BD : Seizième printemps – Une histoire très touchante, un coup de coeur

Seizième Printemps - Yunbo

Résumé :

À cinq ans, la jeune renarde Yeowoo part vivre à la campagne chez son grand-père et sa tante. Rejetée par les siennes, une poule jardinière, Paulette, devient sa nouvelle voisine. Cette dernière n’a jamais pu pondre d’oeufs et considère la petite renarde solitaire comme son propre enfant. Avec son aide, Yeowoo mûrit, grandit et commence à apprécier la vie à la campagne, la vie tout simplement.

Avis/Impressions :

Quelle magnifique, superbe, émouvante et touchante lecture, qui nous rappelle également qu’on est tous différent, qu’on n’aime pas les mêmes choses, qu’on ne s’épanouit pas en même temps …
Cet album pourrait même vous faire couler quelques larmes, si vous avez un regret, ce serait celui de ne pas en découvrir encore plus sur le futur de nos personnages.
Le tout est très beau à regarder, un graphisme qui ravit nos yeux et nous transporte, très doux, et pourtant notre cœur va palpiter bien des fois.
Chaque chapitre commence en montrant une fleur et en donnant son nom.
L’album est de Yunbo et sorti chez Delcourt.
Nous allons suivre la renarde Yeowoo de ses 5 ans à ses 16 ans. Yeowoo est une jeune renarde toute attachante, mais qui parfois sera énervante, mais c’est aussi parce qu’elle est mal comprise, qu’elle va devenir toujours fâchée, toujours révoltée, ce qui alimente sa méchanceté. Elle répond par moment très sèchement et durement.
Quand nous on la rencontre, elle est toute jeune, maladroite, espiègle et c’est son anniversaire. Mais quelque chose lâche, on ne connaît pas l’historique, mais apparemment c’est la goutte qui fait déborder le vase, et voilà que ses parents divorcent.
A partir de là, elle va vivre dans un autre village, avec son grand-père et sa tante qui se retrouvent avec une petite sans l’avoir voulu, et elle non plus, elle se sent abandonner par ses parents. Personne ne sait vraiment s’y prendre, à l’école c’est la déroute aussi, et quelque part elle s’est mise dans une situation difficile qui fonctionne comme un cercle vicieux.
Dans le village des renards va arriver une poule, Paulette, elle nous contera son histoire à un moment donné. Elle n’en pouvait plus d’être jugée en permanence, elle a les pieds sur terre, et sait dire de belles paroles. Il va s’opérer la magie d’une bonne rencontre entre ces deux là et finalement Paulette va guider cette petite renarde, voir sa gentillesse et son intelligence cachés et quelque part réussir là où les autres ont échoué, mais certains manquaient d’éléments aussi. Il va également naître une belle complicité entre ces deux là.
Paulette aide Yeowoo à grandir, rien que d’y repenser on est submergé d’émotions, elle le fait bien, elle est là comme guide, pour écouter, mais sans forcer, en la faisant réfléchir, en l’arrêtant si elle va trop loin, en lui disant que ce n’est pas de sa faute mais qu’au fond ses parents l’aiment et qu’elle ne doit pas tout savoir, elle n’hésite pas non plus à ouvrir son cœur au reste de la famille de Yeowoo.

En bref, c’est une très belle histoire sur le fait de trouver sa place, que la vie n’est pas toujours facile. C’est beau comme Paulette va pouvoir être là pour Yeowoo, alors qu’elles ne sont pas de la même famille et même pas de la même race.
Je vous le conseille très fortement.

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture et découverte ❤

Coup de coeur
Magnifique et émouvante lecture ❤
Raconter comme un conte animalier

Tweet
Post instagram (qui permettra aussi de voir le graphisme)

Citations
« Et je me demande chaque fois ce que j’ai fait de mauvais pour être ainsi, seule dans ce monde. »
« Il y a des situations qu’on ne peut pas comprendre dans l’instant ou qui sont difficiles à expliquer. »
« Tu sais, Yeowoo, on ne peut pas passer de l’hiver à l’été sans passer par le printemps. »
« On ne peut pas dire qui est normal ou qui est anormal. On est tous différents ! »
« Dans la vie, trouver quelque chose qu’on aime faire peut prendre du temps. Certains le trouvent rapidement, d’autres beaucoup plus tardivement.
Et toi, tu es encore très jeune, tu as le temps. Il faut juste expérimenter des choses nouvelles pour trouver celle qui t’épanouira, c’est tout. »
« Chaque année, il me rappelle que je suis seule. Et ce soir, c’est la première fois que j’oublie ce sentiment, grâce à toi. »
« C’est normal ! A moi aussi, il me faut du temps pour comprendre les gens ! »
« Depuis longtemps, j’ai envie de trouver la place qui me convient. Et pas celle que les autres ont choisie pour moi. »

Vous connaissez ? Cela vous donne envie ?

8 commentaires sur « BD : Seizième printemps – Une histoire très touchante, un coup de coeur »

      1. Idem et c’est frustrant. Que j’en sélectionne peu ou plein, je reviens toujours bredouille et on me propose ensuite en MC privilégiée des titres qui ne me correspondent pas vraiment… J’ai du mal à comprendre le principe 🤣

        Aimé par 1 personne

      2. Oui parfois c’est dur, du genre quand on a rien, ou qu’on a une MC privilégié mais que finalement on nous dit non -_-
        Et plusieurs fois de suite encore pire, heureusement la dernière a quand même abouti, maintenant il faut qu’il trouve le chemin.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s