BD : Le Vieil Homme et son Chat Tomes 5 & 6

Fiche

Le vieil homme et son chat - Nekomaki

Tome 5 – Le vieil homme et son chat – retombent toujours sur leurs pattes

Quel plaisir à chaque fois de retrouver cette île, cette douceur, de quoi faire sourire le lecteur, mais également le surprendre, lui révéler de nouvelles informations.
Qui connaît-on vraiment ? Il peut y avoir de sacrées surprises, qui peuvent également être dû aux choix de vie bien compliqués à prendre par moment.
Au rythme des saisons, avec des dessins tout doux en aquarelle et plein de chats, nous sommes ravis d’être avec eux sur cette île. Cette bienveillance et cette unité dont ils font preuve est très touchante, mais également ces souvenirs du passé, qui nous font autant sourire qu’ils peuvent nous serrer le cœur.
Daikichi et Tama passent de beaux et doux moments. Daikichi se souvient toujours avec tendresse de sa femme. Mais il a aussi toujours été là aussi pour son ami Iwao, qui nous fait une grande frayeur, celui-là même qui fait semblant de ne pas aimer les chats alors qu’il en nourrit tout plein, et nous révèle un morceau de son passé auquel on ne s’attendait guère. Dur d’avoir un patient comme lui en tout cas, qui n’en fait qu’à sa tête.
Les chats apportent joie et bonne humeur, et par moment on se dit que ce sont quand même de sacrés énergumènes. Il est bien possible que certaines situations vous rappellent votre propre vécu avec votre chat si vous en avez un. En tout cas, que ce soit son chat, ou le lien familial, c’est quelque chose qui compte énormément, et cela met vraiment du baume au cœur. Le temps passe, et l’air de rien les choses changent. Les familles de tout le monde changent, avec de nouvelles arrivées, etc. Des moments touchants et forts, qui font prendre du recul aux personnages sur leur vie, leur existence, leur vécu, et peut être amène même le lecteur à y réfléchir aussi. Deux jeunes gens sont sur l’île. La jeune femme du café, et le jeune docteur. Vont-ils se plaire ici ? Vivre sur cette île leur conviendra-t-il ? Est-ce que comme choix de vie, de carrière, cela leur irait ? Des jeunes redynamiseraient-ils l’île ? Le jeune médecin en passe de finir son assistanat, de devenir un vrai médecin, d’avoir tout valider, va avoir des choix à faire. Un manga toujours aussi beau, intelligent, fort, bien fait.

S’il nous fait passer de délicieux moments, il a aussi ce réalisme saisissant et pour une double raison la fin nous touche beaucoup et fait monter les larmes aux yeux.

Le vieil homme et son chat - Nekomaki

Tome 6 – Le vieil homme et son chat – Marchent à pas de velours

Quel régal et plaisir de retourner sur l’île des chats, des pépés et des mémés. C’est toujours tellement bien d’aller faire un tour là-bas. Nous faisons de très belles promenades, mais nous replongeons aussi dans les souvenirs et nous avons également de belles réflexions.
Dans ce tome, nous allons nous concentrer sur le fameux temps qui passe, nos choix de vie, ce que nous voulons dans la vie, nos joies, nos bonheurs, nos illusions, nos désillusions, nos déceptions, nos espoirs, les liens que nous avons créé, et qu’un jour nous partirons tous. Daikichi est amené à penser qu’un jour il va mourir, il ne sera plus là. Plusieurs décès lui sont annoncés. Cela n’a rien de surprenant, ils sont vieux, un jour cela se produira fatalement mais ce n’est quand même pas rien, cela peut être difficile à accepter. D’ailleurs, c’est également une difficulté pour le jeune médecin de l’île.
Daikichi réfléchit à mettre ses affaires en ordre comme des prospectus ont surgi, niveau tombe, testament, etc. Ce qui lui fait également penser que ce serait bien qu’il fasse du rangement chez lui. Nous allons ainsi découvrir une drôle de pièce. Le temps qui passe fatalement et inéluctablement est aussi ravivé avec cette vieille pendule. Elle n’est pourtant pas pratique, plus d’actualité, il faut la remonter chaque matin. Seulement, elle est liée à tant de souvenirs, que pour Daikichi ce n’est pas possible de simplement s’en séparer, ironiquement cela lui permet de faire un peu d’exercice, à condition d’être prudent.
Grâce à cette horloge, nous revivons tant de moments, c’est très intéressant, prenant, et on a même les larmes aux yeux par moment, tant c’est intense, beau, tant c’est juste la vie. Oui, ce ne sont pas des vies épiques, il n’y a rien de révolutionnaire certes, mais il y a tellement de belles choses, de la transmission aux futures générations. Chacun a été un enfant d’abord. Chacun a sa propre vie, son propre chemin, ses propres rencontres. Il y a des choses qui de tout temps amuseront ceux qui sont enfants. Il y a des choses qui changent, comme quand Daikichi en profite pour visiter Tokyo. Mais les souvenirs, les liens, sont précieux, et eux restent. Et il y a même ce ou ces chats qui rentrent dans des vies, qui n’en sortent plus, et qui apportent également des choses.

Cette histoire est toujours aussi fantastique, géniale, lumineuse, tout comme elle apporte de belles leçons de vie. Ils en ont également eu une sur le métier, sur le fait de ne pas être au top tout de suite, de devoir apprendre, qu’il faut du temps. Et l’illusion véhiculée par les réseaux sociaux. Tout n’est pas rose, mais réaliste, et elle fait beaucoup de bien à tout lecteur. Toujours une pépite, qui me semble trop méconnue

Mention spéciale pour la couverture et la petite branche fleurie avec Tama dessus, j’adore <3.

Petit post instagram pour tenter de porter encore plus min affection pour cette série ❤

Très bonnes lectures même excellentes. Enorme coup de coeur <3.
Au delà de passer de bons moments, de voir l’île, il y a tellement de choses qui nous parlent, qui nous frappent. Une pépite à ne pas rater ! (si possible)
On peut aussi rappeler le mini avis du Ly’s week sur le tome 5 qui reste tout aussi vrai : Excellente lecture. On a beaucoup d’histoires avec des chats mais c’est rare d’atteindre une telle qualité, vu également la richesse de l’histoire, des sujets abordés.

Citations
Tome 6
« On y est très attaché. Quand elles ont rythmé votre vie pendant des dizaines d’années. Mon truc, vous savez, c’est de chercher à connaître ce qu’ont vu ces témoins discrets de la vie des gens. Quand j’imagine tout ce qu’elles savent, forcément, je m’attache à chacune d’elles. »
« L’horloge, mémoire de vies entières … c’est une jolie image, c’est vrai »
« Un métier ça se construit lentement mais sûrement, au fil des petites expériences. »
« Avec les réseaux sociaux, on a accès à la vie soi-disant parfaite de toutes sortes de gens. »
« Avant de me rendre compte que le plus important c’est d’avoir une vie qui vous donne le plus possible l’occasion de sourire. Manger de bonnes choses, bien dormir, se réveiller de bonne humeur… jusqu’à mon arrivée sur l’île, je l’avais oublié. »

Lu avec Izneo
Merci pour ces lectures <3.
Je suis ravie de porter au fil des tomes cette série <3.

Vous venez sur l’île avec moi ? Elle vous tente ? Vous en avez peut être besoin mais vous ne le savez pas encore XD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s