinome n’a aucun ami. À l’école, on la dit maudite… Et pour cause : chaque son qui sort de sa bouche se transforme en flamme mortelle ! Alors qu’elle rentre comme d’habitude chez elle sans avoir parlé à qui que ce soit de la journée, elle tombe sur un étrange garçon en pleine cavale dans les rues de Tokyo. Elle lui propose de l’héberger, avant de découvrir qu’elle a devant elle rien de moins qu’Imhotep, le plus grand prêtre-sorcier de l’Égypte ancienne ! Malgré ses airs d’adolescent, il cache d’immenses pouvoirs… si grands qu’il s’est attiré la colère des dieux. Considéré comme le pire criminel de tous les temps, il a été condamné à un sommeil artificiel…
Mais 3 000 ans plus tard, le monde est de nouveau menacé par les Magai, des démons maléfiques, et les geôliers d’Im n’ont d’autre solution que de faire appel à lui pour régler le problème. Imhotep, qui voue une haine profonde à ces créatures, ne se fait pas prier pour les éliminer… en commençant par celle qui avait pris possession du corps de Hinome ! Réunis par le destin, Im et la jeune fille se lancent dans un combat sans pitié, avec pour le mage une chance de trouver la rédemption au bout du chemin…

Manga - IM - Great Priest ImhotepManga - Manhwa - IM - Great Priest Imhotep Vol.2Manga - Manhwa - IM - Great Priest Imhotep Vol.3

Edité par Ki-Oon
de MORISHITA Makoto
Fiche

Tome 1 :
Imhotep est dans la pure veine des shonen, avec ce petit truc en plus comme savent si bien faire les japonais 🙂
Il est bien parti.
Action et fun sont au rendez-vous.
Hinome nous touche tout de suite, sans ami, elle met de la distance avec les autres suite à la malédiction dont elle est victime.
Kobushi tente de l’approcher.
Toutes les 2 souffrent de l’image biaisée qu’on se fait d’elles, et qui malheureusement leur colle à la peau.
Im a l’air d’un sale gosse, mais derrière cela il peut aussi assuré, être puissant. En s’installant dans la maison de Hinome et ne se prenant pas pour de la merde on a de bonnes tranches de rire.
On a aussi une adorable boule de poil, dont on fait la connaissance et son nom *chut* nous surprendra.
Ainsi dans ce premier tome, Hinome va se débarasser de sa malédiction, mais alors qu’une vie normale simple pourrait s’offrir à elle, elle va être entraîner dans des aventures avec Im. Vu ce qu’elle a vécu, elle c’est bon , alors que quelqu’un de « normal » ce serait de trop XD
Bref, on est parti à la chasse au Magai, et des références égyptiennes.
Venez découvrir aussi pourquoi Im a redécoré la chambre de Hinome à sa sauce XD.
Le père d’Hinome a une drôle de réaction XD
Tout va déjà très vite, à la fin rencontre avec un jeune garçon et un nouveau Magai qui plane, et rencontre d’un nouveau personnage classe.
ps: j’avais très envie de les voir s’animer sous mes yeux XD

Tome 2 :
C’est reparti pour de nouvelles aventures ^^
C’est l’occasion d’enfin comprendre pourquoi Imothep de son petit nom Im est reconnu comme un grand criminel.
On découvre le passé du personnage cool qu’on a rencontré à la fin du tome 1. On comprend mieux sa haine envers Im.
On découvre quelques autres personnages et liens, et surtout on retourne en Egypte ancienne, et on découvre ce qui s’est vraiment passé.
On a une surprise sur les dernières pages, la genèse du manga qui offre une histoire différente, plein de choses ont changé.
Bref, action et humour sont toujours au rendez vous, et on sait maintenant ce qui a valu cette réputation à Im. Hinome fait confiance à ce qu’elle voit de lui aujourd’hui, même si elle n’est pas des plus ravies d’être embarqué dans cette histoire !
Affaire à suivre !

Tome 3 :
Je suis retournée me promener en Egypte. Un tome sympathique à lire où on sent bien les codes shonen.
C’est pas facile comme décision pour Imhotep.
J’ai beaucoup plus apprécié le dernier chapitre où un culte nous met mal à l’aise sous couvert d’aider des jeunes, où Im retrouve avec Hinome une vie « normale » avec quelques surprises et quelque chose de bien typique, et des paroles bien senties.
La fin annonce quelque chose qui nous donne envie de nous plonger dans la suite.

Manga Time : Sky High Survival tomes 6 et 7

Fiche

Manga - Manhwa - Sky High Survival Vol.6

Tout continue à se mettre en place. Ce monde prendra fin avec l’avènement de Dieu.
On est séparé en plusieurs groupes : le sniper avec la jeune fille qui suivent de près Yuri et Mayuko, d’un autre côté le frère de Yuri avec pas mal de monde, et Yoshida.
Ce tome est l’occasion d’en apprendre plus sur le sniper et du coup d’avoir encore plus de mystères.
On nous révèle des choses, qui soulèvent d’autres questions.
Le sniper va intervenir pour sauver les filles. On pose la question toute bête mais utile de comment peuvent manger les masqués (ils ont le droit d’enlever leur masque un laps de temps). Mayuko souffre plus qu’elle ne voulait l’admettre d’avoir porté un masque défaillant et risque de perdre le contrôle.
On continue à avoir de très jolis plans avec les immeubles et la hauteur.
On apprend des choses et de nouvelles questions se posent.
On est pris dedans, avec toujours une dose d’incertitude.

Mention spéciale au bonus de fin avec des questions/réponses super sympa.

Manga - Manhwa - Sky High Survival Vol.7

Mais qui est cette personne proche de Dieu qui peut manipuler tant de personnes, et ne recule devant rien. Nouveau personnage ou l’a-t-on déjà rencontré ?
Une question à ce jour sans réponse. Mais des masqués à lui attaquent le groupe de Rika. Si loin et si proche de Yoshida en même temps. Pourront-ils compter sur son aide ?
Mayuko est en très mauvaise posture, mais l’amitié des filles de faillit pas et Yuki va tout faire pour la sauver. Elle obtient des informations, mais devra elle-même porter
un masque neutre et devenir un être proche de Dieu ! Elle apprend plein de nouvelles choses. Y arrivera-t-elle ?
Le fera-t-elle jusqu’au bout ? Le sniper et Kuon trouvent Mayuko et l’aident !
Kuon s’interroge sur comment elle en est arrivée là !
Mayuko va les interroger !
Plein de choses se passent et le vertige s’installe, Yuki a une épreuve solo à mener !
Et tant de questions restent !

Cette fois-ci le bonus de fin reprend les relations entre les personnages, c’est toujours bon à prendre !

Tout le long entre les chapitres, on a des petites pages sympa, des petits croquis.
On a aussi de purs instants de vie, où pendant quelques secondes on oublie avec eux l’horreur qu’ils affrontent, d’ailleurs ils ne doivent jamais trop se relâcher, sous risque d’y trépasser.

Manga Time : Fûka tome 4

Fuka, tome 4 par Seo

Fiche et avis sur les 3 premiers tomes

J’ai adoré ce tome qui nous emmène au sommet. C’est une véritable valse des émotions, si prenant, le tome a défilé comme un rien. Sans doute le meilleur de la série, en plus à la fin on a des petites histoires à part mais qui sont très intéressantes et permettent d’en apprendre encore plus sur les personnages et leur passé !
Vu comment on a laissé nos amis, le début du tome avec le concert est intense. C’est leur premier concert, il y a foule, mais à cause de la révélation de Koyuki à l’antenne,
Yû se fait agresser, mais ses amis et sa famille le soutienne. De plus, on lui recommande de ne rien faire, de laisse couler, mais de montrer ce qu’il vaut avec sa musique, son son. Dur ! Mais ils assurent ! Et se font même repérer.
En plus de cela, Yû a enfin clarifié ses sentiments et va les avouer. Comment va le prendre l’autre personne ? Qui est-ce ? Vont-ils sortir ensemble ? Comment tiennent-ils le coup à leur concert ? Vite, il faut foncer lire ce tome ! XD
Niveau ascenseur émotionnel, je ne vous parle même pas du fait que Yû va devoir prendre un autre rôle (haut la main là aussi). Mais la fin du tome nous laisse monstrueusement en plan !

Mention spéciale à la sublime couverture de ce tome <3.

Manga Time : Point Nouveautés (tome 1) – Hanada et Love Baka

Bon, je vais avoir du mal à m’en sortir si je fais leurs fiches, donc espérons que le timing sera meilleur à la sortie (et le temps que je puisse me les procurer) des tomes 2 de ces 2 nouveautés d’ailleurs comiques.

Hanada le garnement

Manga - Hanada le garnement

Hanada le garnement porte bien son titre. Série en 5 tomes (d’après le résumé de l’éditeur) avec un graphisme sympa et des personnages réels. On dit qu’il est pas méchant et effectivement il n’a pas l’air de penser à mal mais c’est un cas ! Et certaines bêtises sont très méchantes. Il n’écoute rien, il n’apprend pas de ses erreurs. On se promène à la campagne où tout le monde se connaît, ou il s’est déjà fait une sacré réputation, pas de masque ici. C’est cru, on parle même de bistouquette. Comme je m’y attendais la série devient plus sympathique et intéressante une fois qu’ils voient les fantômes. Hanada et pervers papy ne sont pas des personnages très attachant, un beau retour de bâton leur fera du bien. Pourtant la maman d’Hanada le réprimande, elle le corrige même (fessée). Il joue avec elle à attrape moi si tu peux ce qui lui vaut l’accident. Son ami Sota est plus attachant. Les 2 jeunes fantômes ont une histoire à pleurer dans les chaumières et pour certains il faudra déjà se rendre compte qu’ils sont morts. Les fantômes peuvent changer de forme et lui faire super peur pour qu’il accède à leurs requêtes.

Love Baka

Manga - Love Baka

Si vous n’avez jamais lu d’histoire se passant dans le monde de l’édition manga, vous aurez un côté novateur, sinon non. Sans être exceptionnelle le titre est frais, punchy, dynamique et bien piquant grâce au jeune homme qui va s’occuper de la mangaka complètement barrée, délurée et qui se fait des films. En fait lui n’aime pas spécialement les shojos. Il n’est pas content de son nouveau poste, mais il porte impeccablement son masque professionnel. Seulement elle surprend une conversation qu’elle n’aurait pas dû. Comme le masque est tombé, il ne se formalise plus quand il est seul avec elle, il est très sûr de lui et classe. Elle ne lui fait pas forte impression avec son comportement, mais à un moment il se rend compte qu’elle peut faire des trucs biens. Si elle l’écoute il pourrait l’aider à progresser. Ce qui est vraiment très sympa et intéressant c’est qu’à la base il se serait passé de ce nouveau poste et de s’occuper des shojos et que son masque est tombé ! Le graphisme est bien. Petite série en 3 tomes.
En reprenant après coup, la jeune fille est un peu énervante, on a des situations typique shojo, mais avec un petit quelque chose, de bien piquant XD On a quelques autres personnages haut en couleurs dans ce tome !

Vous voulez rire un peu avec des séries courtes, voilà de quoi faire ! 🙂

Manga Time : Gambling School tomes 1 & 2

Manga - Gambling SchoolManga - Manhwa - Gambling School Vol.2

Résumé :
Dans cette école, ce ne sont ni les résultats scolaires ni les performances sportives qui comptent, mais les prouesses aux jeux de hasard. Des sommes parfois colossales peuvent être pariées. Les élèves les plus forts sont enviés, les plus faibles persécutés. Yumeko, une nouvelle élève, est immédiatement placée sur la liste des personnalités à surveiller. Étrangement, elle ne semble pas être là pour «gagner», mais par pur amour du jeu et de l’excitation…

Fiche sur MN

Au 01 er octobre 2017 : 3 tomes en France, 8 au Japon.
Il fait également partie des animes d’été 2017 sous le nom de Kakegurui (son nom japonais) en 12 épisodes et est disponible sur Netflix (au Japon) et en 2018 en France.

Le manga est édité par Soleil Manga (oui, ça change de leurs shojos).
Dessin de  NAOMURA Tôru
Scénario de KAWAMOTO Homura

Les 2 couvertures sont avec Yumeko Jabami qui a l’air comme possédée (oui celle du jeu, et la folie que cela entraîne).
Les couvertures sont agréables au toucher.
Dans le tome 1, on a 3 jolies doubles pages couleurs pour commencer, dans le tome 2 plus qu’une malheureusement.

Mes impressions/mon avis :
Cette école d’élite semble complètement barrée et folle, ainsi que leurs élèves, certains plus que d’autres. Mais en même temps, c’est bien vu et un joli écho à notre société actuelle, et le capitalisme. Ce sont des jeux de pouvoirs et d’argent. Ce qui compte c’est de remporter la partie, de remporter l’argent, et peut importe comment. Si vous avez triché ce n’est pas grave, tant que vous ne vous faites pas prendre. Votre position peut osciller en un clin d’oeil. Les sommes misées et même plus quand on a plus d’argent ont de quoi faire tourner de l’oeil et rendre fou ! Il me fait penser à un bon survival game, vous tremblez tout autant, et oui quelque part ils misent leurs vies quand les sommes deviennent totalement folles. S’ils ne peuvent pas payer, ils deviennent des animaux domestiques qui doivent faire ce qu’on leur dit, qui perdent leur liberté.
Les futurs leaders doivent savoir garder leur sang froid et gagner ! De plus, le goût du risque en excite certains, dont Yumeko, qui change alors, sinon elle a l’air très gentille et sereine, j’adore ses réactions à mille lieux de ce qu’attendent les autres.

Tome 1 : Yumeko Jabami accède à une drôle d’école élitiste où le jeu est de mise, où il y a beaucoup de tarés. L’école, les règles, tout a empiré ces dernières années avec la nouvelle présidente. Jabami n’est pas n’importe qui et un drôle de cas aussi. Elle n’a peur se rien, aime jouer, a le goût du risque. Mais des jeux de hasard remis au goût du jour et une telle assurance vraiment ?! Là où c’est jouissif c’est qu’elle va les faire tomber et trouver le truc même si ça ne suffit pas toujours. Dans ce tome en version altérée pierre, papier, ciseau puis jeu de paire puis une sorte de roulette russe.

Tome 2 : Yumeko a perdu son statut et contractée une énorme dette, mais elle ne s’en formalise pas plus que cela. Mary a joué au jeu à la vie, à la mort (la roulette russe avec les épées) et elle s’en enfoncée encore plus. Le conseil ne leur a encore rien demandé. Et voilà, qu’il leur font parvenir un plan de vie, mariage, enfant, tout est prévu ! Mary s’énerve et demande audience, mais si elle ne peut pas rembourser sa dette, elle n’aura pas le choix. Yumeko ne fait rien à ce sujet, mais elle se fait embêter par un gars d’une autre classe, elle le suit, mais même avec des dettes, elle a toujours du répondant ! On rencontre quelques autres membres du conseil tout aussi barrés, et l’une d’elle joue à une roulette russe des plus dangereuses.
Le conseil leur offre une chance de se refaire, d’échanger les dettes. Voilà que Mary et Yumeko sont dans le même groupe, avec le rustre que Yumeko a croisé plus tôt (et qui fait exprès d’être là) et une autre camarade. C’est parti pour le poker indien à 2 faces. Le conseil stipule bien quelques règles à bien écouter.
Et quelle partie !

J’aime bien que Suzui croit en Yumeko depuis leur première rencontre et son aide précieuse, il tremble bien plus qu’elle.

Si vous n’êtes pas cardiaques, venez faire des parties endiablés avec des jeux légèrement remaniés. Trouverez-vous la faille ?

Réservé à un public averti (oui le jeu les rend chaud par moment et ce qui est misé, l’excitation du danger) et non cardiaque.

Point visionnage

Je vais faire un petit point visionnage 🙂

J’ai revu Interstellar suite à sa diffusion sur France 2

Il dure presque 3h mais on ne voit pas le temps passé. J’ai l’impression de l’avoir trouvé encore plus puissant que la première fois. J’adore toujours autant Murphy petite ou grande, cette fille est géniale.
Le film nous présente un monde qui est en train de mourir, ce film fait terriblement écho au monde actuel et aussi à plein de questionnements.
Il y a également cette belle relation père-fille et ce sacrifice pour son travail à lui, mais encore plus grand que lui, pour l’humanité toute entière.
Il y a la relativité et le temps qui passe, mais ici c’est encore plus fort.
Les plans dans l’espace sont superbes. A certains moments, on a carrément plus de sons quelques temps, cela donne un côté réaliste (et me rappelle une discussion avec des collègues) mais aussi un côté très oppressant.

Elles… Les filles du Plessis (TV)

Déjà, cela fait plaisir de revoir les 2 dames de l’affiche, dont une que je connais par des enquêtes.
Ensuite le sujet est fort et intéressant, cela vaut le coup de le voir.
On a des mineures enceintes qui dérangent, et de tout dans les cas : amour de jeunesse, viol, etc.
Mais la société elle, ça la dérange énormément.
Du coup, on les parque dans des instituts pour qu’elles accouchent et qu’on ne la voit pas, elles ont une formation de secrétariat (car elles ne peuvent plus espérer mieux), etc.
On a aussi à un moment donné le déclenchement d’une lutte pour qu’on les reconnaisse et que leurs vies ne soient pas complètement brisées. C’est la partie la plus intéressante.
Pour son sujet, un téléfilm qui vaut la peine d’être vu, mais où la réalisation reste moyenne.

J’ai également essayé sur conseil un épisode d’Alex Hugo où j’ai apprécié le personnage d’Alex, les paysages, où les rustres qui ne réfléchissent pas m’ont énervé, où l’histoire était sympa, mais pourtant je n’ai pas trouvé ça bien. Il doit y avoir un problème dans la réalisation, le jeu des acteurs, parce que ça n’a pas pris des masses, alors qu’il y avait tous les éléments pour m’intéresser.

Je continue Conviction, qui est un succès, je suis contente de m’y être mise.

Et pour finir, un film que j’avais repéré, en me disant qu’il ne devrait pas plaire à tout le monde, ce qui doit être le cas, mais je suis contente de l’avoir vu : My Cousin Rachel

Résultat de recherche d'images pour "My cousin rachel"

On retrouve 2 acteurs formidables qui portent le film.
La première affiche, ils sont tous les 2 ensemble. On voit aussi un magnifique collier et un très beau jeu de miroir.
Sur la 2ème, on la voit tout en noir, et portant le voile, le deuil.
Le film a des airs de thriller mais avec classe, élégance et trouble.
Le film bénéficie d’une photographie et de paysages sublimes, qui font rêver.
C’est également agréable de voir des gens parlaient avec classe et élégance.
Philip, jeune orphelin, a eu la chance d’être recueilli par son cousin Ambrose, qu’il voit comme un père. Ambrose se marie avec Rachel (qui se retrouve la cousine de Philip, vous suivez toujours ?!), il ne l’a jamais vu et son cher Ambrose meurt alors qu’il a envoyé une lettre qui laisse à penser qu’elle lui voulait du mal.
Il y a également Louise, mais Philip ne la voit que quand la bonne amie alors qu’elle espère plus.
Pourtant Rachel n’a rien réclamé, elle n’est pas sur le testament. Il ne l’a jamais rencontré et échafaude des plans, le père de Louise le met en garde. Pourtant quand il la voit elle, Rachel et son comportement, tout change.
Alors que se passe-t-il vraiment ? Rachel est-elle une redoutable veuve noire ? Philip est-il paranoïaque ? Serait-il tellement tombée sous le charme de Rachel qu’il en aurait perdu la raison ? Souffre-t-il d’une maladie ? Rachel veut-elle juste être libre et ne pas être assujetti à un homme ? Tout est possible, tout est imaginable !
Philip possédera tout mais qu’à son 25ème anniversaire.
Il y a de quoi douter en permanence.
Un film troublant.

BD Time : Le monde de Zhou Zhou tome 1 (Fiche)

Le monde de Zhou-Zhou, tome 1 par Zhao

Résumé :
Yu Zhou zhou, petite fille de 6 ans, entre à l’école. Elle a vécu jusqu’ici avec sa mère.. Heureusement, elle va bientôt faire la connaissance de Benz – Benz, un garçon de même âge qui pleure tout le temps (il a ses propres démons).
A la maison les difficultés s’accumulent, et Yu Zhou zhou va devoir s’installer chez la sa grand-mère. La petite fille doit désormais partager sa chambre avec deux cousines plus âgées qu’elle… Jalousies, premiers conflits et premières amitiés surtout, une nouvelle vie commence pour la petite fille.

Edité par Casterman
De Golo Zhao
Disponible en numérique
la série sera composée de 2 tomes, un seul tome est sorti à l’heure actuelle

Mon avis/mes impressions :

Une BD tout en couleur poétique et charmante.
La BD est très agréable à lire, les couleurs sont douces dans des tons pastels, la police de caractère est agréable et change selon, on peut très bien avoir du texte en blanc, et du texte en noir …
Du haut de ses 6 ans, Zhu Zhu n’a pas vraiment eu de chance, mais elle s’imagine des histoires, et vit sa vie tranquillement. Son monde est peuplé de super-héros.
Dès le début, le ton est agréable, on sourit en découvrant cette première planche qui peut nous remémorer des souvenirs et cette jeune fille.
Pourtant sa vie n’est pas tous les jours faciles, ni sa relation avec les autres. Elle a même du mal à pouvoir aller à l’école suite à un problème. Elle va vivre avec sa grand-mère et ses 2 cousines, seulement elle est loin de s’entendre avec elles.
Elle continue à se réfugier dans son monde, à parler seule, elle n’a pas vraiment de bonnes notes, pas de fleurs (bon point), elle ne fédère pas les foules, mais elle aussi a le droit de vivre et de profiter des bonnes choses. Il faut dire aussi qu’elle aime jouer, que rester concentrer en cours est difficile pour elle.
Mais elle a son ami Benz Benz qui n’a pas la vie facile lui non plus et pleure bien souvent. Sauf que quand elle va vivre chez sa grand-mère, ils doivent se dire au revoir.
Elle fait la rencontre d’autres jeunes garçons, un la taquine beaucoup mais semble vraiment s’intéresser à elle.
Du haut de ses 6 ans, elle tente de vivre sa vie pleinement, malgré l’absence de sa maman par moment, malgré les problèmes, malgré la dureté de la vie. On ne voit pas grand chose non plus. On verra juste quelque chose vers la fin.

Une BD touchante, poétique, adorable, pour passer un moment avec une petite fille chinoise. Elle est comme un bonbon amer (tendre mais parfois on ressent l’amertume de la vie)

On a quelques fois de beaux dessins pleine pages.
On a aussi des bonus à la fin de la BD pour nous expliquer mieux certains fonctionnement en Chine, c’est intéressant !

Manga Time : Love & Lies tomes 1 à 5 (Fiche)

Finalement, en voilà un de programmer durant mon absence, dont je me devais absolument de vous parler

En y pensant, si on traduit, c’est très commun et ne vend pas du rêve : Amour & mensonges, on dirait le titre d’un soap sans fin (vous savez style amour, gloire et beauté; les feux de l’amour, etc.)
Mais si je vous dis qu’avec on a un zeste de dystopie, qu’on choisit pour eux selon un traitement rigoureux avec qui se mettre en couple. Et si on n’est pas d’accord ? si on s’oppose ? Mais ça a vraiment marché pour plein de personnes !

Hésitante, dans les premiers tomes, je l’aimais bien, mais je me demandais s’il avait ce petit quelque chose en plus, je suis fière de dire que OUI ! Plus j’avance, plus j’aime.

Résumé :

Dans un futur proche, c‘est le gouvernement qui décide du conjoint avec lequel chaque citoyen, dès ses 16 ans, devra passer le reste de sa vie. Ce bonheur promis sur la base de critères génétiques est à la fois source d‘espoir et de désespoir…
Depuis toujours, Yukari nourrit en secret un amour brûlant pour Misaki. Mais alors qu’il déclare ses sentiments à la jeune fille, il reçoit l’avis gouvernemental avec le nom de sa future épouse, Ririna ! Dans une société où avoir des sentiments pour autrui est illégal, ce lycéen s‘apprête à vivre une aventure interdite !

Les couvertures jouent souvent avec le fil du destin.
Le graphisme est agréable. Il me plait bien.

Edité par Pika
Disponible en numérique
Fiche

Manga - Love and LiesManga - Manhwa - Love and Lies Vol.2Manga - Manhwa - Love and Lies Vol.3Manga - Manhwa - Love and Lies Vol.4Manga - Manhwa - Love and Lies Vol.5

Tome 1
Je me rappelle je crois que c’est le tome où il apprend avec qui il est destiné être et qu’une drôle de chose se passe.
Il aime en secret Misaki, et elle que ressent-elle ?

Tome 2
Ici, on découvre sa promise, on fait sa connaissance.

Tome 1 & 2 – >
Je suis encore un peu dubitative, le contexte est très intéressant, mais pour l’instant on est surtout confronté aux affres de l’adolescence, avec des jeux un peu bizarres, avec des adolescents qui se cherchent, voire un peu malsain.
Mais le gouvernement qui s’en mêle, la chose bizarre qui se passe dans le tome 1, un des personnages qui s’intéresse aux réelles implications, pousse à réfléchir, se questionne sur la politique gouvernementale, l’intérêt se relève.
Si le monde dystopique est vraiment approfondi, ça pourrait être super !
La couverture du tome 1 intrigue, avec ce geste invitant au secret, à se taire. Sur les 2 tomes, le fil rouge de la vie se déroule.
Quoi qu’il en soit, le sujet est très intéressant !
A lire, voire à relire selon la direction qu’il prendra.

Tome 3
On retrouve plein de choses classique, quelque part le trio, la vie de classe, le questionnement, le désir, faire la différence entre amour et amitié, etc.
Mais quand le gouvernement s’en mêle avec sa loi pour favoriser la natalité, une autre atmosphère s’installe. Le ministère les convoque à un cours obligatoire : où il y a la théorie suivie de la pratique. Un cours qui met mal à l’aise nos jeunes gens. Il nous permet de faire la connaissance d’un autre couple d’un des potes de Yukari. La fin nous permet aussi de faire la connaissance d’un nouveau couple, dont l’une est sous les projecteurs : une star. Est-ce que le gouvernement sait s’y bien faire les choses ? Est-ce que ça risque de nuire à sa carrière d’artiste ?
Plus important encore, y a-t-il des répercussions si le jeune décide de faire fi du partenaire que le gouvernement lui a choisi ? Sont-ils observés lors de la pratique ? le gouvernement sait que Yukari nourrit des sentiments pour une autre jeune femme ? Ririna qui les aide, quels sont ses sentiments ? Pourquoi Misaki passe son temps à le fuir dans ce tome ? Pourquoi un pote de Yukari réagit ainsi à l’annonce des cours tout en prétextant ne rien savoir ? etc.
Dans ce tome, la classe de Yukari s’organise également pour le spectacle, ils vont jouer Roméo et Juliette. Qui jouera Roméo ? Qui jouera Juliette ? Quel sera le rôle de Yusaki ? Ils nous réservent une petite surprise qui fait bien rire, mais ils nous ont déjà fait quelques fois ce coup là.

Tome 4
Je suis très contente que dans ce tome, on commence à aborder quelque chose qui m’avait intrigué dans le tome 1, qui était perturbant. On commence seulement, mais on y revient !
Dans ce tome, la fête de lycée se précise de plus en plus, nos protagonistes ont des motivations diverses, mais finalement chacun a l’air d’y donner du sien, pas forcément tout de suite, et pour la personne qui devait joué Juliette, il y avait pas mal de choses à accepter.
Ce tome nous fait également rencontré des nouveaux personnages.
On revient également sur le passé de 2 protagonistes, sur leur questionnement sur la loi. On ne sait pas ce qui est dit exactement, mais ça fait réfléchir. Ce fil rouge a l’air de les suivre depuis un moment.
Les jeunes gens autour qu’on a vu dans le passé mais qu’on ne voyait plus dans le présent, on va les revoir !
Ces jeunes gens résolvent aussi plus ou moins les situations entre eux, des lettres, se croiser…mais à certains moments, c’est bien difficile, ils ont humains, ils ont des sentiments, que la loi ne peut leur dicter.
D’ailleurs, il y a des gens qui travaillent pour le gouvernement, mais eux aussi ont été élève avant, on en croisera un. Un des personnages va en profiter pour lui parler.

Tome 5
J’aime énormément cette série. Plus j’ai avancé plus elle s’est bonifiée. On reprend à la grosse révélation de la fin du tome précédent et on continue à s’interroger sur cette loi qui nous trouve le partenaire idéal.
Apparemment elle fonctionne parfois. On assiste même à un mariage qui a l’air heureux, et où le couple a été décidé par cette loi, et où tout semblait mal parti.
On nous explique ce qui n’allait pas, et ce que cette loi à a priori amélioré.
On s’interroge toujours sur cette révélation, et on voit une des jeunes filles qui était très investie dès le départ, elle a vraiment beaucoup apprécié ce jeune homme et fait des choses pour s’en approcher.
On continue à apprendre des choses sur les personnages, à mettre les choses au point.
La jeune demoiselle Shû comment est-elle au courant ? Qui est-elle ? C’est aussi le moment d’en apprendre un peu plus sur elle.
On va même se promener dans un café chat.
Bref, un excellent tome, avec un joli graphisme et une histoire prenante.

Un anime est actuellement diffusé sur wakanim, il est également de très bonne qualité et très agréable à voir. C’est un plaisir de replonger dedans et de voir les personnages prendre vie. J’aime beaucoup l’opening qui joue avec le fil du destin. On retrouve aussi Misaki quand elle fait la fameuse croix en invitant à se taire.

Une histoire qui vous fera réfléchir comme toute bonne dystopie !
S’il est moyen pour vous, je vous encourage à persister jusqu’au tome 4/5. Le personnage de Nisaka devrait vous aider à tenir le coup !

J’ai tout repris pour lui faire une fiche complète ^^ (vu que j’avais zappé sa fiche, ou plutôt dans ce cas là besoin d’en savoir un peu plus).

Manga Time : En scène tomes 1 à 3

Une série que j’aime beaucoup et que je suis très contente d’avoir découverte, surtout que je ne la croise pas tant que cela chez mes camarades.
De beaux dessins et elle me semble bien abordée.

Résumé :
La vie de la petite Kanade Ariya bascule le jour où elle assiste au spectacle de danse de sa voisine Lisa. Fascinée par la grâce de la jeune fille, Kanade n’a plus qu’un rêve en tête : devenir ballerine ! Mais la danse est une école difficile, surtout quand on n’a pas de prédispositions particulières. Cependant, malgré les obstacles et les déceptions, Kanade s’accroche. Et elle découvre vite que même les plus douées sont confrontées à l’échec…

Edité par Kurokawa
De Cuvie
Fiche

Manga - En scène !Manga - Manhwa - En scène ! Vol.2Manga - Manhwa - En scène ! Vol.3

Tomes 1&2 :
J’aime beaucoup, les dessins sont très agréables, c’est bien abordé, avec ses joies et difficultés. Il y a de l’aide, du soutien, mais aussi des rivalités. Si vous aimez la danse, le ballet, foncez !
Une très belle découverte

Tome 3  :
Une excellente série sur la danse, le dépassement de soi, exprimer ces émotions. Un très beau dessin qui nous emporte, nous envoûte.
Kanade et Shoko s’aident, elles sont amies. Pourtant d’une certaine manière, elles sont rivales aussi.
Sakura est très imbue d’elle-même et énervent les filles par moment.
Kanade a bien du mal à trouver son style, elle imite beaucoup, on le lui reproche. Une étrange opportunité lui permet de comprendre certaines choses, entre autre qu’il va falloir incarné, dégager des émotions, les siennes. C’est normal de s’inspirer, mais elle doit trouver son interprétation à elle.
Nous apprenons aussi certaines choses.