Manga : Magus of the Library Tome 5

Fiche

Couverture Magus of the Library, tome 5

C’est encore un magnifique tome et d’une grande puissance.
Si nous sommes dans un monde à part, que nous avons des peuples de toutes cultures et apparences, il a aussi de quoi rappeler très fortement le nôtre.
Si cela fonctionnera encore mieux sur gens du métier du livre et les amoureux des livres, cela a aussi de quoi avoir une belle universalité.
Les réflexions sont fortes. Beaucoup de personnages savent prendre du recul, être dans la bienveillance, quand même reconnaître les choses sauf certains.
Une merveilleuse série avec un graphisme magnifique à découvrir de toute urgence si ce n’est pas déjà fait.

Dans ce tome, nous pouvons découvrir les multiples métiers, départements disponibles quand on devient kahuna. Bien que très peu d’élus auront le droit de choisir par eux-mêmes.
Il y a une très belle alliance des cours, des contrôles et de la pratique.
Sans oublier que l’air de rien il y a des choses physiques à faire aussi (eh oui porter, ranger …).
Chaque fois, nous enrichissons nos connaissances sur ce monde. Il y a également des pages pour nous parler des différents peuples, nous les présenter, ainsi que leurs caractéristiques.
De plus, il y a des gens de tous les horizons, chacun à son histoire, c’est souvent plus compliqué qu’on ne le croit sans les connaître.

Il y a aussi les croyances, les convictions, les choses qui nous sont destinés impossible par notre naissance, que ce soit la classe sociale, ou encore le genre, ou physiquement.
Et là forcément, impossible que vous ne soyez pas touché aussi, que cela ne vous parle pas.
Shio apporte la lumière, l’espoir, pourtant sa vie n’a pas été facile, pourtant il a fait face au rejet. Mais il sait prendre du recul et avoir de l’empathie pour l’autre.

Nous avons un tome épais, environ 230 pages pour notre plus grand plaisir ❤

La dernière partie fait découvrir un nouveau personnage, celui de la couverture d’ailleurs, qui va apporter de nouveaux bouleversements. Cela je vous laisse le soin de le découvrir.
Je suis très intriguée également par la dernière page et dernière phrase o_O.

Nous voyons aussi que les adultes, les enseignants ne sont jamais forcément très loin, certains observent et même disent des mots pour faire réagir.

Cette série est une pépite qui se déguste très fortement conseillée, j’ose dire à tous, ne serait-ce que pour les réflexions <3.

Même chez nous, la place de la femme n’est toujours pas parfaite. Quand j’étais petite j’avais maudite le fait d’être née femme justement à cause de tout le côté social, de moins d’opportunités, de devoir en faire plus, des attentes etc.
Bref, ça reste à surveiller et à travailler.

Citations :
« Les femmes ne deviennent pas kahuna parce qu’elles aiment les livres.. la bibliothèque est le seul environnement.. dans lequel elles peuvent dépasser les limites que la société leur impose… »

« L’illustre Zaruh disait que les connaissances étaient faites pour être partagées. »

« On choisit tous ce métier par vocation. C’est évident. Il n’y a rien de plus noble que faire le lien entre les livres et les gens. Ne me dit pas que tu crois encore à ces salades ? »

« – J’ai choisi ce métier parmi une foule de possibilités… ça prouve que je suis déterminé, non ?!! »

« Pour être libre de vivre sa vie.. il ne faut avoir aucune faille ! »

« Je reconnais qu’au début, j’ai choisi de devenir kahuna par défaut… Cela dit, ce qui m’attirait dans les étoiles c’était l’idée de résoudre tous ces mystères en suspens. Mais ici aussi un univers sommeille. Chaque lettre de chaque livre est comme une étoile qui brille dans l’inconnu ! »

« Quand tu quitteras le village, tu seras sans doute à nouveau victime de discriminations. Dans la plupart des cas comme ici, il s’agira de personnes qui te rejetteront parce qu’elles ne te connaîtront pas ou pour faire comme tout le monde sans qu’il y ait une idéologie derrière.
La majorité des gens choisissent le chemin le plus facile ! »

« Pour remettre de l’ordre dans ses pensées rien ne vaut le sport ! Ca vaut aussi quand tu as passé une mauvaise journée ou quand tu es fatigué ! Tant que tu seras musclé, tout ira bien dans ta vie ! Et quand on va bien… « on s’entraîne » !! »

« J’ai envie d’apprendre tout ce que j’ignore encore et de faire toutes les expériences qui me tentent. Pour y parvenir, je dois travailler dur, c’est tout ! »

« – D’après vous, qui abîme le plus les ouvrages ?
– Les enfants ?
– Pas du tout ? Ce sont les chercheurs. Pour eux, les textes ne sont qu’une source d’informations ! Certains les consultent tout en mangeant ou les posent ouverts à l’envers ! »

« La bibliothèque est une galaxie… »

« La vérité est une accumulation de faits,
Mais une accumulation de faits
Ne suffit pas à établir la vérité. »

« Quand le corps est négligé, le cerveau se ramollit… »

« Les hommes lakotas sont travailleurs, autoritaires et frappent souvent leur épouse.

Les femmes lakotas sont serviables, obéissantes et poignardent souvent leur époux.
Maxime lakota »

Merci à Kioon pour l’envoi de cette magnifique lecture et la confiance <3.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s