Manga : Fragments d’elles Tome 1 – Mais qui est elle ? (Fiche)

Pour le savoir, venez rencontrer toutes les femmes de sa vie

Couverture Fragments d'elles, tome 1

Edition : Pika
Dessin : EMOTO Nao
Scénario : MAG HSU / SÛYÛTIN
Shonen : En cours avec 1 tome en France. Terminé avec 7 tomes au Japon.
Genre : Romance, Tranche de vie
Prix papier : 7.50€
Prix numérique : 4.49€

Résumé :

Alors qu’il rentre du travail, Yusuke est victime d’un accident de scooter en croisant une jeune femme qui lui rappelle subite- ment un amour de jeunesse… À son réveil sur son lit d’hôpital, il met tout en œuvre pour retrouver cette fille qui a prévenu les secours. Mais troublé de ne pas pouvoir mettre de nom sur son visage, il rassemble les souvenirs de ses rencontres amoureuses et se remémore avec douleur chacun de ses actes manqués, chacune de ses ruptures. Un retour dans le passé qui le ramène au collège lorsqu’il aborde la timide Nobuta…

Hello livre :

Fragments d’elles m’a attiré par son titre, ses couvertures, son histoire originale, et le fait qu’on le connaisse dans sa vie d’adulte. La série est en 7 tomes et terminée au Japon, je suis partie de l’idée que si je pouvais le tenter tout de suite, je me jette à l’eau tête la première sans filet de sécurité, sans plus chercher à en savoir.

Mon avis/mes impressions :

« Fragments d’elles » sera une série en 7 tomes, nous le savons dès le départ. Elle sort chez Pika. Son concept est très intéressant.
Le graphisme est agréable, on sent qu’on part de ce point de vue à lui, celui d’un homme.
Nous suivons Serizawa à travers sa vie d’adulte, mais également son passé, et ses relations, entre autre avec toutes les femmes de sa vie. C’est amené d’une manière intéressante et stimulante car dans sa vie active, il est victime d’un accident. Il croise alors une jeune femme mais n’arrive pas à la reconnaître. Il a beau demander son identité, elle reste énigmatique. Selon ses réponses, elle avise son comportement.
C’est ainsi qu’il va se remémorer de toutes ces jeunes femmes qui sont entrées dans sa vie, qui y ont changé quelque chose, mais également qu’il n’a pas su les garder, et qu’ils ont fini par se séparer.
Nous allons dans ce tome voir 3 femmes de ses souvenirs, toutes très différentes et pas à la même époque. Serizawa est un jeune homme assez ordinaire. Il n’a rien de vraiment spécial, mais il fait des efforts, remet quand même des comportements en question, même s’il va suivre souvent. Il n’est pas spécialement beau, ni très intelligent, mais il s’en sort. Il est dans la moyenne, et c’est sans doute ce qui le rend accessible et attachant aux lecteurs.
Un peu maladroit avec les femmes, mais ironiquement, il se donne de la peine, apprend des choses pour travailler ses relations. Il les a également toutes rencontrés d’une manière assez insolite, finalement en vivant, en avançant pas à pas.
L’une d’elle lui a appris à aimer les livres, une autre à faire des efforts en anglais, une autre à en faire en mathématique. Quoi que soit devenu ses relations, nous pouvons quand même remarquer qu’il y a un bénéfice mutuel. Il a rompu la solitude de l’une, il a incité une autre à faire des efforts en japonais, et encore une autre à voir différemment son activité et changer son image. Chacune a un caractère à part.
Il y a également pas mal de surprises, difficile de deviner comment vont commencer chacune des relations, ce qu’ils s’apportent mutuellement, ce qu’ils vivent ensemble, et comment tout fini.
Le concept ainsi que le traitement sont intéressants. En tout cas, on ne voit pas défiler ce premier tome, et le lecteur aura hâte de découvrir la suite de ses aventures.
Mais en même temps, nous avons autant hâte d’en savoir plus sur son passé que sur son présent. Ce qu’il est devenu, qui est cette jeune femme qui a croisé sa route et semble le connaître. C’est prometteur et addictif.

J’ai beaucoup aimé (car) :
-> On le connaît dans sa vie d’adulte
-> Il est accessible, dans la moyenne et attachant
-> Le jeu sur les temporalités
-> La façon de se rencontrer, de s’enrichir mutuellement
-> Je trouve qu’il y a une maturité, et un réalisme
-> Le mystère qui entoure la jeune femme qui entre dans sa vie adulte (le mais qui est elle ?)
-> L’aspect psychologique
-> Son concept
-> Il se fait parfois de fausses idées, car il n’a pas toutes les cartes en main
-> C’est bien géré, surprenant par moment

La seule chose que je n’ai pas aimé personnellement mais qui n’est pas étonnante, c’est certaine(s) relation(s), j’aurai tendance à dire faux ami(s) …

Une des parties difficiles (dans les relations) : on sent le poids social, des convenances … et combien ça impacte ses relations.
Par exemple, la première est timide, rejetée, à part, il se rapproche d’elle mais elle est un peu son jardin secret. Quand vous montrez un côté proche avec quelqu’un qui n’est pas toléré par les autres, ça peut vous retombez dessus :\.

On remarquera qu’une fois adulte, il ne s’en sort pas tellement mieux, car la mystérieuse jeune femme réagit en fonction de ses réponses.

Citation : 
« Les gars ça fait un moment que j’y pense, mais franchement, cette façon de parler des gens en les prenant de haut c’est pas un peu déplacé ? »

Graphisme

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture

Sortie du tome 2 prévu le 13/10/2021

Il vous intéresse ? Vous connaissez ? 

9 commentaires sur « Manga : Fragments d’elles Tome 1 – Mais qui est elle ? (Fiche) »

  1. Malgré le concept et ta belle chronique, j’avoue que sur le papier ça ne m’attire pas. J’ai l’impression que c’est trop écrit, pour moi, d’un point de vue masculin et à destination d’un public masculin, et ça ne m’intéresse pas, désolée mais faut bien trouver à trier parmi toutes ces sorties ><

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s