Manga : Maux mêlés Tome 1  – Des maux et des mots (Fiche)

Couverture Maux mêlés, tome 1

Edition : Akata
Dessin : TAGURA Tohru
Scénario : IZAWA Meguru
Titre VO : Koji Koi
Shojo : En cours avec 1 tome en France, Fini en 2 tomes au Japon
Genre : Romance, Tranche de vie
Prix papier : 8.05€
Prix numérique : 4.49€

Histoire

Tsukasa Ayase est en deuxième année de lycée. Plus jeune, elle a été traumatisée par un de ses camarades d’école… Depuis, elle fuit les interactions avec les garçons. Habitant avec son père et ses grands-parents, son quotidien va être chamboulé quand, à cause de la baisse du tourisme dans sa région, la pension familiale qui lui sert de maison va devenir une auberge pour lycéens. Du jour au lendemain, elle devra, bien malgré elle, cohabiter avec deux camarades d’école. Mais l’un d’entre eux semble aussi enfouir dans son cœur une douleur inavouée…

Hello Livre

Akata, en 2 tomes, une histoire qui me touche a priori. Il ne restait plus qu’à voir les possibilités et décidé du quand.

Mon avis / Mes impressions

Quand Akata nous propose une série qui sera en deux tomes sur les maux adolescents, nous offre une résumé prometteur, ainsi qu’un jeu de mots sur le premier mot, il est clairement difficile de résister, surtout en connaissant leur ligne éditoriale, les sujets mis en avant.
Sur la couverture figure une jeune demoiselle Tsukasa Ayase qui a du mal à s’ouvrir aux autres, a fini par redouter les garçons, et est un peu victime du poids social.
Elle a choisi le côté fille. Mais elle va être forcé de cohabiter avec deux de ses camarades de classe : Ren Matsuoka qui lui déteste les filles, et Ryohei Miwa qui semble un bon vivant, avoir comme une légèreté, et va la surprendre. Nous ne saurons vraiment la teneur sans doute qu’avec les deux tomes réunis.
Pour le plus grand plaisir du lecteur, il y aura également un chien, et un chat. Oui, ils sont aussi à l’auberge. Tsukasa Ayase porte les marques de son passé. Aujourd’hui, pour le bien familial, celui de l’auberge, elle fait des efforts. Elle est accueillante avec les clients et aux petits soins.
Pour le meilleur et pour le pire, ainsi que les finances de l’auberge, elle va devoir faire face à une grande peur et gêne, et c’est un véritable défi pour elle d’accueillir ces deux jeunes hommes dans l’auberge qui va également faire pension familiale. Il sont dans le même lycée qu’elle.
D’ailleurs, il y a quelques scènes qui sont toujours aussi énervantes et frustrantes dans certains comportements. Mais Tsukasa Ayase arrive quand même le plus souvent à plus ou moins s’exprimer, et faire face. Elle est pleine de bonne volonté.
Du côté de Ren Matsuoka, nous le voyons guère affable mais nous voyons vite qu’il y a d’autres choses, qui se confirment par ses flashbacks qui le figent, qui le gênent.
Nous n’entrons pas vraiment dans les détails, et le plus compliqué sera certainement le développement sur deux tomes.
En tout cas, c’est un plaisir de voir Tsukasa Ayase avec sa famille, faire de son mieux pour l’auberge, et également avec son père. Il apporte lui aussi une jolie dimension.
Evidemment, c’est aussi un peu les joies et les déboires de la colocation, et connaître les gens mieux que si on les fréquente juste à l’extérieur, plus comme le fait une famille.
C’est un peu cela de vivre ensemble, et c’est bien pour cela que c’est intéressant d’ajouter une cohabitation.
Le dessin est agréable, doux. Il y a quelques phrases fortes. Nous sommes assez intrigués et curieux d’en savoir plus. Le choix du bonus est également intéressant et ce sera uniquement un texte à lire, il révèle un autre pan de la vie à l’auberge, et rappelle également que quelque part nous n’avons pas le temps de tout voir.
La façon dont Tsukasa Ayase et Ren Matsuoka sont embêtés dans certaines situations, gênés voire se bloquent sur place est bien retransmise. Ils sont marqués par de mauvaises expériences.
Sous quelque chose d’assez classique, nous sentons qu’il y a plus par des détails, et c’est là que ça nous touche. Vivement la suite.

Citations

« Tous ces mots jetés à ma figure ont fini par enfermer mon cœur dans une carapace. »
« L’important c’est de prendre son temps pour apprendre à se connaître et à se respecter. »
« Quand tu auras trouvé la bonne distance à garder entre les gens et toi, ça ira mieux. »
« Il faudra bien que je démêle l’écheveau de mon cœur meurtri pour trouver les mots justes et pouvoir mieux exprimer ce que je ressens. »
« Quand j’essaie d’être agréable avec tout le monde, les gens s’imaginent des choses… Et quand j’essaie de mettre de la distance entre les autres et moi, on me trouve froide. Alors au bout du compte, comment suis-je censée me comporter ? »
« C’est important de corriger ses défauts mais c’est mieux de développer ses qualités je trouve. »

Graphisme

thumbnail_BCC34DD8-5FC5-4CE9-9B13-75EF75965F40

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture. Toujours ravie de porter leurs sorties (bon à part et un peu moins le WTF qui va moins passer avec moi, mais peut me rendre curieuse sur certains)

On rappelle le mini avis du Ly’s week :
Bonne lecture. Très bonnes idées. C’est l’ensemble qui me dira vraiment où je place la série. J’ai immédiatement penser autant à maux que mot, comme un jeu de mots. Il a un côté classique, mais avec une touche en plus qui fait la différence.

Et toi ? Cela t’intéresse ? Tu vas ou l’as tenté ? Attends tu le tome 2 pour le lire ?

11 commentaires sur « Manga : Maux mêlés Tome 1  – Des maux et des mots (Fiche) »

  1. Le couverture est d’une grande poésie, douceur et sensibilité, je l’aime beaucoup.
    L’histoire a l’air touchante même si je pense que ça ne t’étonnera pas que c’est la mention des animaux qui a mis en marche mon radar 🙂 C’est le petit plus qui fait souvent toute la différence pour moi.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s