Manga : Les Carnets de L’Apothicaire Tome 7

Fiche

Couverture Les Carnets de l'Apothicaire, tome 7

Intrigues de Cour, enquêtes, affaires, roublardises, nous sommes toujours aussi captivés et loin d’être au bout de nos surprises.
Sans oublier, quelque chose qu’on adore les mimiques impayables de nos personnages préférés : Mao Mao et Jinshi, mais aussi les versions chibi de différents personnages avec un petit côté animal.
Les tons de la couverture dans le bleu rappelle les couleurs froides de l’hiver, ainsi c’est parfait pour la saison. Le vase mais surtout les roses bleues prendront tout leur sens dans la dernière histoire, qui a une certaine intensité.

Vous vous souvenez de la façon un peu dingue dont nous les avons quitté ? Jinshi semble si mystérieux sur certains aspects. Que nous cache-t-il ?
Mao Mao se remet lentement mais sûrement, nous la verrons tout au long du tome en faire trop, finalement ne pas prendre assez de repos pour se remettre aussi.
C’est assez drôle de voir combien Mao Mao est plus perspicace que d’autres, mais elle a aussi parfois des paroles très spéciales, où l’on sent très bien son affection pour les poisons, son envie de se cultiver, d’apprendre. Elle pourrait même faire un peu peur.
En tout cas, nous avons là une affaire fort intéressante à plusieurs couches.

Après tout, ce n’est jamais simple à la Cour, ni de vraiment connaître les gens. Nous apprendrons également quelques éléments intéressants chez quelqu’un où elle va passer, aider au ménage aussi, avant d’avoir quelque chose de plus urgent à faire. Et encore une fois, elle est très forte, très à l’écoute, et si l’affaire peut paraître moins importante, elle l’est aux yeux de cet homme, c’est très important pour sa famille. On le dit toujours le diable est dans les détails.

Mao Mao pense également beaucoup, nous suivons bien car nous avons tout le contexte, les pensées, mais elle a parfois tendance à répondre perdues dans ses pensées de manière tellement directe et sommaire que cela peut être sujet à interprétations. Ainsi, nous avons quelques scènes épiques, mémorables, qui sont bonnes pour le lecteur, car rire est aussi nécessaire, et bon pour le moral.

Le dernier duel que Mao Mao livre et sa façon de faire sont le moment le plus savoureux, avec ce qui précède et l’insolite demande de Jinshi.
Je vous laisse la joie de savourer les détails par vous-même, ce qui se passe du côté des concubines, mais également de découvrir toutes les demandes faites à Mao Mao.

Très bonne lecture / Manga Coup de coeur
Mao Mao ❤ ❤ ❤

Citations
« La Cour intérieure a pour fonction de préserver l’équilibre des pouvoirs au palais mais elle a aussi la capacité de le bouleverser. »
« Sous ses airs de jeune chiot, il est sérieux. Il est prêt à gravir les échelons pour l’amour d’une femme, ce que je trouve idiot mais néanmoins touchant. »
« On ne peut pas droguer les gens, le pays courrait à sa perte ! »

Merci à KiOon pour l’envoi de cette lecture et la confiance.

2 commentaires sur « Manga : Les Carnets de L’Apothicaire Tome 7 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s