Albums Jeunesses : Qui est la plus belle ? / La cabane / Je veux un chien et peu importe lequel (Ecole des Loisirs)

Les albums jeunesses ont cette formidable capacité d’être pour tout le monde, un peu comme les jeux de société de 7 à 77 ans, juste pour dire qu’il n’y a pas d’âge pour s’évader, s’en mettre plein les yeux, rappeler des valeurs importantes.
Le toucher des albums participent ici fortement au ressenti.
Ce sont également de beaux moments privilégiés à passer avec ses enfants et qui peuvent susciter des discussions.
Ils ont une forme de magie.
Souvent la dernière page nous fait bien sourire.

Les albums jeunesses, c’est comme le bon vin, ça se déguste.
Ca vous dit de chouettes albums de jeunesse ? C’est toujours bon 🙂
Oui, j’en avais encore quelques uns en réserve, et il m’en restera un sublime aussi.
J’espère en avoir bientôt de nouveaux à découvrir et présenter 🙂
Le programme donnait tellement envie dans la rentrée d’ailleurs, que c’était compliqué de faire des choix (affaires à suivre). Faisons déjà ces petits là.

Merci à l’Ecole des Loisirs pour l’envoi, la confiance et la lecture de ces albums jeunesses 🙂

Finalement, je trouve que ça tombe pas si mal de les faire maintenant,  vu que j’en ai dégagé ces thématiques : elles sont simples et efficaces : apprendre en s’amusant, partager, dépasser les préjuger.

Qui est la plus belle ?

Qui est la plus belle ?

Edition : Ecole des Loisirs
Auteur : Jean Leroy
Illustrateur : Giulia Bruel
Prix : 10.80€
Collection : Loulou & cie
Sortie le 21/04/2021 .

Histoire :

Par une belle nuit étoilée, une chouette, une luciole et une étoile se chamaillent pour savoir qui est la plus belle. Elles vont finir par toutes tomber d’accord, mais pas forcément sur l’une d’entre elles…

Mon avis/Mes impressions :

Un album simple et efficace, beaucoup trop mignon. L’idéal avec le dodo.
L’enfant lui peut s’amuser à faire de la reconnaissance de couleurs, de personnages.
Les dessins sont très mignons, ainsi que l’histoire, et cette petite berceuse/comptine à la fin (assez originale qui m’a fait sourire).
C’est très bien pour petit et grand enfant, voire un moment de partage.

Alors ce titre tout en couleurs, 3 êtres vivants vont poser la question : « Qui est la plus belle ? », surenchérir entre eux, en disant « Moi…Non, moi … »
Puis finalement ils vont demander à l’ourse, et là on fond totalement avec la réponse.

L’album est agréable, il tient bien en main (comme du carton, des pages très épaisses). Un enfant même petit peut le tenir aisément aussi. Il ne va pas se plier facilement.
Chaque personnage a sa couleur de mots, d’où je parlais de jeu de couleurs, et qu’on pourra faire identifier à l’enfant qui dit quoi.
Apprendre en s’amusant, ça le fait non ?

Bonne lecture toute mimi

Graphisme

=========================================

La cabane

Cabane (La)

Edition : Ecole des Loisirs
Illustrateur : Sandra Edinger
Prix : 13€
Collection : Pastel
Sorti le 14/04/2021

Histoire :

Pour construire une cabane, il faut: trouver le bon terrain avec des arbres, ne pas oublier les fondations avant les murs ni la charpente avant le toit, protéger la cabane avec les branches de sapin et ajouter des orties pour faire fuir les méchants. «Ici, c’est chez nous !» avertissent les deux enfants. Pourtant, la forêt est déjà bien habitée.

Mon avis/Mes impressions :

Ah quel enfant n’a pas rêvé un jour de se construire une cabane ?
Un album simple, un dessin assez simple sur les enfants qui me plaît moins, mais par contre sur la nature, les animaux, la forêt, et la façon dont ils surgissent autour des enfants, autant au niveau du graphisme que de l’histoire, ça me plaît.

L’album est tout en longueur, des pages très douces et qui tiennent bien en main, et bien sûr participent au plaisir de la lecture, de la découverte.
J’aime beaucoup comment débute et finit l’album, les toutes premières pages à l’intérieur, celle du début font un rappel sur des animaux, et celles à la fin sur les plantes. J’imagine très bien que cela peut donner lieu à discussion, et à chercher où ils apparaissent dans l’histoire. J’ai fait le jeu d’ailleurs, c’est amusant.

En plus, c’est amusant de les voir construire leur cabane, réfléchir, avancer pas à pas.
La fin est également mignonne et drôle à la fois.

Bonne lecture, j’ai aimé cette forêt qui prend vie autour des enfants.

Graphisme

====================================

Je veux un chien et peu importe lequel

Je veux un chien et peu importe lequel

Edition : Ecole des Loisirs
Auteur/Illustrateur : Kitty Crowther
Prix : 13.50€
Collection : Pastel
Sorti le 17/03/2021

Histoire :

Miss Millie déteste : un, les tôt le matin, deux, l’école. Ce qu’elle aime, ce sont les chiens. Elle en veut un, peu importe lequel ! Jour après jour, elle demande à sa maman et, un matin, surprise ! Sa maman répond un grand «OUI !!!» Arrivées au refuge, lequel choisir ? Comment l’appeler ? Ah si seulement les chiens pouvaient répondre !

Mon avis/Mes impressions :

Une couverture au toucher assez rêche et une couverte pas très avenante pour débuter. Néanmoins tous ces différents chiens eux sont amusants.
Les pages tiennent bien en main, nous sommes entre le doux et le rêche. Nous avons un album plus bavard (il y a plus d’écrit, mais c’est cool) avec de jolis jeux sur la police d’écriture.

Ce n’est clairement ni son graphisme qui donne vraiment envie, ni même Millie qui n’est pas vraiment attachante, et ressemble à une gamine riche pourrie gâtée.
Quand elle demande un chien, elle dit bien n’importe lequel. On se dit qu’elle a l’air de le faire pour de mauvaises raisons, et effectivement elle semble obséder par le club Dogs.
Elle demande à corps et à cri un chien, et à chaque fois sa maman lui dit non, mais un jour elle lui dit oui. Il va falloir en choisir un parmi les chiens du refuge, lui trouver un nom …
Pourtant vous y trouverez de jolis et croustillants jeux de mots, de belles leçons, un rappel de dépasser les préjugés, de laisser sa chance.
Tout tourne assez mal au moment où Millie va avec son chien au club select. Pourtant, c’est bien son chien à elle maintenant. Il n’est pas racé, on le lui reproche, mais jamais vous ne devinerez ce qu’il a sous le chapeau, et vous réserve comme surprises.

L’enfant pourra aussi s’amuser à observer tous ces chiens différents. En plus on dirait vraiment des dessins d’enfants.

Quelques exemples :
Une page

Une page d’une couleur criarde surprenante. Millie avec un chien. Ils se serrent dans les bras
« Un GRAND chien ! Fort comme Papa pour le protéger. Il s’appellera Albert, tout comme Papa ! »

Une autre page
« Allez, zou ! A l’école ! dit-elle en tirant Millie.
C’est toi mon petit chien ! Suis-moi !
Très drôle, marmonne Millie. »

Bonne lecture, si je ne suis pas fan du graphisme, j’ai beaucoup aimé les jeux de mots, les propos, les idées, la façon d’écrire. C’est croustillant.

Graphisme

Connaissez vous ces albums ? Ils vous intéressent ?
Aimez-vous apprendre en vous amusant ?

4 commentaires sur « Albums Jeunesses : Qui est la plus belle ? / La cabane / Je veux un chien et peu importe lequel (Ecole des Loisirs) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s