Manga : Komi cherche ses mots Tome 4

Fiche

Couverture Komi cherche ses mots, tome 04

La couverture fait référence à la fête du sport qui occupera le dernier tiers de notre tome. Nous aurons également les vacances scolaires et leur fin, ainsi que la rentrée de classe.
D’ailleurs il s’en suivra la fête de l’école.
Tout ce qui concerne Komi est superbement capturée, pour l’instant je pense avoir vu un tel niveau de compréhension uniquement dans Mobuko No Koi. Malheureusement pour moi c’est tourné à l’humour, et un humour qui ne fonctionne pas sur moi, mais c’est une question de personnalité, de façon de voir les choses etc.
Et puis, le sujet est trop sérieux et important pour en faire cela, de plus ce n’est pas le genre d’humour qui a de l’effet sur moi, j’y reste comme Komi quand rien ne transparaît sur son visage.
Et pour finir le personnage de Yamai est à mes yeux extrêmement malsain.

Dès le départ, une situation qui concerne Komi est bien capturé. Komi a passé de belles vacances d’été pour la première fois depuis longtemps. On la voit aussi supporter la chaleur, dans la vie avec sa famille, lire des mangas, participer ou non … Tellement mignon et touchant.
Nous rappellerons aussi que leurs vacances d’été durent un mois, et dès le 1er septembre c’est retour à l’école au grand dam de Najimi. Alors et pour les devoirs d’été, vous pensez qu’ils en sont où ?

Komi continue à affronter la vie de tous les jours avec ses difficultés et sa vision de déesse par d’autres ne la connaissant point, cela c’est quand même assez amusant (le décalage crée par le fait d’être totalement à côté de la plaque, pas la situation de Komi évidemment, ça n’a rien de drôle).
Nous allons entre autre rencontrer une campagnarde au parler qui va avec : Inaka. Oui, le parler est atroce, surtout si vous aimez les phrases joliment formée.
Et un drôle d’énergumène Netsuno, une jeune fille très sportive sur la fin.

Encore une fois et quelque part c’est assez malheureux, nous voyons Tadano bien compendre Komi alors que les autres sont totalement à côté de la plaque.
Leurs interactions sauf avec Yamai et le côté exagéré savent être intéressantes et touchées le lecteur.
Quelles vont être les nouvelles expériences de Komi et comment va-t-elle les vivre et y faire face ?

[2 activités] Allez chez Tadano pour la première fois, photomaton …[/fin]

Citation :
« Parmi les symptômes les plus courants citons pêle-mêle le temps fou passé à rédiger un message, la nécessité de se faire violence rien que pour l’envoyer, l’angoisse ressentie après l’envoi : « A-t-on écrit quelque chose qu’il ne fallait pas ? » ou à l’inverse, à la réception d’une réponse une sensation de pure allégresse. »

Mini avis : Très bonne lecture même s’il y a des choses que je ne digère pas, j’adore Komi, l’exploitation de comment elle vit les choses est fort bien faite (dommage qu’elle soit polluée à mon sens, mais je ne me fais pas d’illusions ça nous donne plus de lecteurs).

Vous avez le droit à un bonus en librairie : une règle et des stickers.

La story à la une spéciale Komi ne montrant que le meilleur continue à être fournie sur Instagram

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s