Cinéma : Josée, le tigre et les poissons

Résumé :

Kumiko, paraplégique, vit avec sa grand-mère, qui la surprotège du monde extérieur. Elle sort peu et s’est créé son propre univers, aidée par la lecture, sa fascination pour la mer et son imagination débordante. Elle demande qu’on l’appelle Josée. Tsuneo, brillant étudiant en biologie marine, aimerait poursuivre ses études à l’étranger. Pour cela il lui faut de l’argent et il cherche donc des petits boulots. Un soir, il tombe littéralement sur Josée et la sauve d’une horrible chute. Suite à cette rencontre accidentelle, la grand-mère de Josée engage Tsuneo comme aide-soignant. Josée se révèle autoritaire et têtue, mais Tsuneo est d’une grande patience. Ils apprennent à se connaître et même à s’apprécier. Un jour …

Adapté du film Josee, the Tiger and the Fish

Durée : 1h38

Avis / Impressions :

Coup de coeur pour ce très beau et émouvant film d’animation que je souhaitais voir depuis un moment. De plus, l’animation est sublime, un véritable régal pour les yeux.
La musique est aussi agréable.
Notre cœur virevolte et passe par un mélange de fortes émotions.

Tsuneo est un jeune étudiant qui a un rêve, qui fait tout pour y arriver, il accumule les petits boulots, toujours souriant.
Kumiko, qui souhaite être appelée Josée ([si vous voulez savoir]à cause d’un livre de Françoise Sagan[/fin]) est une jeune demoiselle paraplégique, froide, avec un côté sans pitié. On se doute que c’est sa situation qui l’a rendu ainsi. Elle a un petit côté hautaine, princesse inaccessible, mais quand elle s’éveillera à la vie son sourire n’a pas de prix. Elle vit avec sa grand-mère, elle est totalement à sa charge, alors qu’elle est adulte.

Kumiko vit au départ totalement protégée du monde, dans sa bulle, elle a réussi à sortir tard le soir pour se promener, et va littéralement tomber sur Tsuneo. Une première rencontre des plus explosives.
La grand-mère qui est une sacrée bonne femme, vivace, voit clair, mais plus toute jeune, va décider d’embaucher Tsuneo pour un petit boulot : en gros s’occuper de Kumiko.
Un chat noir un peu bedonnant est aussi dans la maisonnée et sort les griffes au départ, comme Kumiko. Elle le traite comme un serviteur, a des exigences démesurées, totalement capricieuse. Elle a mal, elle s’enferme, la douleur l’étreint.

Nous n’avons pas vu comment elle a grandi, tout ce qu’elle a vécu, mais quand elle sortira nous voyons subtilement les difficultés, les remarques, les monstres, les tigres. Ce n’est jamais simple de construire sa vie, faire son chemin, mais quand on a l’impression de gêner le passage, ne rien pouvoir faire, déranger, ne pas pouvoir atteindre ce qu’on veut, c’est encore plus redoutable.

Tsuneo avec une patience d’ange va apprendre à la connaître, la pousser à aller de l’avant, prendre conscience que malgré la dangerosité du monde, il y a aussi de belles choses, de belles rencontres. Et ils partagent des moments qui nous donnent également à nous le sourire.

Bon après, ce n’est pas forcément innovant, ça peut jouer sur certaines cordes sensibles, mais moi ça me touche. Tous les deux vont se retrouver à devoir affronter des épreuves, et autant le dire la vie va se montrer ironique et cruelle sur certains plans.

On parle en toile de fond, très légèrement, des difficultés qu’elle rencontre par son handicap, de la difficulté de faire rentrer de l’argent, des rêves, qui peuvent se heurter à la réalité parfois brutalement.
Mais on nous fait aussi rêver, on nous montre des dons, de la passion, que ce n’est peut être pas si impossible que cela.
Kumiko vit beaucoup de premières fois, et énormément de choses passent dans ses expressions.

On voit la mer, on plonge ❤
Il y a un peu comme de la magie dans film aussi.
Un très beau film qui touche le coeur.
Préparez les mouchoirs aussi.

Et vous ? Vous êtes tentés ? Vous connaissez ? La magie va-t-elle opérer ?

6 commentaires sur « Cinéma : Josée, le tigre et les poissons »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s