Manga Time : Souvenirs en bataille (Fiche)

Couverture Souvenirs en bataille

Edition : Akata
Dessin : SHIKABANE Sensei
Scénario : SHIKABANE Sensei
Seinen : Oneshot
Genre : Tranche de vie, Emotion
Prix papier : 8.05€
Prix numérique : 4.49€

Extrait du manga

Hello Livre :
Il fait un peu partie de ce que je qualifie de lecture importante mais compliquée, et si j’ai l’occasion de la faire soit celle-ci, soit d’avoir débloqué d’autres choses pour faire celle-ci, j’essaye de le faire. En plus, c’est Akata qui nous le propose, c’est un oneshot (plus facile à caser)

Résumé :
Shikabane n’a jamais connu sa mère. Abandonné par son père, c’est aux côtés de sa grand-mère qu’il vivait, enfant, dans la pauvreté. Mais grâce à la bonté de cette dernière, malgré un quotidien difficile et les propos blessants de ses camarades, il a réussi à grandir et se construire. Devenu adulte, il croyait enfin pouvoir profiter de la vie. Hélas, quand sa grand- mère semble montrer des signes de démence sénile, Shikabane perd pied et ne sait pas comment réagir…

Information :
« Pour chaque exemplaire de ce manga vendu (jusqu’au 31 octobre 2021), nous reverserons à l’association « Petits Frères des Pauvres », 5% des recettes générées.

Depuis 1946, Petits Frères des Pauvres luttent contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies. Par leurs actions, ils recréent des liens leur permettant de reprendre goût à la vie et faire partie du monde qui les entoure. » Akata

Mon avis / Mes impressions :

Akata a une ligne éditoriale très intéressante. Dans ce oneshot, le lecteur va aborder un sujet de société difficile et touchant, sur le vieillissement.
Notre personnage principal a un lien particulier avec sa grand-mère, vu qu’il a grandi avec elle.
Dans le manga, nous ne voyons jamais la tête du personnage principal, pourtant nous voyons les sentiments passés dessus.
Le récit est touchant, brut de décoffrage, très réaliste. Il y a de beaux moments et d’autres tristes. Cette façon de le voir sans vraiment de tête, sans vraiment de nom, c’est peut être pour lui donner un côté universel, pour que le lecteur se rappelle ses propres souvenirs avec ses grands-parents.
D’ailleurs, nous aurons également le témoignage d’un autre personnage sur son grand-père. Notre jeune homme n’a jamais été riche, n’a pas eu de mère, il ne savait pas ce qu’était une mère, un père beaucoup trop absent, heureusement il y avait cette chaleureuse grand-mère qui prenait soin de lui.
Que ce soit dans le passé, son enfance, ou sa vie de jeune homme, dans la vie active, pour lui le poids de la rumeur, celui du regard d’autrui a toujours été difficile.
Faire comme s’il n’était pas pauvre, ne surtout pas montrer les larmes, faire comme si sa grand-mère allait toujours bien …
Sa vie n’a pas toujours été facile, heureusement il y avait aussi de bonnes personnes autour de lui. Tandis que d’autres vous réserveront quelques électrochocs. Parfois, nous avons des dessins de gamin pour illustrer, parfois des visages raturés etc.
Tout comme le fait de donner une tête particulière à notre personnage principal, il y a d’autres effets de style.
Autrement le graphisme capture bien la réalité, et est agréable.

Nous voyons également très bien, de manière percutante, cette façon qu’il avait de faire l’autruche, et combien la situation est difficile et lui pèse. Parfois, il s’emporte, il est également dépassé, c’est une situation qui n’a rien de simple à gérer, et qui fait mal. Nous allons tous vieillir, ou risquons d’être confronté au vieillissement, au fait de ne plus pouvoir assurer toutes les tâches…
Là, en plus il est confronté à la démence de sa grand-mère, des tas de petits choses commencent à être de plus en plus troublantes, et c’est également difficile moralement face à certaines paroles, de voir un de ses proches ainsi, et de s’en occuper.

Attention, le récit peut vous submerger, vous renvoyez à votre propre histoire avec vos grands-parents ou questionnements sur le vieillissement …

Aux bibliothécaires, d’utilité publique, à rendre disponible 😉

-> Une histoire brute de décoffrage, réaliste, sans faux-semblant
-> Une grand mère touchante, en plus il a grandi avec elle
-> Un fait de société compliqué (vieillesse, traitement des personnages âgées, être atteint de démence sénile …)
-> Ne pas voir la tête de Shikabane, être entre passé (souvenirs d’enfance) et présent, le voir dans ses interactions avec d’autres personnes
-> Autobiographie

Graphisme

Lu avec Izneo
Merci pour la lecture

Vous l’avez lu ? Vous êtes tentés ? Lisez vous des récits sur des faits de société ? Est-ce trop dur ?

6 commentaires sur « Manga Time : Souvenirs en bataille (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s