Manga Time : Kowloon Generic Romance Tome 1 (Fiche)

Kowloon Generic Romance - Jun Mayuzuki

Edition : Kana
Collection : Big Kana
Dessin : MAYUZUKI Jun
Scénario : MAYUZUKI Jun
Seinen : 1 tome en France. En cours avec 4 tomes
Genre : Romance
Prix papier : 7.45€
Prix numérique : 4.99€

Extrait

Histoire

La citadelle de Kowloon… Un labyrinthe de ruelles, de boui-bouis… Reiko Kujiraï et Hajime Kudo sont deux agents immobiliers dans la trentaine qui sillonnent cet enchevêtrement de béton. Entre eux semble se dessiner le début d’une romance. Mais est-ce vraiment le début ? Comment se fait-il que, sur la photo trouvée par Reiko, Hajime et elles semblent bien plus proches qu’ils ne le sont actuellement ?
Et la citadelle de Kowloon est-elle vouée à disparaître grâce au bâtiment futuriste en construction au-dessus de leur tête : Generic Terra ?

Hello Livre

L’histoire m’a immédiatement intriguée et intéressée. Ayant connu Jun Mayuzuki avec le merveilleux « Après la pluie » et la merveilleuse « Akira », ça m’a d’autant plus intéressée. Il était donc certain qu’un jour j’irai vers lui 🙂
Quand l’était moins, Izneo m’a aidé à régler ce détail.

Mon avis / Mes impressions

« Kowloon Generic Romance » est un nouveau manga de la collection Big Kana des éditions Kana. C’est aussi le retour de Jun Mayuzuki qu’on a pu croiser sur « Après la pluie« , série finie en 10 tomes, que je ne peux que conseiller. La série est en cours de parution au Japon avec 4 tomes.
L’histoire dégage une force particulière sur deux niveaux : celle des personnages surtout Reiko Kujiraï et Hajime Kudo, des agents immobiliers qui travaillent dans la même agence et sont tous les deux dans la trentaine, mais également l’étrange lieu qu’est la citadelle de Kowloon.
Nous avons une partie très réaliste, intéressante avec le fait de gérer la vie active, son habitation, etc. mais d’un autre côté, autant leur relation que le lieu sont à la fois étrange, fascinant et troublant.
Nous avons le droit à quelques pages couleurs pour commencer, cela fait toujours plaisir. Le graphisme nous fait dégager la même impression, ainsi que par moment un côté assez sensuel.
On y retrouve tout l’art de la mangaka, et nul doute que l’histoire est prometteuse. Elle dégage également une certaine poésie. La fin est surprenante et donne envie d’en découvrir plus. Elle nous offre un retournement de situation qui remet un peu tout en cause, fait réfléchir, et on se pose mille questions.
Une jeune femme qui aime la cigarette et la pastèque. Elle porte des lunettes. Mais à un moment, elle semble ne plus en avoir besoin et ouvrir de nouvelles portes sur le monde.
Un jeune homme un peu rentre dedans, qui aime la cigarette aussi, pas toujours sérieux, mais qui semble tenir à cœur le bien être des habitants.
Un lieu, entre modernité et nostalgie, où certaines choses restent, d’autres disparaissent, et d’autres on a du mal à les retrouver. Un lieu aux milles promesses et aux milles problèmes.

Au cours de notre lecture, on ressent une multitude de sentiments et d’émotions. Nous avons des personnages très naturels, sincères, qui peuvent même nous énerver quelque fois.
Les relations sont finement dépeintes. Beaucoup d’éléments passent dans l’expression des visages des protagonistes. Il y a également tout un jeu sur le plan graphique, la façon de nous montrer.
Jun Mayuzuki nous entraîne, nous fascine, nous dérange, nous surprend. Cela se déguste, cela se savoure et cela prend un peu de temps pour faire effet.
Vivement la suite.

Une très belle découverte qui fait passer par un mélange d’émotions, qui nous perd, qui nous surprend, qui capture également finement les relations et le graphisme y participe totalement.

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture.

Graphisme

Citations

« Quand la vue s’améliore on remarque des choses qui nous avaient échappé jusqu’à présent. On est heureux de découvrir des habitudes qu’on n’avait jamais remarquées. Et on a envie d’un peu plus de contacts. Ce désir est-ce de l’ambition démesurée ? Est-ce du romantisme ? Je l’ignore encore. »

« C’est l’heure !! Messieurs dames ! Les heures supplémentaires, c’est important, mais une vie privée épanouie, c’est ce qui permet de faire du bon travail ! »

« Les belles chaussures vous conduisent dans de beaux endroits ! »

PS : J’ai oublié de prévenir, ça m’y a refait penser en discutant avec Tachan : il y a un côté sensuel, focalisée sur le corps de la jeune femme, même quand on est juste sur elle, genre elle mange sa pastèque. Cela peut être dérangeant selon les gens, et à d’autres plaire j’imagine. Heureusement, il y a plein d’autres belles choses.

Il te tente ? L’as-tu lu ? Veux tu le lire ? As-tu lu ou vu après la pluie ?

16 commentaires sur « Manga Time : Kowloon Generic Romance Tome 1 (Fiche) »

  1. J’ai beaucoup aimé aussi, c’est même un petit coup de coeur. J’ai tout aimé, dessins, ambiance, rythme, personnages…
    Le seul défaut, c’est le regard parfois très / trop masculin posé sur l’héroïne qui est limite gênant ^^!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s