KDrama : Entertainer/Ttanttara – Manager des artistes

Histoire 
Manager artistique dans une des plus importantes sociétés de divertissements, à la tête d’artistes tous plus prestigieux les uns que les autres, Shin Suk-Ho voit son monde basculer lorsqu’il perd brutalement son emploi.
Le voilà obligé de repartir à zéro et de reconsidérer ce métier. Ne s’avouant pas vaincu pour autant, il décide de malgré tout créer sa propre agence en espérant avoir la chance de dégoter de nouveaux talents.
C’est ainsi qu’il recrute cinq jeunes gens ; Seo Jae-Hoon, Kayle, Na Yun-Soo, Ha-Neul ainsi que la soeur de celui-ci, dans l’optique de former un groupe de musique.
Confronté à certaines difficultés, contraint de s’investir comme jamais, tout en ménageant les artistes qu’il a pris sous son aile, Suk-Ho va peu à peu apprendre et découvrir véritablement son métier et devenir, enfin, un parfait gestionnaire aussi soucieux de satisfaire ses propres intérêts que ceux de ses petits protégés…

18 épisodes d’une heure

Mon avis / Mes impressions 

J’ai croisé ce kdrama un peu par hasard avec son générique pêchu très sympathique. Mais je n’en attendais pas grand chose, finalement il s’est avéré bien plus intéressant et riche au fil de l’eau.

Shin Suk-Ho est un personnage qui m’a beaucoup divisé, surtout au départ. On en revenait à la question jusqu’où peut aller, et cela même si c’est pour son métier. Il y a un côté relationnel, émotionnel, showbusiness qui me fait grincer des dents, et lui au départ il avait plutôt embrasser un système pourri. Mais le personnage comme beaucoup de gens a plus d’ambiguité, de saveur, une réelle passion pour la musique, pour soutenir ses poulains, et les aider à s’envoler sans s’embraser.

Nous allons suivre un groupe de musiciens qui va se former, et prendre un nom de groupe assez insolite et osé quelque part. Ces jeunes gens sont de tous horizons, ils ont la passion de la musique dans le sang, mais pour l’instant pas spécialement de chance, et plutôt compliqué d’en vivre. La musique comme passion, loisir ? Ou carrément en vivre ? Ils apportent beaucoup de diversités, de l’espoir, du courage, des histoires qu’on ne soupçonnait pas.

C’est d’ailleurs le cas d’à peu près tous les personnages, ils sont plein de facettes, de mystères, ils ont chacun leurs histoires, leurs raisons, et nous ont très souvent surpris. C’est très intéressant de tous les découvrir et de les voir essayer de former un groupe, d’arriver à quelque chose ensemble, ainsi qu’avec Suk-Ho. Attention, il s’agit autant des membres du groupe, ce qui seront visibles, connus, que de tous ceux qui gravitent autour et leur permettent cela, donc manager etc. Cet homme, Suk-Ho, alors qu’il s’apprêtait à voler de ses propres ailes a tout perdu, un coup très dur, et des trahisons. Mais il se servira de toutes ces relations, de toutes ces connaissances, pour rebondir.

Nous poseront des questions sur la réussite, sur vivre de sa musique, sur la famille, sur les origines, sur la passion, sur manager un groupe, sur faire face aux épreuves de la vie, sur se relever, sur des liens forts, sur ce qu’on peut ou non accepter, sur le showbusiness, sur les mensonges, sur les fans, sur les réseaux sociaux, sur ce qui est important, sur ce que véhicule les journaux etc.

La kdrama est plein de multiples saveurs, de rires, de doutes, d’espoir, de courage, de passion, de rebondissements, de choses surprenantes.

L’amour et l’amitié y sont aussi, et les histoires d’amour n’ont rien de simple.

Les membres de ce groupe auront des secrets, dont certains les auraient empêché de rentrer dans ce monde. Et ceux autour n’en sont pas dépourvus non plus.
L’un d’eux, celui que Suk-Ho va encourager, prendre sous on aile pour qu’il soit chanteur vient de subir une grave accusation.

Au-delà de tout cela, le final est très beau, le groupe est unit. Suk-Ho est là pour ses protégés, mais surtout des gens apprennent de leurs erreurs, il y a des secondes chances, il y a de belles scènes. Même si sur certains points, les gens réagiront peut être différemment. Mais il y a quand même le fait qu’avoir passer du temps ensemble, que les liens du passé ne comptent pas pour des prunes.
Une très belle évolution des différents personnages, des questionnements forts, et quelques intéressantes prises de recul, en tout cas on montre bien le côté rien n’est tout blanc ou tout noir.

On s’est énervé, on a rit, on a eu peur, on s’est laissé emporter tant par la musique que par leurs histoires.
On a sans doute détesté certains personnages plus particulièrement.
On en a apprécié d’autres.

Suk-Ho a de la classe, de l’élégance, et c’est un sacré phénomène.
En tout cas, on a vibré.

Vous le connaissez ? Il vous intéresse ? Vous regardez des kdramas ?

4 commentaires sur « KDrama : Entertainer/Ttanttara – Manager des artistes »

  1. bonjour, comment vas tu? j’ai commencé les séries asiatiques il ya bien longtemps avec ce genre là. je ne sais pas si j’aimerais encore maintenant que j’ai pris de l’âge 😉 passe un bon week end et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s