Film : Top Gun – Top Gun Maverick : A pleine vitesse, décollage et sensations fortes

Top Gun (1986)

1h50

Résumé :

Jeune pilote de chasse hors pair, Pete « Maverick » Mitchell, élève d’une école aéronavale de haut niveau, a été très profondément marqué par la mort de son père, pilote mort au Vietnam. Parce qu’il est animé d’une irrésistible ambition, parce qu’il aime avant tout le risque et la performance, ses supérieurs le considèrent comme une tête brûlée. Muté à la Fighter Weapon School de Miramar où s’entraîne l’élite de l’aviation de chasse, le « Top Gun », il se distingue par son esprit d’indépendance et arrive à se mettre à dos tous les autres élèves-pilotes. Il s’éprend de Charlotte « Charlie » Blackwood, astrophysicienne chargée des cours théoriques de combat.

Avis/Impressions :

Il fait partir des films marquant, dans son domaine, et sans y regarder de trop près, il est très bon, car il nous donne de l’émotion à l’état pur et brut.
Et que Tom Cruise sait indéniablement dégagé quelque chose d’unique à l’écran en tant qu’acteur.
Je me souvenais de certaines scènes, pas de tout, et pas du côté très cru des paroles.
Une très belle amitié, un amour naissant avec une femme qui n’est pas n’importe qui, la passion du vol, le côté un peu tête brûlée, mais en même temps nous voyons qu’il a des compétences, de l’instinct.
Une musique elle aussi mémorable. Et revoir tous ces acteurs alors qu’ils étaient si jeunes, ça fait quelque chose quand même.
Et pourtant il utilise vraiment plein d’anciens codes, qui pourraient même faire grincer des dents.

Vidéo

Top Gun: Maverick (2022)

2h11

Résumé :

Après avoir été l’un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete « Maverick » Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d’essai. Il refuse de monter en grade, car cela l’obligerait à renoncer à voler. Il est chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l’école Top Gun pour une mission spéciale qu’aucun pilote n’aurait jamais imaginée. Lors de cette mission, Maverick rencontre le lieutenant Bradley « Rooster » Bradshaw, le fils de son défunt ami, le navigateur Nick « Goose » Bradshaw. Face à un avenir incertain, hanté par ses fantômes, Maverick va devoir affronter ses pires cauchemars au cours d’une mission qui exigera les plus grands des sacrifices.

Le film est présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2022.

Avis/Impressions :

Le film assure, il est un véritable délice à voir sur grand écran, sensations fortes garanties.
On nous en met plein les yeux, Maverick va être appelé pour une mission très compliquée.
Nous sentons une continuité comme le fait d’avoir raté beaucoup d’évènements.
Indéniablement, Tom Cruise a toujours du style et assure.

Maverick ne rentre pas trop dans les cases tout en étant très bon. Et en pratique, il peut vous le montrer aussi.
Top Gun est toujours aussi impressionnant. C’est quelque chose de sensationnel qu’ils font, d’important mais ce n’est pas sans danger.

Le film commence alors qu’il est à un autre travail, Pete Mitchell, nom de code : Maverick garde cette tendance à jouer avec les règles. Mais attention vu certaines faits qu’on nous donne, il en paye aussi le prix.
Même s’il a eu une bonne protection.

Maverick va les former, ces petits jeunes, cette élite. Les manuels ne suffisent pas, il faut aussi former un groupe, une unité.
Ce qu’ils vivent ensemble leur donne un lien à jamais, on le voit à certains détails et certains liens entre les 2 films.
Pour Maverick, il y aura également une situation complexe, le fils de Goose est là.

Les entraînements c’est déjà quelque chose, mais la mission ça va être la cerise sur le gâteau. Vous le savez tous, il y a toujours des aléas dans un plan, une mission, la vie elle-même.

En même temps, Maverick retrouve une femme Penny, leur passif semble compliquer. Serait-ce une dernière chance ?

Si vous avez rêvé de voler à jour, et à pleine vitesse, par procuration vous aurez au moins cela.

Une mission d’importance, difficile, une formation express et un risque de ne pas revenir. Etes vous prêt à retourner à Top Gun ?

Pete Mitchell aime la vitesse également sur Terre, toujours à moto dans les deux films pour se déplacer.

Moralité de l’histoire : faites attention à comment vous vous adresser aux gens que vous ne connaissez pas, qui sait où vous pourriez les retrouver ensuite, et cela même dans un bar.

La musique et la réalisation participent à notre immersion.

Vidéo

Excellents divertissements qui l’air de rien ont aussi de belles réflexions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s