Manga : Don’t Call It Mystery Tome 2

Fiche

Don't Call It Mystery - Yumi Tamura

C’est une série très surprenante, très intéressante et très bavarde. Clairement, Totonô apporte une dimension particulière à l’oeuvre et ça vaut sacrément le coup.
Si vous recherchez purement de l’action passez votre chemin, mais si vous cherchez une série intelligente, de qualité, qui saura vous étonner, encore et encore, avec des réflexions pertinentes, vous êtes alors au bon endroit.
Comme chaque fois qu’on résout des affaires, n’oubliez pas que chaque détail compte, et que justement ce sont de toutes petites choses qui mettent la puce à l’oreille.
Dans ce tome, nous voyons des policiers parlaient de meurtres en série, puis nous retrouvons Totonô et les autres passagers, ainsi que le chauffeur, du bus détourné. Leurs ravisseurs les invitent dans une demeure, leur donnent à manger etc.
Tout est des plus étranges, cela va le devenir encore plus quand les kidnappeurs vont poser des questions à l’ensemble des personnes présentes.
Certaines sont très connues et toutes devraient parler et toucher le lecteur qui pourra lui-même réfléchir aux propres réponses qu’il donnerait. A travers ce jeu, nous découvrons mieux les différents personnages, leurs façons d’être et leurs secrets.
Petit à petit, les choses prennent plus de sens.
Avec Totonô, son sens de la répartie, sa façon naturelle de se poser des questions, d’interpeller les gens, nous ne savons jamais vraiment à quoi nous attendre, ce que nous allons découvrir.
Nous allons avoir un décryptage de lettres, et quand on croit être au bout de nos surprises, il y en a toujours plus.
Totonô peut énerver les gens mais il pose aussi ses questions naturellement, bien que cela en dérange certains, pour vous donner un échantillon : Pourquoi ce sont les victimes qui doivent fuir ? En s’interrogeant sur les violences subies, harcèlement, violence conjugale etc. Une thématique forte.
Il peut également en poser certaines l’air de rien, mais bien embêter les gens pour y répondre : Pourquoi cela doit être le père qui conduit la mariée ? etc.
Rien que pour Totonô et ses réflexions perspicaces, ainsi que retrouver la mangaka Yumi Tamura, ce manga mérite votre attention.

Conseil, même si la série ne vous intéresse pas (si jamais), trop bavard pour vous, etc.
Lisez au moins les citations ^^’

Ly’s week : Très bonne lecture, Coup de coeur. Qu’est-ce que c’est bon ! Qu’est ce que c’est bien écrit ! Qu’est-ce que c’est pertinent ! Totonô toujours aussi intéressant, qui n’a pas la langue dans sa poche.

Qu’est-ce que ça fait du bien sa réaction, ses paroles sur le harcèlement, les violences…
Mais même le mariage …

Citations 
« Moi je me suis toujours demandé pourquoi c’est à ceux qui sont brimés de fuir ? »
« Pourquoi ce sont les victimes qui sont malades, une gêne ou une nuisance ou qui doivent avoir honte ? Alors que le problème ce sont les harceleurs. »
« Le problème, c’est qu’on ne sait plus quand vous mentez ou pas. Beaucoup de gens s’en plaignent. »
« C’est possible d’avoir une vie professionnelle sans comprendre les sentiments des gens ? Sans savoir lire entre les lignes ? C’est possible ? »
« Pouvoir et ne pas pouvoir. Et faire ou ne pas faire. Ce sont des choses différentes. »
« Quand on ne voit pas, ça n’existe pas. »
« Les enfants c’est comme le béton frais. Tout ce qui tombe dessus laisse une empreinte. »

Lu avec Izneo
Un grand merci à eux pour cette lecture, qu’est-ce que je l’ai attendu ce tome !!!!

Un commentaire sur « Manga : Don’t Call It Mystery Tome 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s