Série : Wednesday (Mercredi) Saison 1


Résumé :
A présent étudiante à la singulière Nevermore Academy, Wednesday Addams tente de s’adapter auprès des autres élèves tout en enquêtant à la suite d’une série de meurtres qui terrorise la ville…

Sur Netflix
En vf ou vostfr

Avis / Impressions :

Les épisodes se laissent dévorer (et ça fait du bien).
Il y a un sacré jeu sur les apparences.
C’est drôle, sombre, relevé, piquant, surprenant, savoureux, renversant, avec des références, des musiques, un côté très adolescent (teenage) aussi.
Le jeu de Wednesday/Mercredi est époustouflant, Jenna Ortega vous happera.
De la réflexion, une enquête, des frissons, des différences, des questions, des émotions.
Le présent, le passé…l’avenir ?
Totalement addictif.

C’est une des séries annoncées que j’attendais le plus.
J’imagine que vous connaissez tous Mercredi Addams, au moins de nom. Elle a un prénom à part.
Dans la famille Addams, les différences sont de l’ordre du sombre, étranges, machiavéliques (?) … mais ça fait son effet pour parler du sujet (la différence).
Wednesday a une répartie cinglante, le décalage peut même nous faire rire. Mais comment faut-il prendre tout ce qu’elle dit ? Elle est à part c’est certain, il suffit de voir ce qu’elle aime, ce qui la passionne, lucide, intelligente mais impulsive…
Elle fait des remarques très justes entre autre sur la solitude … mais les autres aussi.
Elle a à cœur une certaine forme de justice, cela se voit au début avec son frère, sur certaines de ses bêtises …

Wednesday sera en majeure partie à l’Académie Nevermore, mais nous la voyons dans son ancienne école (au tout début et vous comprendrez le motif du renvoi et la raison. Si on vous mettez que une des scènes vous vous y tromperiez), nous verrons des flashbacks de moments du passé, et de temps en temps sa famille, ses parents toujours follement amoureux et son frère. Sa mère, Morticia Addams incarnée par Catherine Zeta-Jones crève l’écran, elle a une élégance, un raffinement, un déhanché avec sa robe … et une relation complexe avec sa fille : Wednesday/Mercredi.
C’est l’Académie de la dernière chance dans une petite ville paumée : Jericho pour notre chère demoiselle, mais ce n’est pas rien [en savoir un peu plus]ses parents y ont étudiés aussi [/fin] car les façons de faire de Mercredi ont épuisé bien des adultes.

Cette Académie est taillée pour elle, elle accueille les marginaux, les rejetés de la société (les outsiders), ici des gens avec un pouvoir [quelques uns] métamorphe, loup-garous, sirènes, gorgone …[/fin]. Mercredi commence également à en développer un qu’elle maîtrise mal et qui est superbement rendu [en savoir plus] elle a des visions, elles peuvent surgir d’un coup, être fortes et puissantes, son corps se tord [/fin]
Sera-t-elle une marginale parmi les « marginaux » ? Avec une non-envie de faire partie de l’école, son regard et ses réparties cinglantes, ce n’est pas facile de créer du lien, encore plus avec quelqu’un le fuyant.
Elle répond de manière cinglante et franche autant à ses pairs, qu’à des adultes (prof, proviseur (un sacré bout de femme), psy (la loi l’a obligé) …)
Ils sont traités de « monstres », fuient par les gens normaux dit les normis, sauf quelques jeux politiques, mais aucun des deux côtés n’est ni blanc ni noir. Qui est le monstre ? Ce n’est pas si simple.

Une enquête pour en trouver un réel qui massacre des gens va être mener, et bien sûr Mercredi va s’en mêler, de très près, ce qui lui vaudra pas mal de bêtises, d’outrepassement, … et elle sera totalement obsédée par trouver la vérité au risque d’aller trop loin.
Sa colocataire est aux antipodes d’elle, rose bonbon, guillerette … : Enid
Mercredi a même réussi à obtenir un uniforme spécial, plus sombre pour avoir pitié de ses pauvres yeux XD.
Elle va également avoir un allié efficace qui nous fait super plaisir et plein de bons moments [Qui est-ce ? ] La chose (une main) [/fin] Nous aurons également une ou plusieurs autres surprises concernant sa chère famille, les siens.

Il y a tout un jeu sur les apparences, sur l’école, sur l’adolescence, sur des thèmes connus, sur la musique, sur les Addams, et sur des références encore hors de la famille Addams, sur les personnes, à différents niveaux, différentes couches, le tout donne un sacré résultat et de fortes émotions.
Il y a de belles choses, d’autres énervantes. Mercredi peut également vous faire passer par toutes sortes d’état.
Mercredi va nous livrer une danse endiablé a bien des niveaux et même littéralement.
Parfois, vous apprenez des petits éléments.

Vous vous attachez, vous doutez, vous frissonnez, vous vous amusez, le mélange est explosif et en tout cas il a fort bien fonctionné sur moi et vous alors ?

Oui, nous résolvons notre affaire (vers la fin avec l’expérience on peut avancer plus rapidement), mais alors sera-t-on prêt pour une nouvelle année/saison ? Et sait-on tout, on y a-t-il encore une couche de cacher ? (si si y a souvent plusieurs couches).

Totalement et atrocement addictif ❤
Le jour parfait pour le sortir, non ? Pensez, on est quel jour de la semaine ? Oui, mercredi !

Il est totalement probable aussi de ne pas cerner toutes les références selon notre mémoire et nos expériences. Mais oui ça ajoute de la saveur quand on la voit et ressent dans ses tripes.

Vu en vostfr

Clac Clac
A la prochain si vous l’osez !

Publicité

8 commentaires sur « Série : Wednesday (Mercredi) Saison 1 »

  1. Malgré un côté ado qui m’agace un peu parfois, je dévore les épisodes. J’adore y retrouver certaines subtilités de l’univers de la famille Adams. L’idée d’une enquête me plaît beaucoup et Mercredi est fascinante !
    Une belle surprise

    Aimé par 1 personne

  2. Voila donc la série qui fait tant parler d’elle dernièrement.
    Ton avis me donne encore plus envie de commencer maintenant.
    Je me demande juste s’il faut avoir une bonne connaissance des films La Famille Addams avant de voir la série, il faut dire que mes souvenirs sur ces derniers remonte à loin maintenant

    Aimé par 1 personne

    1. Yes. Chouette.
      Ayant une mauvaise mémoire et pour moi aussi ça remonte à loin, je ne pense pas avoir vu toutes les références, certaines sont hors de la famille Addams aussi. Je ne pense pas que ce soit un problème et celles que tu verras, ce sera cool 🙂 Y a des choses marquées qui elle te reviendront comme la musique, le clac clac…
      Su tu tentes, tu me diras, y compris si le côté addictif tu le ressens aussi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s