Série : Léonardo Saison 1

Série Historique italienne
8 épisodes de 50 minutes
Semble renouvelé pour une saison 2 (?)

Histoire

La série raconte la vie extraordinaire de Léonard de Vinci à travers les œuvres qui l’ont rendu célèbre, à travers les histoires cachées dans ces œuvres, révélant peu à peu le tourment intérieur d’un homme obsédé par la perfection.

Mon avis / Mes impressions :

Léonardo est une série historique de qualité, que je vous conseille de voir, avec une belle réalisation, qui vous fera passer par de multiples émotions, non, toutes ne sont pas positives, mais c’est face aux faits.
Léonardo de Vinci nous apparaît tout de suite comme quelqu’un de différent, ne maîtrisant pas certains codes, un peu dans son monde, il en en sera même agaçant par moment, mais son génie, et la qualité de ses œuvres sait toucher les gens. Ce n’est pas pour autant que sa vie sera si simple, et ne traversa pas vents et marées.
Il vit à une époque, en Italie, en pleine Renaissance, où l’art a besoin d’un mécène, mais où il est possible d’en vivre. Aujourd’hui, c’est bien différent. En cela, il m’a fait penser à ma chère Arte (oui le manga).

Ce qui est génial chez lui, c’est ses créations, la force qui met, mais aussi cette envie d’innover, de chercher, de se dépasser. Bien sûr, elle est aussi à double tranchant vu qu’il représente encore un plus grand risque, qu’il est intenable, … Et oui il faut financer les matériaux, investir du temps sur lui …
Il est aussi multi-casquette, c’est super de le voir savoir de quoi il parle, d’avoir un côté scientifique.

Il va aussi être embringuer dans de la politique. Oui il faut de riches mécènes et parfois on peut douter de certains de ses choix, même si comme toujours il a ses raisons. Mais par moment, on dirait qu’il a préférait mettre des œillères et jouait la politique de l’autruche.
Il va aussi être dans une grande histoire d’Amour avec une femme superbe Caterina da Cremona : belle, intelligente, une bonne conscience des choses, des valeurs etc.
Malheureusement ils vont un peu nous jouer à nos actes manqués, et leur relation sera tumultueuse.

Tout nous présenté d’une manière assez innovante, en fait on commence en plein procès, en pleine accusation, et c’est Stefano Giraldi, un régal de revoir Freddie Highmore, qui est chargé de l’instruction, interroger, trouver la vérité. En tout cas, lui, il tient à la vérité.
C’est à travers cela, qui nous marque déjà, que nous allons replonger dans le passé et découvrir la vie de Léonardo, auréolée de succès mais aussi d’échecs.

Léonardo est joué par Aidan Turner.

Je n’étais pas aussi embarquée que j’aurai pu l’être mais quand même. C’est inégal, mais ça vaut clairement le visionnage. Et quand même beau final.
C’est riche, dense, passionnant
Le portait est intéressant, pas lisse. C’est riche parce qu’il y a beaucoup de choses autour, et même beaucoup de thématiques abordées, de personnages qui bousculent son monde pour le meilleur comme pour le pire (mais je vous laisse découvrir cela).

Bon visionnage

Je ne sais ce qui est vrai, ce qui est faux, ou en partie vrai, mais comment savoir vraiment, on n’était pas là. Par contre le nom de Léonardo de Vinci et ses peintures nous disent à tous quelque chose.
Fiction s’appuyant sur des faits réels.

Vous connaissez la série ? Envie de la voir ? Envie de profiter de l’ambiance et des costumes d’époque ? Vous aimez les séries historiques ?

Informations à toutes fins utiles

« Le producteur de la série, Luca Barnabei, a expliqué lors d’une interview ce choix d’entremêler fiction et réalité : “Créer cette histoire de meurtre était nécessaire pour nous, car nous pouvions, à travers cette accusation, étudier son esprit et son âme. »

« C’est une astuce narrative. La fiction permet de combler des trous dans l’histoire. Mais les faits historiques sont bien là : dans chaque épisode, nous présentons l’un de ses chefs-d’œuvre tout en abordant des aspects de sa vie.

Cette histoire d’accusation de meurtre et d’arrestation n’est donc qu’un prétexte pour permettre aux scénaristes de revenir sur la vie de Léonard de Vinci, tout en insufflant une part de mystère à son histoire.

Si cet arc narratif a été inventé, Leonardo reste tout de même une série fidèle à l’histoire, ses deux scénaristes ayant lu de nombreuses biographies de l’artiste avant de se lancer dans l’écriture des scripts. L’arrestation de Léonard de Vinci pour sodomie a par exemple réellement existé, tout comme ses relations intimes avec des hommes.”

Source

« Si dans Leonardo, Caterina da Cremona est présentée comme une amie proche et confidente de Léonard de Vinci, une relation qui sera déterminante pour la suite de la série, les preuves historiques concernant ce personnage sont très minces. »

Source

5 commentaires sur « Série : Léonardo Saison 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s