Manga : Kuma Kuma Kuma Bear Tomes 1 & 2 – Un isekai ours défiant les préjugés

Couverture Kuma Kuma Kuma Bear, tome 1 Couverture Kuma Kuma Kuma Bear, tome 2

Edition : Meian
Dessin : Sergei , 029
Scénario : Kumanano
Shonen : En cours avec 2 tomes en France.  En cours avec 6 tomes au Japon.
Genre : Comédie, Fantastique
Prix papier : 6.95€
Pas d’édition numérique

Histoire

Dans notre monde, c’est une recluse, dans l’autre monde, une aventurière ?!
Yuna (15 ans) est une passionnée de jeux vidéo. Elle se terre dans un appartement qu’elle loue avec l’argent qu’elle gagne en gérant ses actions en bourse. Un jour, en se connectant à son jeu, elle reçoit en cadeau un costume d’ours surpuissant. Alors qu’elle se refusait à porter un tel accoutrement, elle se retrouve propulsée dans un autre monde, vêtue du fameux costume.
Pourquoi l’a-t-on convoquée dans ce monde ??
Comment va-t-elle survivre dans cet univers inconnu ?
Avec son costume d’ours, elle est invincible !
La plus redoutable des filles ours débarque !
La version manga du célèbre isekai tiré du roman éponyme !
Adapté du light novel éponyme, Kuma Kuma Kuma Bear propose une immersion plutôt atypique dans un isekai intrigant, portée par une héroïne au character design mignon et attachant. Le ton léger et  » feel good  » du récit en fait une série appréciable pour quiconque cherche à se détendre !

Extrait

Il existe un anime de 12 épisodes, renouvelé pour une saison 2. Il est disponible chez nous en France sur Wakanim.

Hello Livre

J’ai immédiatement été intéressée à son annonce. Oui, j’ai un petit faible pour les isekai, et les animaux, alors là ça m’intriguait et me donnait bien envie. Lorsque j’ai communiqué mon intérêt sur les réseaux sociaux, j’ai également eu comme information qu’il existe un anime.

Mon avis / Mes impressions

Si vous regardez bien les couvertures, elles vous dévoilent également bien l’évolution de la série.
C’est adorable, touchant, on y rit bien, mais c’est aussi intéressant, ça peut même faire réfléchir, et un défi aux préjugés.
Pour ma part, j’ai beaucoup aimé, et je suis ravie d’avoir pu le lire, mais également de pouvoir vous en parler.

Nous avons des petites allusions à notre monde, le tout début, des petits détails qui se promènent, et dans les extraits de roman à la fin.
Classiquement, au niveau isekai comme on en a aujourd’hui, nous avons l’adaptation manga, et un extrait du roman à la fin qui permet d’encore mieux s’immerger dans l’univers, d’une manière différente.
Le seul manque ce serait qu’il n’y a pas de pages couleurs (oui, j’aime les pages couleurs).
Le travail éditorial est toujours agréable niveau toucher page, couverture.
Des couvertures super adorables, le titre en relief au toucher, en quatrième de couverture de quoi donner envie et intriguer le lecteur.
Des petites pattes ours qui se promènent, également quand on enlève la jaquette, et sur la tranche.
D’ailleurs j’adore les images de le quatrième de couverture sous la jaquette.

E5Z9NFJXEAUZzyZ

Dans le tome 1, on nous présente la situation, et Yuna. Nous savons grosso modo qu’elle vit seule, qu’elle ne va plus à l’école, que ses parents sont des irresponsables, qu’elle vit depuis quelques temps comme une recluse, et comme ça lui chante : jeux vidéos, mangas, etc.
Mais aussi qu’elle gagne sa vie en boursicotant. C’est expliqué très vite, avec quelques détails en plus dans l’extrait du light novel. Ainsi cela va surtout expliquer qu’elle n’a pas spécialement de lien, d’envie de rentrer chez elle.
Elle se retrouve ensuite très vite dans ce nouveau monde en se connectant, et après avoir répondu à certains questions (méfiez vous des questionnaires XD). Elle joue avec un casque de réalité virtuelle du coup elle met un peu de temps à saisir la situation mais ne panique pas, elle s’adapte, fait avec.
Son plus grand défi étant qu’elle y a été projetée avec une tenue d’ours, celle-ci regorge de monts et merveilles. Mais elle peut être difficile à porter dans la vie de tous les jours. Cela lui vaut des regards en coin, le fait de ne pas être prise au sérieux, etc.
Elle aimerait bien les avantages de la tenue, mais sans devoir la porter, évidemment ironiquement, cela enlèverait un charme indéniable à cette histoire.

Dans le tome 2, elle continue sa vie, à progresser, à monter de niveaux, à développer son relationnel, à chercher une vie tranquille. Il va également devenir plus ours et de plus en plus mignon et craquant.
Tout ce qu’elle fait, ce qu’elle touche, ce qu’elle a, finit par avoir une touche ours. C’est dingue mais terriblement mignon et craquant.
Surtout l’arrivée de ces deux familiers : un ours blanc, ainsi qu’un ours noir, auxquels elle va trouver des noms. Mais surtout leur côté mignon, gentil, efficace, ils peuvent servir de transport, répondre à des demandes, mais ils ont aussi un caractère qui dit ne m’oubliez pas. Quand elle en invoque un et pas l’autre, celui qui n’a pas été invoqué, quand il le sera, boude. Pareillement, pour monter dessus, chacun a envie de servir de transport. Leurs arrivées a de quoi plaire énormément au lecteur, le conquérir encore plus.

Globalement
Comme dans la majeure partie des isekai, nous avons un système qui rappelle les jeux vidéos : guildes, aventurier, commerce, village, mission, augmenter de niveaux, etc.
C’est un régal de s’y promener, de découvrir.
Yuna se prend les préjugés dans tous les sens. D’abord pas prise au sérieux, pour une incapable, parce qu’elle se promène avec une tenue ours. En tout cas, elle suscite les regards. Et cela ne va pas s’arranger quand d’autres touches ours vont s’ajouter. Par ailleurs, elle a aussi l’air ensuite prise pour une sorte de monstre sanguinaire, et se faire une étrange réputation.
Les rumeurs et les préjugés ont la vie dure.

Yuna nous apparaît également comme un personnage attachant, car elle ne se prend pas de haut, elle essaye d’être juste, sans être trop immersive aussi. En cela, la relation qu’elle développe avec Fina est très touchante.
Depuis le départ, elle l’aide à sa manière, mais tout en la rendant utile. Justement aussi pour qu’elle ne se sente pas trop mal à l’aise. C’est un personnage que nous rencontrerons dès le tome 1 et qui aide Yuna aussi à trouver des endroits, comprendre certains points. Elles se rencontrent d’une manière mouvementée, et nous aurons le plaisir de la revoir dans le tome 2.

Ainsi ironiquement, nous pouvons dire que Yuna maintenant vie plus, développe des relations, doit participer.
Evidemment il y a un certain nombre de couacs, de soucis, mais ce n’est pas totalement de son fait, vu que ce n’est pas fait exprès, et qu’elle ignore certaines règles.
Ce qui est certain, c’est que cette fille ours va en surprendre plus d’un !

Et toi lecteur, prêt à faire sa connaissance ?

Il y a quelques autres petits bonus : mot de l’auteur du light novel, illustration, un focus sur l’habitation qui arrive dans le tome 2, des mini histoires en extra.
Un marque page tout doux pour lire. Il y a une image différente des 2 côtés qui symbolise bien aussi l’évolution

Vous remarquerez qu’elle est vêtue d’un costume ours noir, avec une patte ours noir, mais aussi une patte ours blanche aux mains, et pareil aux pieds/pattes.
Mais ne vous moquez pas, son costume est plein de surprises que je vous laisse découvrir.

Pour ma part
Kuma Kuma Kuma Bear 🙂
Yuna est touchante. Elle va devoir vivre dans un nouveau monde et sortir du coup elle la recluse
Ça devient de plus en plus mignon et plein de jolies touches ours
Elle va faire face aux préjugés des gens à cause de son costume d’ours
Mais ironiquement il lui rend bien des services et est efficace.
Ce n’est pas gentil de finir le tome 2 ainsi !!!

E5b-mZ6WYAIzcv3

Craquant ou pas craquant ? Tout le monde a compris que moi c’est Craquant ! 🙂

J’ai passé un bon moment, j’ai beaucoup rit, j’ai adoré les ours, mais j’ai aussi été touchée par Yuna et Fina.

Bonne lecture 🙂

Le truc en plus : Pour moi, ça a d’abord été les préjugés. Vu comme elle est accoutrée, elle se prend beaucoup d’a priori, de préjugés, de regards de travers, de jugement hâtif, de remarques … et ensuite je suis totalement conquise par la touche ours. Dans le tome 2 les ours en familier tellement de bons moments, des étoiles dans les yeux, beaucoup trop craquants, je suis très curieuse de voir les nouvelles touches ours qu’on aura.

Citations :
« Les livres me permettent d’oublier la réalité. Quant aux jeux, si tu persévères, tu peux devenir plus fort. Si on te cherche, tu peux riposter. »
« Je tenais mon talent pour gagner de l’argent en bourse de mon grand-père. Et en même temps, je me disais que j’avais hérité de mes parents ma paresse et mon envie de profiter de la vie sans se prendre la tête. Je n’avais même pas envie de changer, c’était sans doute un trait héréditaire. En fin de compte, je leur ressemblais plus que je ne le croyais. »
« J’ai toujours détesté être en groupe, préférant de loin rester seule. »
« Grou, répondirent-ils en se collant à moi.
Ils étaient tout doux et moelleux. J’avais l’impression d’être enveloppée dans la plus douce des fourrures. »
« Si vous osez lui chercher des noises elle continuera à vous frapper jusqu’à ce que vous pissiez le sang, même évanoui. Elle apparaît à la guilde trainant des monstres couverts de sang. Les gens ont donné un surnom à la fille habillée en ours. Et ce surnom c’est : l’ourse sanglante. »
« Ben oui, je suis sûre que ça va être une mission à la noix.
Les nobles ou les familles royales emprisonnent ou rient tous ceux qui leur déplaisent. Ils menacent de mort les belles demies qui refusent leurs avances. Ils emprisonnent des innocents et extorquent l’argent du peuple. Parce qu’ils ont le pouvoir, ils font ce qui leur chante. Je me trompe ?
Et leurs rejetons sont des enfants gâtés et capricieux qui s’attendent à ce qu’on se plie à leurs exigences. »

Graphisme

Merci à Meian pour l’envoi de ces lectures et la confiance.

Tome 3 prévu pour le 28/07/2021.

Vous aimez les isekai ? Vous jouez à des RPG ? Vous avez envie de le découvrir ? Vous aimez les touches ours dont je vous ai parlé ?

2 commentaires sur « Manga : Kuma Kuma Kuma Bear Tomes 1 & 2 – Un isekai ours défiant les préjugés »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s