Manga Time : Alderamin on the sky tome 1

Manga - Alderamin on the sky

Fiche du manga MN

Résumé :
L’empire de Katjvarna, un pays régit par ses traditions, notamment religieuses. Sur ces terres, le respect des esprits magiques est un précepte qu’on ne peut enfreindre sous peine d’être exécuté.
Cependant, un vent de modernité souffle sur l’empire et ses voisins. si celui-ci refuse d’y céder, certains de ses hauts responsables souhaitent instaurer une logique plus rationnelle et scientifique qui permettrait à Katjvarna de faire face à ses ennemis, qui comptent la république de Kioka, un pays usant de ces nouvelles technologies, dans leur rang.

Mon avis/mes impressions :
Aldermamin on the sky bénéficie d’une édition de qualité qui fait plaisir : il est beau, il y a des effets graphiques, le papier est bien, on a des pages couleurs pour commencer l’histoire, elles ont l’air d’être sur papier glacé. Je ne m’explique pas les 3 pages blanches de papier glacé à la fin par contre XD. Bref, c’est un bel objet.
Ensuite, pour ma part, le graphisme particulier m’a immédiatement plus et mis des étoiles dans les yeux, pour moi c’est un très beau graphisme.
Et pour finir l’histoire est plaisante, intéressante, et ce n’est que le début. 1ère rencontre de gens. Ici, je suis aidée par l’anime, et donc je n’ai aucun doute sur la qualité et l’intérêt de l’histoire.

Des noms spéciaux, voire un peu compliqué, un nouveau monde qui s’offre à nous, et l’épée de Damoclès de la guerre.
Ikta a passé un marché avec un marché avec Yatori qui insiste pour qu’il passe l’examen d’officier. Il le fera, mais ensuite elle lui assurera un poste tranquille, à l’abri.
Ikta n’est pas très engageant à la base, flemmard, tranquille, et un peu trop porté sur les femmes, de préférence d’âge mûr. On nous le dit dès le départ, on connaît son surnom ( l’invincible général oisif), mais rien ne le prédestine à cela, et peu de gens le croirait. Il peut être assez énervant face à des gens qui font des efforts, travaillent dur. Pourtant il se révèle un fin stratège, et quelqu’un de direct et droit. Peut être que c’est mieux d’avoir quelqu’un comme lui que quelqu’un qui aurait soif de pouvoir.
Ikta est très calme, très tranquille, mais il sait déployer ses capacités de stratège quand il le faut. Il n’est pas spécialement doué au combat, pas d’une bonne famille, mais son esprit est son arme, son intelligence, sa stratégie, il réfléchit, agit en connaissance. Il utilise les sciences.
Ikta arrive au moment de l’examen pratique, il n’a pas le choix, il embarque dans un bateau avec Yatori et d’autres gens qui vont aussi passer l’examen (futurs officiers). Il va falloir se supporter, ils sont différents, chacun avec sa compétence, son passif. Cela peut être houleux par moment. Il y a également une étrange jeune fille, mais que fait-elle ? Et elle manque de se noyer ?
Mais les voilà en pays ennemi, que faire ? comment s’en sortir ?
Le début de l’histoire bouleverse tous les plans d’Ikta, finalement rien ne sera comme il l’avait prévu.

C’est un temps de guerre, tout est loin d’être facile : on a de la stratégie, des combats (c’est super à regarder et bien à voir sur papier aussi), les sciences, les esprits (petit plus non négligeable que je laisse découvrir, que je n’aborde pas plus que cela avec ce premier tome), du rire, de l’action, de la politique…
Bref, c’est vraiment une très bonne pioche que de mon côté je conseille, sauf si vous êtes trop sensible !
On a aussi beaucoup de choses à découvrir sur leur univers.

A l’origine, c’est un roman, et j’aimerai bien qu’on y ait accès aussi.

Publié dans Manga, Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Cinéma Time : Point film + 1 comédie musicale

Je continue à faire des voyages de toutes sortes. Home cinéma ou cinéma, un bref voyage. Et j’en ai fait de toutes sortes.

Au niveau du cinéma, je suis assez contente de ce que j’ai vu, mais j’hésite pour atomic blonde et tous ces singes sur grand écran non merci XD. Du coup, pas de cinéma grand écran où il faut sortir ce coup ci.

Les 2 premiers films sont des expériences à faire qui m’ont partagé.

War Dogs

Tomber dans le trafique d’armes pour assurer sa subsistance. Argent facile ? J’ai beaucoup apprécié le personnage de David Packouz (Miles Teller) malgré ce qu’il fait, on sent que c’est un gars bien. Par contre l’autre Efraim Diveroli (Jonah Hill) ne fait que décevoir, rien à sauver. C’est assez écoeurant de voir quelqu’un comme lui « réussir ». Et David s’est un peu trop laissé entraîner. C’est aussi navrant de se dire qu’en restant « honnête », on arrivera pas à avoir quelque chose de bien.
De leurs bureaux, ils tentent de faire des affaires, mais ils vont même mettre la main à la patte. Partir dans le danger, un moment mémorable et drôle.
Sauf que les humains, ils en veulent toujours plus, encore et encore, rien ne suffit donc ? C’est si excitant le danger ? Efraim est vraiment dégueulasse et mauvais payeur. Sauf qu’il faut faire la part des choses !

A cure for life

A cure for life ou a cure of wellness est un film à voir, qui met très très mal à l’aise. Qui nous fait trembler, et demander où on va, ce qu’il va arriver.
Lockhart (Dane DeHaan) mémorable dans ce rôle est un cadre ambitieux qui croit à fond dans le système. On voit très vite qu’il est intelligent mais à quelque part oublier de vivre. Que lui reste-t-il de sa vie d’humain ? de l’argent gagné ? Une question majeure dans notre société capitaliste et commerciale à l’extrême.
Sa société froide et aseptisée glace déjà le sang dès le début plus un autre événement.
Voilà que Lokchart part à cette cure trouver et ramener une personnage âgée, mais rien ne va se passer comme prévu. Le lieu, le médecin a l’air aussi sympathique qu’horrible. Certains choses mettent mal à l’aise, et des questionnements germent dans notre esprit.
Lockhart n’a pas trop l’air de leur faire confiance, mais en brave membre du système, il n’hésite pas à suivre certaines directives o_O. Seul jeune parmi tant de vieux, quand il tombe sur Hannah, des choses changent pour lui aussi.
Centre pour profiter après avoir oublié de vivre mais être dépouillé de son argent ? Sombre expériences ? Devient-il fou ? Veut-on se débarrasser de lui ? …
Un film qui met mal à l’aise et vous glacera le sang.

Les Francis

J’ai testé ce film sur TF1, j’ai juste retenu les beaux paysages. A oublier. J’ai déjà oublié loool.

Les misérables 

Cette semaine j’ai pu voir la comédie musicale des misérables Celle qui a été faite à l’occasion de ces 25 ans à Londres. Elle était en vostfr, et d’une puissance.
Quelques changements dans les personnages aussi surtout le physique et d’autres choses qui sont toujours les mêmes..
Fantine avait perdu ses cheveux blonds plutôt noire et toujours aussi belle, Javert avait la peau noire et toujours aussi intraitable, Cosette avait toujours les cheveux blonds, les Thénardiers étaient toujours aussi méprisables et laids, Eponine était belle…Gavroche un petit filou génial.
Quelques chansons très marquantes.
Quelque soit son support cette œuvre, histoire est toujours aussi marquante, bouleversante et émouvante. Avec la révolte qui gronde, dans nos cœurs aussi.
D’ailleurs il faut que je termine le super manga que j’ai dessus, celui en 8 tomes disponible chez Kurokawa
Il me reste les tomes 7 & 8 à lire.

NB : J’ai une passion pour les comédies musicales, elles arrivent à toucher mon coeur de glace ^^’.

Wall-E

J’ai revu Wall-E, depuis le temps que j’y pensais, là il m’a fait coucou, je suis allé le voir. C’est toujours aussi agréable, adorable, Wall-E est si attachant. Et quelque part quand on retrouve les humains, ça fait un peu froid dans le dos.

Braquage à l’ancienne 

J’ai pu regarder ce film avec d’autres gens, et il a rempli son job, ce à quoi je m’attendais, on a passé un bon moment, on a bien rigolé.
Je trouve que la situation est honteuse être privé de sa retraite -_-
J’ai  adoré l’amitié, la complicité entre les 3 petits vieux. Anciens collègues et amis aussi. D’ailleurs vous pensez qu’on peut être ami avec ces collègues ?
Après que l’un ait assisté à un braquage et avec la situation qui dégénère, l’idée commence à germer dans son esprit, il faut convaincre les autres, et trouver un plan.
Après un essai laborieux et n’importe quoi dans un supermarché, ils commencent à mieux y réfléchir, j’ai adoré les voir s’entraîner. Et ils avaient de l’idée. Alors ce plan ? Se sont-ils fait prendre ? repéré ? Il faudra voir le film pour le savoir XD
Tout le monde a le droit à sa part de tarte/de gâteau.
PS : Petit plus il y a un drôle de petit vieux (pas parmi ces 3 là), mais qui a marqué beaucoup d’entre nous dans un de ces rôles.

Publié dans Film | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

BD Time : Silencieuse(s)

Couverture Silencieuses

Résumé :
Stop au Harcèlement de rue: « Chatte à talon! » Des mots crachés comme ça. A son passage. Mais elle a fait semblant de ne rien entendre. Comme toujours. Avec le recul, ce n’est pas grand-chose… Elle pourrait même trouver la formule assez drôle. Sauf qu' »Elle », c’est Anaïs, Mahé, Zoé, Julie…

de Sibylline Meynet  et Salomé Joly.

Fiche LA

J’ai découvert son existence par la petite renarde Margaud. Quand l’occasion s’est présenté de le lire, je l’ai saisi.

Mon avis/mes impressions :
Une excellente BD qui traite d’un sujet qui n’aurait jamais dû exister : le harcèlement de rue, tout comme le harcèlement en général.
Les dessins sont très agréables (surtout pour une BD) et la vie est bien croquée, réaliste. On voit les liens entre les différentes jeunes femmes, des instants de vie nous font sourire, elles tentent de construire leur vie au mieux, d’avancer. C’est déjà pas tous les jours faciles, alors ne pas pouvoir aller où on veut, s’habiller comme on veut, être prise comme une sorte d’objet sans considération est une HONTE et NON ça ne devrait pas exister, ce n’est PAS TOLERABLE. Non, mais il se sentent bien pour oser faire ça ?! Les hommes ne doivent pas sous-estimer non plus ce que ça peut créer. Elles ne l’ont pas cherché, elles sont victimes, et doivent faire entendre leurs voix.

Nous rencontrons assez vite toutes ces jeunes femmes, c’est tellement bien croqué qu’on s’attache vite à elles. Pourtant on n’a pas vraiment le temps de faire connaissance, juste de croquer des instants de vie, de les voir avancer, avec leur famille, avec leur petit-ami. Et toutes à un moment rencontre une situation hallucinante : on les siffle, on les touche, on leur lance des « invitations », on les suit.
Le thème c’est le harcèlement de rue, mais on aurait aimé passer plus de temps avec elle.
Après, il y a l’incompréhension, la honte, la peur, ne pas oser en parler. On tremble, car il n’y a que quelques pas pour que ça atterrisse au viol. On voit que ça les retourne, les larmes.
Jupes ou pantalons, ils trouvent toujours une raison pour les embêter :(.

Il y a des moments touchants, la fille avec sa grand-mère trop mignonne, mais on a de quoi s’interroger, car il y a encore beaucoup de progrès à faire.

A cause d’idiots, elles changent leur comportement pour se préserver. Malheureusement, ce n’est pas le seul cas dans lequel on est amené à ce genre de chose :s.

Nous sommes encore dans une histoire de différence et ici vous savez quoi ? C’est juste d’être née femme.

Dans un monde où on trouve ça normal, où les gens ne bougent pas en voyant ça, où des gens se permettent de faire ça, où les femmes sont toujours moins bien payées que les hommes, où certains hommes font des remarques qui vont dans leur sens. Dans un monde qui tolère le harcèlement sous toutes ses formes, et rend coupable les victimes. Il faut vraiment faire comprendre que ce n’est pas normal, en parler et que ça change !

 

Vous en avez déjà été victime ? -_-

Publié dans BD, Manga | Tagué , , , , | 1 commentaire

Anime Time : Alderamin on the Sky Saison 1

Après Re/Zero dont le manga me fait de l’oeil, et l’anime attend que je lui trouve un peu de temps pour bien m’y mettre. Ototo manga nous sort Alderamin on the sky en manga qui me fait de l’oeil, je me renseigne et je vois qu’il y a un anime de 2016. Donc, je le tente 🙂
Il est disponible sur crunchyroll

Résultat de recherche d'images pour "alderamin on the sky anime"Résultat de recherche d'images pour "alderamin on the sky anime"

Résumé :
L’empire de Katjvarna est en guerre contre un pays voisin, la république de Kioka. Ikta Solork déteste la guerre, mais il passe un examen pour devenir officier afin de donner un coup de pouce à Yatorishino Igsem, sans prévoir de rentrer dans l’armée, mais d’avoir un petit travail tranquille loin des combats. Personne n’imagine que ce jeune homme de 17 ans pourrait demain diriger une armée, encore moins que son nom reste dans les annales comme celui d’un général légendaire…

Saison 1 composée de 13 épisodes. Fin correcte appelant une suite.

Mon avis/mes impressions :
Cet anime est la bonne surprise. On est totalement pris dedans du début à la fin, et l’air de rien il s’en est passé des choses sur 13 épisodes. On rit avec eux, on tremble avec eux, on se demande s’ils vont s’en sortir et à quel prix.
Au début j’ai eu un peu de mal avec le character design, les personnages, puis je m’y suis habituée. Mais sinon l’image de l’anime est belle. Il est coloré, fluide. Les combats rendent bien à l’écran. Et l’histoire est prenante, intéressante, surprenante. On est en temps de guerre, des choses ne sont pas faciles. Mais également de l’amitié, de belles valeurs, des moments de rire. Et un redoutable stratège qui n’a l’air de rien sur le coup xd

Certains noms sont compliqués, surprennent comme l’empire Katjvarna.
On a de tout dans les personnages, plein de caractères.
Un des génériques pour mettre dans l’ambiance : ici

Yatori et Ikta se connaissent depuis longtemps, depuis l’enfance même. Ils peuvent compter l’un sur l’autre, se comprendre facilement. D’ailleurs un des épisodes reviendra sur un moment de leur enfance, et ils ont vraiment assuré.
Yatori a une réputation à tenir, elle vient de la famille Igsem avec des exigences et des devoirs, elle est impressionnante au combat. Et n’en refuse jamais un.
Yatori a un grand sens du devoir.

Alors qu’Ikta rêvait d’une place à l’abri de la guerre, qu’il se prend pas au sérieux, qu’il court les filles, qu’il ne semble pas faire trop d’effort. Toute sa vie va se retrouver chambouler par un évènement, et il va finir par utiliser et déployer ses compétences de fin stratège.
Ik ne peut laisser l’injustice le remporter. Ainsi il sauve qui il peut, il n’hésite pas à remettre des gens à leurs places même si plus haut placer, ils sauvent des choses essentielles. Il dit ce qu’il pense.

Nous allons être amenés à croiser beaucoup de gens, comme on est en temps de guerre, on a toujours cette épée de Damoclès sur la tête à se demander si on reverra cette personne. Des amis d’hier peuvent très bien être les ennemis d’aujourd’hui et vice-versa.

On est particulièrement attaché à un groupe de personnes. On a fait leur connaissance au début, et ils se retrouvent plus ou moins liés par un évènement, même encore à une autre personne. Tout le monde participe femmes et hommes. Tout le monde apprend à vivre ensemble, à se battre ensemble, à survivre ensemble.

Quelque part, ils doivent très souvent prouver leur valeur, on peut très bien les remettre en cause. Quand on dirige, on a aussi des responsabilités, il faut continuer à avancer, ne pas se laisse miner. Et tout le monde peut se tromper, la vie, les batailles ne sont pas fait que de victoires. Mais il faut aussi apprendre de ses échecs, rebondir, et continuer à avancer.

C’était génial et quelle tension. On a fini mais c’est aussi loin d’être vraiment la fin alors peut être un jour une saison 2.

Publié dans Anime | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

Anime Time : Psycho-pass saison 1

Résumé:
L’histoire se déroule dans un futur proche, quand il est possible de mesurer instantanément et quantifier l’état d’esprit et la personnalité d’une personne. Ces informations sont enregistrées et traitées, et le terme « Psycho-Pass » fait référence à une norme utilisée pour mesurer un personne. La police peut désormais appréhender les « criminels dormants » avant même qu’ils n’aient commis leurs méfaits ! Akane Tsunemori intègre la Brigade Criminelle au grade d’inspecteur et elle va découvrir les avantages mais aussi les inconvénients de ce système !

La saison 1 est composée de 22 épisodes.
La saison 2 est composée de 11 épisodes. Dispo sur ADN.
Une saison 1 intitulée Psycho-Pass: Extended Edition Saison de 11 épisodes mais de 46 minutes
Un film d’animation
Des supports physiques sont sortis.
Et disponible sur netflix

Extended c’est la saison 1 refaite ?!

Le dominator :

On n’a plus besoin d’arme, seulement de celle ci, le dominator qui va d’abord vérifié votre psycho-pass et changer de mode selon l’état. Il est impossible de tricher. Mais qu’arriverait-il face à quelqu’un de dangereux alors que le dominator reste bloquer et que selon lui tout va bien ?

Un extrait, utilisation de la technologie moderne :

S’habiller en toute simplicité. Avec ça facile de changer de tenue. Facile d’avoir une tenue professionnelle et d’aller voir des amies après le travail avec une autre.

Un manga centré sur Kogami a commencé à sortir chez Kana. J’ai un peu de retard, mais d’après mes souvenirs un bon 1er tome, mais dommage pour des gens qui ne connaissent pas l’univers, sybille.
Bientôt va sortir celui centré sur Akane qui donc va reprendre l’anime, permettre de faire connaissance avec ce monde, cette technologie et le système sybille. Le premier tome sortira le 8 septembre, n’hésitez pas à tenter l’aventure si ces questionnements vous intéresse, ce monde, sybille.

Mon avis/mes impressions :
Psycho-pass est un excellent anime, très prenant, passionnant. Le monde avec le système Sybille semble en paix et en sécurité. Avec Akane on découvre de très sympathiques utilisations. Seulement il y a les exécuteurs, et ils n’ont pas forcément toujours été dans ce cas là. Seulement le système décide de tout, ce qui semble être un soulagement peut aussi prêter à questionnement. Petit à petit, le système n’a pas l’air d’être si parfait que cela. De quoi s’interroger jusqu’à la terrible vérité. Nos agents auront aussi à faire un homme intelligent et redoutable qui défie le système. Et qui les poussera à s’interroger.
Bref, très belle replongée et vivement qu’on ait le manga de cette partie là. Un anime que je ne peux que conseiller sauf aux âmes sensibles. Ça peut être dur.

Nous rencontrons Akane, qui a tout pour elle, son psycho pass a toujours été clair. Elle a l’embarras du choix pour son métier, elle eu la liste. Car oui, vous ne choisissez plus, selon vos résultats, vous avez une liste d’affectation possible. Akane est intègre, elle a le sens de la justice et du devoir, elle croit en ce système, en plus il a été doux avec elle, mais elle n’est pas au bout des ses surprises.
Le système sybille régente beaucoup de choses, il allège le poids pour les humains, et en même temps, on peut se questionner sur le libre-arbitre. Que devient-il ? Le système a-t-il forcément toujours raison ? En tout cas, la société semble baigner dans une paix apparente. Mais est-ce que tout le monde est heureux ?
Akane va travailler dans la police, son 1er vrai job, c’est différent de ses études. Elle s’adapte, voit comment ça fonctionne. Elle est calme et plutôt sûre d’elle en même temps, après tout elle a toujours été bien vu par le système, plein de possibilités se sont ouvertes devant elle, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.
De temps en temps elle voit ses amies, on voit l’impact, le pouvoir et la puissance de la technologie.
Au milieu des affaires se posent très vite une question. Il y a comme un problème, les exécuteurs ils étaient autre chose avant, ils avaient une vie, certains étaient même policier. Mais alors pourquoi tout a fini ainsi ? Et quel est le risque ? Ca en fait de mauvaises personnes ? Qui est préservé de basculer ? Si on prend les choses plus à coeur, on est plus sensible, ne risque-t-on pas de faire basculer son psycho-pass ? Peut-on totalement s’y fier ?
On sera amené à découvrir certains liens, certaines existences avant d’être exécuteur. Une fois que le psycho-pass a basculé, ils étaient isolés et certains ont eu cette proposition. Ils ne sont pas vraiment libres de leurs mouvements et sacrifiables.
Alors qu’Akane fait ses premiers pas, se confronte à toutes sortes de gens, découvre le métier qu’elle a choisi, le monde semble s’emballer, perdre pied, entre autre à cause d’une personne redoutable, intelligente, ça va pousser Akane a sacrément réfléchir sur des choses, sur le système Sybille.

Publié dans Anime | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

Cinéma Time : Valérian et la Cité des Mille Planètes

Résumé :
Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.
(Source : Allociné)

Adapté de la BD Valérian, Agent Spatio-temporel, tome 02 : L’Empire des mille planètes de Jean-Claude Mézières

Valerian est un film qui fait beaucoup parler de lui, il bénéfice de toutes les technologies actuelles possibles, il a été réalisé par Luc Besson et donc un français, il est tiré d’une BD connue.

Pour ma part, j’ai appris avec le film l’existence de la BD, je suis tombée sous le charme de la bande annonce. Et j’avais une immense envie d’embarquer avec eux, je trépignais d’impatience, mais j’ai sagement attendu une semaine en plus que mon amie soit libre ^^. Et donc qu’en est-il ? Telle est la question !

Mon avis/mes impressions :
Comme prévu, j’ai beaucoup aimé ce film, sans qu’il ne soit un coup de coeur. Il m’a aussi semblé original, décalé sur certains points, d’autres sont plus classiques, j’ai limite envie de dire humains. Malgré tout, ce côté décalé ne m’a pas empêché de profiter du film, et je me vois le revoir. Après tout, on ne fait pas un beau voyage, avec plein de rencontres comme ça tous les jours. En tout cas, le divertissement est assuré.

Le début du film est assez surprenant, mais beau d’une certaine manière. C’est un peu de manière très rapide l’avènement de la conquête spatiale et la découverte d’autres espèces et la tolérance de l’autre qui est différent mais a aussi le droit de vivre, d’exister dans la galaxie.
Après d’un coup 400 ans passent, autant dire qu’on est loin dans le futur, et ça y est nous faisons la connaissance de nos 2 agents spatio temporels. En tout cas, il semble bien jeunes comparés aux couvertures des BD. Ils n’arrêtent pas de se chercher, se taquiner, la fille ne veut pas être juste une proie, juste sur un tableau de chasse (j’approuve lool). Pourtant quelque part, ils feraient tout l’un pour l’autre. Les acteurs jouant Valerian et Laurine ne me disent pas grand chose de vue, ils avaient un certain style, ce sont des agents très décalés, quelque part ils n’ont pas trop l’air de se prendre au sérieux. Mais d’une certaine manière on s’attache à eux. Laurine a une voix bien spéciale, bien à elle, rauque. Ils ont une sorte de rituelle aussi quand ils s’attachent. Ils nous font rire, mais réfléchissent aussi par eux-mêmes aux situations.
Ils nous montrent un avant-goût de la technologie utilisée : quand ils sont appelés en mission, ils sont comme sur une plage grâce à la technologie, même s’ils peuvent en profiter, ça ne les empêche pas de rêver d’une vraie plage.
Ils débutent leur mission, et pendant la mission tenez vous bien pour vous promenez là bas. Seulement cette mission est bien plus compliquée qu’il n’y paraît !

On s’en met plein les yeux, et ça c’est super agréable :). On rencontre plein de peuples, de cultures, …
L’univers est riche et magique quelque part.
Mention spéciale à un peuple et à un animal super mignon et aussi très pratique !

Une jolie alliance USA-France malgré tout 🙂 (ce qu’on peur dire….)

NB : Valerian ce jeune homme, je l’ai vu 2 fois ce week end, son nom de scène est Dane DeHaan, et c’est le superbe Lockhart de A cure for life, des rôles très différents !

Publié dans Cinéma, Film | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Réflexion Time : Technologie & Cinéma

Quand je me renseignais, je suis tombée sur cet article de 20 minutes qui est intéressant et récapitule bien les choses a priori : ici

Le prochain film dont je veux parler avec vous à savoir Valerian a justement bénéficié de toutes les technologies possibles : 3D, light vibes, 4DX.

On parle aussi que ce serait pour le futur du cinéma, et pour donner envie aux gens d’y aller.

Oui, mais même si j’adore les sciences, la technologie, que ça peut être génial, il faut sans doute y aller à petites doses, si on a un surplus non ça ne va pas le faire des masses, et tout le monde ne pourra pas. Par exemple, je connais des gens qui ne s’intéressent pas à la 3D, et même certains ça les rend malade (migraine) …

3D normalement meilleure vue, meilleurs plans, meilleure plongée dans le film, seulement beaucoup de fois pour le moment j’ai eu l’impression de l’avoir 5-10 minutes, du genre oh le superbe générique et mmh là c’est juste de la HD améliorée.
La 3D nécessite le port de lunettes spéciales (pas super pratique si vous avez déjà des lunettes)
Coût des lunettes qu’on peut garder un certain temps (1€) + Coût de la séance en 3D (1€) qui a fini dans mon cinéma par être incorporé dedans si c’est par carte (CE, abonnement …), je ne sais pas si c’est tous ?! Probablement. Seulement voilà pas vraiment le choix vu que selon la séance le format est imposé 😦

4DK, c’est celle que vous avez pu découvrir dans des parcs d’attraction, c’est mon cas, je n’ai jamais eu l’occasion de voir un film ainsi : jet d’air, d’eau, sièges qui bougent, etc.
Un jour, j’ai vu un gars dans un kdrama regardait un film ainsi, et j’étais là mmh moi aussi je veux essayer XD
Coût ?

Light Vibes, la petite dernière, dès que vous entrez dans la salle, il y a comme des écrans rectangulaires en fait des panneaux luminotextiles LED sur les côtés tout le long avec séparation, qui prennent la couleur de l’écran. Il y a parfois des jeux de lumière aussi avec les spots, lumières justes en haut du panneau. C’est censé procurer une meilleure immersion.
Votre billet vous coûtera 2 euros en plus, mais pas besoin de matériel.
Ma première expérience sur Valerian, j’ai bien vu le jeu de couleurs et de lumières qui englobent la salle, pourquoi pas (sauf le coût suppl) par contre je n’ai pas tant eu que ça une impression de meilleurs immersion dans le film 😦

Et vous lesquels avez vous testé ? Vos impressions ? Ca vous ferait vous déplacer plus dans les salles obscures ?

Publié dans Cinéma, Useless Blabla | Tagué , , , , , , | 4 commentaires