Manga : Mon mari dort dans le congélateur Tome 1 (Fiche)

Couverture Mon mari dort dans le congélateur, tome 1

Edition : Akata
Dessin : TAKARA Hyaku
Scénario : YAZUKI Misaki
Seinen : Terminer avec 2 tomes en France et au Japon
Genre : Drame, Romance
Prix papier : 8.05€
Prix numérique : 4.49€

Parfait pour la période

Résumé :

Après avoir subi les coups de Ryo depuis leur mariage, Nana finit par le tuer et se sent enfin libérée. Elle cache son cadavre dans le congélateur de la réserve mais un soir, en rentrant chez elle, elle trouve Ryo dans la maison. Pourtant son corps froid est toujours recroquevillé dans la glace. Elle se demande si elle n’est pas en train de sombrer dans la folie.

Avis / Impressions :

Un titre des plus intriguant, le résumé aussi, un nouveau manga proposé par les éditions Akata qui sera fini en deux tomes. La couverture dégage également un petit quelque chose. De plus, c’est adapté du roman à succès de Misaki Yazuki par Hyaku Takara.
C’est un récit haletant, étrange, qui nous rend curieux de découvrir la suite, qui nous met parfois mal à l’aise, nous rend triste par moment. Le graphisme sert totalement tout cette tension que nous ressentons, psychologiquement l’œuvre est intéressante et elle sait se démarquer. C’est le final qui nous dira vraiment où nous en sommes et je suis très curieuse de voir celui-ci.
Nous sommes projetés directement au cœur de l’été, alors qu’un festival va avoir lieu, avec une jeune femme, nous savons plus tard qu’elle s’appelle Nana. Elle célèbre sa liberté retrouvée. Elle reste choquée d’avoir dû en arriver là mais ne voyait plus d’autre solution. Elle vient de tuer son mari. Mais quand nous découvrons son histoire, comment se comporter Ryo envers elle, nous comprenons mieux comment elle a pu en arriver là. Et plusieurs fois, notre cœur va se serrer, être épouvanté par la transformation de Ryo contrairement aux apparences. Nana a mal partout.
Alors qu’elle accepte ce qu’elle vient de faire, se pose des questions, réfléchit et savoure de se retrouver elle-même, voilà que débarque son mari. Elle est bien sûr sous le choc et se demande comment c’est possible, si elle a fantasmé, si elle a tué quelqu’un d’autre, si elle doit le tuer à nouveau, voire si elle perd la tête.
Elle est autant déstabilisée par sa réapparition l’air de rien que par d’autres détails, qui ne font que la faire encore plus hésiter.
Nous voyons qu’elle en a gros sur le cœur, sans doute s’en veut elle également de son choix malavisé le jour où elle a choisi cet homme, vu l’idée terrible qui germe dans on esprit.
Sous un beau trait, fin et délicat, qui dégage une certaine force nous mêlons des instants de vie, des passés, des choix, de la tension, de la psychologie et un élément que nous ne nous expliquons pas du tout pour le moment.
Nana retrace très bien sa descente aux enfers, la façon dont elle se sentait prisonnière, comment elle est passée à l’acte, les difficultés que ça a été, suivi du choc après s’être enfin libérée de le revoir.
Destiné à un public assez mûr et averti, la violence physique et psychologique pouvant être dures.

Bonne à très bonne lecture, trait marquant, percutant, de la psychologie. Tout va se jouer avec le tome 2. Pour public mûr et averti, les violences physiques et psychologiques pouvant être trop difficiles.

Citations :
« Je voulais le tuer depuis bien longtemps. Cependant je ne pouvais m’empêcher de continuer à l’aimer. Maintenant je suis libre. »
« C’est l’enfer, je dirai. Un meurtre, c’est l’enfer aussi bien pour la victime que pour l’agresseur. »

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture

Vous connaissez ? Il vous tente ? Vous attendiez le tome 2 ?

6 commentaires sur « Manga : Mon mari dort dans le congélateur Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s