Manga : L’atelier des sorciers Tome 9

Fiche

Couverture L'Atelier des Sorciers, tome 09

La fête de la nuit d’argent arrive bientôt. Ce tome va nous en mettre plein les yeux, mais également nous en apprendre plus sur le monde des sorciers. Il y a encore tant de choses que nous ne savons pas vraiment et toutes les forces en présence vont nous permettre de continuer à apprendre. Le tome monte ainsi crescendo et nous abandonnant sur une fin terrible, un personnage qu’on revoit mais dont le cœur est assombri avec sa nouvelle prétendue amie, et un autre personnage.
Tout le monde se prépare pour la grande fête à venir. Vous allez pouvoir découvrir les différents chemins pour y aller, mais également qu’à chaque fois il y a des raisons. Qu’est-ce que nos apprenties sorcières ont préparé ? Que d’inventions à découvrir !
Mais c’est également un lieu qui réunit les sorciers, la milice, la royauté. Nous découvrons des paysages où nos yeux s’attardent dessus, mais aussi des petits détails, des petites règles qui nous interpellent.
L’équilibre des forces semble bien fragile, il faut la préserver, mais la moindre vibration pourrait tout faire éclater.
Des enfants innocents dont les yeux pétillent en voyant la magie, qui rêvent de devenir sorcier er sorcière, mais on leur a dit que ce n’est pas possible, c’est décidé à la naissance, des magies interdites, et des rancœurs plus ou moins tacites de ne pas obtenir certaines aides, magies, que l’on voudrait.
Coco souffre d’autant plus vu son cas particulier. Elle, non plus n’aurait jamais dû devenir sorcière. Dommage de ne pas revenir plus dans son passé aussi.
En attendant, nous allons revenir dans le passé d’une jeune femme de la milice, qui avec son équipier cherchent à arrêter un criminel, s’en suit une discussion sur le fait que le gars trouve ce qu’il fait pas grave, ne valant pas d’autres crimes, et notre jeune femme nous entraîne dans ses souvenirs, ce qui l’a troublé, et en plus qu’elle n’était pas très écoutée, qu’on lui disait qu’elle faisait un drame pour un rien.
D’ailleurs figure même un avertissement pour laisser le choix au lecteur de faire ou non ce retour dans le passé (trigger warning). C’est quand même bien de voir cela abordé, les effets néfastes que cela peut avoir, et que non ce n’est pas rien.
La fin est des plus cruelle pour le lecteur et sa curiosité est attisée. Rendez-vous au prochain tome.

Citations :
« Pour que cela ne se reproduise pas, une punition sévère et une éducation adaptée sont de rigueur. »
« Je te comprends, mais tu devrais en profiter pour observer la beauté du monde qui t’entoure c’est aussi important. »
« Les sorciers se doivent d’être honnêtes et de ne montrer aucune faille. »
« Tu te cherches des excuses. Tu es un criminel et le rêve que tu proposes est un cauchemar insoutenable pour les victimes. »
« Tout un chacun a les moyens de pratiquer la magie… Mais je sais aussi qu’à l’époque où le monde était rempli de sorciers, il a sombré dans le désespoir. Je comprends ce que ressent cette petite fille… Mais j’ai bien conscience que les sorciers n’ont pas le choix. Je ne sais pas comment réagir… ça fait mal ! »

Ly’s week : Bonne lecture. On continue à réfléchir sur le monde des sorciers, on y aborde une fête, ça monte crescendo et on met en avant dans un flashback quelque chose d’important et ses effets néfastes.

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture
Mais bon j’ai quand même été obligée de prendre le collector là, oups.

J’espère que vous voyez sa beauté et le côté brillant
Rassurez moi, les passionnés, ceux comme moi qui aime beaucoup cette série, vous l’avez pris aussi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s