BD : Mortel imprévu – Survie en milieu hostile (Fiche – Oneshot)

Couverture Mortel imprévu

de Dominique Monféry
Edition : Rue de Sèvres
Prix papier : 19€
Prix numérique : 8.99€
Paru le 11/05/2022
96 pages

Fiche éditeur

Résumé :
Mariée à un riche mais violent médecin de Londres, Edith décide de partir en secret vers la lointaine Amérique pour une nouvelle vie, et y fera la rencontre de Hans, un charpentier dont elle tombe rapidement amoureuse. Poussée par ses sentiments, elle décide de suivre ce dernier dans sa ruée vers l’or, dans le grand nord canadien. Sur place, ils établiront un camp avec trois hommes rencontrés durant leur voyage. Malgré ses personnalités éclectiques, le groupe d’apparence soudé entreprend d’affronter le rude hiver, son froid glacial et les loups affamés rôdant aux alentours. Mais l’isolement et l’avidité peuvent aussi pousser bien des hommes dans leurs plus sombres et primitifs retranchements…

Quand je parle de milieu hostile, à quoi pensez-vous ? Car en fait cela peut être autant la nature, que tout environnement dans lequel vous évoluez qui deviendrait nocif, hostile.
Vous aurez ici les 2.

Mon avis / Mes impressions

« Mortel imprévu » est un récit intéressant, effroyable, saisissant, terrifiant tant sur certains évènements que sur la psychologie et les choix à faire.
Dès qu’on ouvre cet album, on est sous le charme du graphisme, pris en étau par lui, et le lecteur se doute que ce ne sera pas une histoire facile.

L’album papier est grand, ce qui nous laisse bien profiter du graphisme, et nous donne l’impression de nous faire engloutir par la bande dessinée. Il est difficile d’interrompre sa lecture, ainsi que d’en imaginer la fin que le lecteur au cours de son avancée redoutera de plus en plus.
C’est un oneshot, un récit très adulte, très mûr, que seuls les lecteurs aguerris iront lire.

Au milieu de cela, c’est aussi une femme qui se bat pour préserver sa liberté, Edith, qui est attachante, volontaire, combattive, mais en voulant bien faire créer des situations très tendues et complexes.

Tout commence avec Edith, qui s’enfuit de sa vie. Pourtant elle avait une vie mondaine, de l’argent, …
Elle est mariée à un médecin, mais très vite nous voyons à travers elle un autre visage de cet homme, celui-ci est effroyable. Pour son bien, elle refait sa vie ailleurs, pour cela elle aura traverser un océan, revu sa situation à la baisse. Mais ce n’est que le début, elle rencontre un autre homme, il semble bon avec elle.

Après quelques hésitations et discussions, elle accepte de le suivre dans le Grand Nord Canadien pour trouver de l’or. Encore un changement de décor et de vie, en espérant le meilleur. Un endroit où les règles ne sont plus forcément les mêmes. Tout se passe bien au départ, jusqu’au jour où un incident remet tout en question, où son nouvel homme Hans laisse transparaître un autre visage, seulement c’est aussi tué avant d’être tué.
Toutes ses convictions sont de plus en plus ébranlées et c’est dur, sans compter cet endroit froid, austère, déjà par sa nature, qui va également lui en faire voir de toutes les couleurs et continuer à l’ébranler.

Une nature où l’hiver est rude, il y a possibilité de commercer avec des indiens aussi, l’isolement peut être compliqué à gérer, garde aux loups et gare à l’avidité des hommes. Des éléments peuvent faire ressortir le côté bestial de l’être humain.

Le rude hiver les aura éprouvés sur bien des points, glacés et le lecteur avec.
C’est une histoire des plus captivantes qui ne nous laisse pas indifférents. Dominique Monfery aux dessins et au scénario nous provoquera bien plus de frayeurs que vous le croyez et cela du début à la fin.

En bref à savoir :

L’ambiance que vous ressentez dès la première rencontre, dès l’ouverture de la BD ne vous ment pas, ne vous trompe pas. Elle est glaçante, effrayante.
Edith qui lutte pour sa liberté.
Il nous prend aux tripes.
Un récit happant, mûr et brutal.
Un récit intéressant et prenant du début à la fin.
Des réflexions intéressantes, des choix compliqués.

Citations :
« Non, tu ne peux pas ! Ce n’est pas de gaité de cœur, je m’adapte à la dure loi du Grand Nord, froide, impitoyable. »
« Il n’est pas question que je te laisse faire ! Tu sembles être plus motivé par un désir de vengeance que de justice ! »
« « Avec force et volonté ». Je ne cessais pas de me répéter ces mots pour occuper mon esprit. »
« Tu as raison. Ce que je veux dire, c’est que tu as traversé un océan pour retrouver ta liberté. Là-bas, au milieu de cette nature sauvage, on se sent vraiment libre, vivant. »
« Ta bonne morale de citadine ne peut pas s’appliquer entre ces quatre murs. Les conditions sont différentes, ici. Je le déplore, mais il faut s’adapter à certaines règles pour survivre. Remets les choses en perspective ! Reviens aux sources ! »

Ly’s week mini avis : Bonne lecture, terrifiante, glaçante, puissante, saisissante comme son graphisme. Le tout avec une femme qui lutte pour sa liberté aussi. A réserver à des gens mâtures, avertis, et aguerris.

281555600_742148160127220_4967146626372342841_n

Et vous ? Tentés ? Vous connaissiez son existence ?
Vous pouvez lire ce genre de récit, plus sérieux qui vous prend plus aux tripes ?

Merci à Rue de Sèvre pour cette terrifiante découverte, l’envoi et la confiance.

3 commentaires sur « BD : Mortel imprévu – Survie en milieu hostile (Fiche – Oneshot) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s