Série : La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre

Histoire :
Pour Anna, qui a le cœur brisé, les jours se suivent et se ressemblent. Elle s’assoit avec un verre de vin, regarde par la fenêtre et voit la vie se dérouler sans elle. Mais quand un charmant voisin s’installe de l’autre côté de la rue avec sa fille, Anna commence à voir le bout du tunnel. Jusqu’au jour où elle est témoin d’un meurtre horrible… ou pas ?

Avec Kristen Bell, Tom Riley, Michael Ealy, Cameron Britton…
Sur Netflix
Mini-série de 8 épisodes de 25 minutes

Titre anglais : The Woman in the House Across the Street from the Girl in the Window
Titre français : La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre

Attention : C’est une parodie de thriller

Avis/Impressions/Informations utiles :

La série commence comme bien des thrillers quelque part, de plus celle qui est témoin a un sacré passif, mélange alcool et médicaments forts, ainsi difficile de savoir ce qui est vraiment vrai. Il faut totalement oublier l’idée de voir un vrai thriller, c’est une parodie de bien des histoires. Ils vont jouer à fond sur les codes.
Cela se laisse facilement regardé, même s’il y a plein de points gênants mais justement du coup c’est voulu, et ça va tirer de plus en plus sur la parodie, l’absurde, l’improbable. Ils ont fait les choses classiques, rebondissements, passés qui se dévoilent, ainsi ils nous tournent en bourrique jusqu’au final qui nous achève.
Les derniers épisodes sont de plus en plus rocambolesques, ainsi ils m’ont littéralement déclenché des crises de rires.

On pourrait se demander ce qu’ils ont fumé, même si le côté addictif se conserve, mais en vérité c’était totalement voulu et une parodie, effectivement en cela alors la mission est réussie.
Ils s’en donnent à cœur joie jusqu’au final.
Ne le regardez pas dans l’optique d’un vrai thriller.
Bon par contre pourquoi ça reste classer drame, thriller ?!

Si vous voulez quelque chose d’inédit dans le genre et de bonnes grosses crises de rires.
En tout cas ça change, c’est inédit, sacré concept XD

Kristen Bell : « Le suspense est alimenté comme dans tout thriller habituel, mais tout en augmentant l’absurdité (…) « Si vous avez déjà regardé un thriller psychologique en pensant ‘mais oui, c’est ça’, cette série est pour vous. Parce que c’est exactement ce qu’on raconte entre les lignes. »
Oui, je confirme !

Vous voulez voir un thriller ? Non
Vous voulez parodier un thriller, être tenu en haleine et plongé dans l’inédit, dans l’absurde, et bien rires surtout dans les derniers -> Oui
Vous voulez un concept qui change -> Oui

Bon, pas bon ? Ce n’est pas la question ou pas aussi simple. Si son boulot c’était la parodie en gardant le côté thriller, de plonger dans l’absurde alors oui il a fait son boulot.

Même le titre à rallonge est déjà un peu une blague.

Ombrophobie, ce dont souffre Anna ou pluviophobie (peur de la pluie …) oui, ça existe

Vous êtes tentés ? Vous aviez conscience du genre ? (parodie de thriller)

5 commentaires sur « Série : La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre »

  1. bonjour, comment vas tu? j’ai entendu parler de cette série et j’hésitais à la mettre sur ma wishlist car beaucoup de séries netflix me tentent en mars. en lisant ton article, ça me fait envie au final. et comme ça a l’air rapide, je le garde dans un petit coin de ma tete. passe un bon vendredi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s