Manga Time : Escale à Yokohama Tomes 1 & 2 (Fiche)

unnamed unnamed (3)

Edition : Meian
Dessin : ASHINANO Hitoshi
Scénario : ASHINANO Hitoshi
Seinen : En cours avec 2 tomes en France. Terminé avec 14 tomes au Japon.
Date de 1994
Genre : Tranche de vie, Post-Apocalyptique, Science-Fiction
Prix papier : 6.95€

Extrait du manga

Trailer

Hello Livre :
La licence m’a tout de suite interpellée, intéressée, intriguée, j’avais envie de l’essayer. De belles couvertures, une envie de voyage, Alpha.

Résumé :
Appréciez avec Alpha la subtilité de chaque instant, de chaque découverte…
Alpha tient un petit café, à l’écart de la ville. Le temps s’y écoule paisiblement, comme si plus rien n’avait d’importance… Entre deux approvisionnements à la ville de Yokohama, elle observe le monde, regarde le soleil se lever puis se coucher, et profite du temps qu’elle passe avec ses rares clients. Malgré les apparences, la belle Alpha est un robot, et cela fait bien longtemps qu’elle est là. Jour après jour, elle attend patiemment le retour de son maître, en jouissant tranquillement de la vie qui lui a été offerte…
Un petit détour sur le sentier vers demain, en tête à tête avec nos souvenirs…
Au fil des 14 tomes qui composent cette série, Hitoshi Ashinano s’attache à dépeindre avec beaucoup de délicatesse la douceur d’une vie simple. Titre  » feel good  » par excellence, Escale à Yokoham est une véritable bouffée d’air frais ! Une ôde à l’instant présent…

Edition : Des couvertures lumineuses et toutes douces. Papier qui tient bien dans la main. Quelques pages couleurs pour le bonheur de nos yeux, quelques pages en papier glacé tout blanc.

Mon avis / Mes impressions :

Tome 1

Le contraste du tome 1 est intéressant et déstabilisant. En même temps, on se laisse porter.
Pourtant l’envie d’en savoir, d’en découvrir plus reste elle aussi très présente.

Nous passons du temps dans un endroit qui a l’air à l’abri des grandes villes, de ce côté trop pressé. Nous sommes au calme, et nous avons vraiment besoin de ces beaux moments de détente, plus que jamais même.
Alpha a l’air d’une chouette jeune femme. Elle tient un café. Elle vit tranquillement.
Le dessin peut sembler un peu dater mais ça n’empêche pas l’histoire de nous plaire. Et c’est normal vu qu’il date des années 90 et qu’il a mis bien longtemps à faire le voyage jusqu’à nous, mais l’essentiel c’est qu’il y est arrivé.

Pourtant il n’y a pratiquement personne qui vient au café, économiquement comment elle tient le coup ?
On nous parle qu’ils ont appris à profiter de la vie bien plus tard, mais que s’est-il réellement passé ?
Et enfin, Alpha est un robot, mais nous l’oublions pratiquement tout le temps, qu’est-ce que cela signifie ?
Elle attend son maître, mais qui est-il ?
Et que s’est-il passé ? Le saurons nous un jour ?
Evidemment que je ne peux m’empêcher de me poser des tonnes de questions.

Mais qu’est-ce que c’est bon aussi de profiter des choses simples de la vie, de chercher des petits bonheurs : beau paysage, lever de soleil …
Dans nos mondes consuméristes et trop pressés, on l’oublie souvent.

La couverture est une véritable invitation au voyage, elle m’a tout de suite attirée, je dois dire que pour une fois j’étais contente d’être sur les réseaux sociaux et de voir que beaucoup de gens semblaient attirer par lui.

Une vie tranquille pour se ressourcer, et nous ça nous rappelle de profiter des choses simples, des petits bonheurs de la vie, de se faire plaisir, et de profiter de passer du temps avec les nôtres bien sûr.

Des moments de calme, mais aussi d’autres de partage
Des villageois qui semblent unis
De beaux paysages qui nous en mettent plein les yeux et nous revigorent
Des moments qui semblent hors du temps (la danse d’Alpha)

Tome 2

De loin, on s’y trompe par rapport à ce qu’Alpha tient dans la main.
Nous faisons suite au tome 1, avec le nouveau personnage introduit. Qui est ce personnage ? D’où vient ce personnage ? Que veut ce personnage ?
Nous retrouvons le côté profiter de la vie, les partages, les joies, les essais, des personnages vus précédemment.
Nous profitons de belles balades, d’instants partagés, de rêveries.
Nous sommes souvent surpris et déstabilisé par des petites choses, on dit bien que le diable est dans les détails.
Nous avons une belle réflexion sur la photographique, capturer une image pour s’en souvenir, mais aussi, encore une fois, ne pas oublier de profiter de l’instant présent.
Tout le monde semble chaleureux, et cette bienveillance que nous ressentons fait du bien à notre propre moral
Parfois, nous semblons comme hors du temps, comme hors du monde
Certains éléments semblent comme sortir de nulle part

Je vous ai dit que des moments déstabilisants arrivent, comme quand on va transférer un message à Alpha, d’une manière originale et ceci jusqu’au bout des ongles.
Il y a plusieurs moments comme ça qui surprennent et décontenancent le lecteur.

Dans ce tome, nous avons également le droit à une belle surprise, en plein dedans quelques pages de papier glacé bien blanches, et quelques pages en couleurs, pour encore mieux
profiter et se laisse bercer par l’histoire.

Globalement sur les deux premiers tomes

C’est une histoire qui a une beauté bien à elle, qui nous surprend, et qui nous rappelle plus que jamais de profiter de la vie.
Elle semble parfois hors du temps, en tout cas elle est hors du monde effréné, toujours pressé.
Mais si vous vous attardez légèrement sur les détails, sur certaines phrases ou mots, vous voyez aussi qu’il y a bien plus, et qu’il n’en a pas toujours été ainsi
Un peu comme s’ils avaient appris à vivre après avoir tout perdu.

Souvent, nous avons eu des histoires où une personne frôlant la mort allait interagir avec une autre et profiter de la vie, se rappeler de certaines choses vu le recul pris, ici c’est comme si le monde l’avait fait.

Etes-vous prêt à aller dans un lieu hors du temps où tout semble au ralenti, où certaines choses paraissent mystérieuses, où Alpha évolue mais elle a l’air si humaine et non un robot ?
Profiter de la vie, de beaux paysages, de la bienveillance, de la chaleur, d’instants partagés ?
Venez faire une escale à Yokohama, nous avons bien besoin de ce genre de lecture aussi.

Je ressens vraiment une dualité qui est surprenante et intéressante. Je ne sais pas si à un moment donné on en saura plus, peut être qu’on aura toujours que des détails, mais ça fera du bien de se ressourcer au café d’Alpha ;).
C’est un monde post-apocalyptique comme on en a jamais vu ^^’.

Citations :

Tome 1

« Le monde a bien changé ces dernières années. Qui aurait cru que le déclin de la civilisation permettrait de profiter de la vie ? »
« Voilà des années que mon maître est parti sans prévenir, en me laissant le café. J’ignore où il est et ce qu’il fait. J’espère qu’il reviendra un jour. »
« D’habitude, il ne fait pas très froid. Mais regarder le lever du soleil le Premier de l’an en se réchauffant, c’est ce qui en fait tout le plaisir. »

Tome 2

« On peut apprendre des choses dans les livres. Mais rien ne remplace l’expérience sur le terrain. Il faut regarder ce qu’il y a devant nous. »
« Tu m’as montré comment profiter de l’instant présent. Il y a des choses auxquelles on ne prête pas attention et qu’on ne reverra plus jamais. »
« La vue de ce paysage représentait l’évolution d’un beau souvenir. Je devais m’en rendre compte plus tard. »

Graphisme

Feuilletage (Reel)

Bonnes lectures

Merci à Meian pour l’envoi de ces tomes et la confiance.

16 commentaires sur « Manga Time : Escale à Yokohama Tomes 1 & 2 (Fiche) »

  1. A reblogué ceci sur Les voyages de Lyet a ajouté:

    Calendrier de l’avent 2021 Jour 8
    Avril (2/2)

    Meian a osé nous offrir un voyage sans aucun autre, qui date déjà un peu dans son pays d’origine.
    J’ai eu le plaisir de rencontrer Alpha, une de mes plus belles rencontres de l’année
    Profitons de la vie (tant qu’on le peut)
    L’histoire semble montrer de profiter de la vie, de se prendre le temps de prendre un café etc, mais interroge aussi des choses plus profondes, surtout que nous faisons fasse à une sorte d’apocalypse …
    Attention à ne pas trop courir partout, à profiter. Attention à notre monde, à nos liens relationnels.

    Je ne peux que vous encourager à passer les portes du café d’Alpha.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s