Manga Time : Grand Blue Tomes 1 & 2 (Fiche)

Couverture Grand Blue, tome 01 Couverture Grand Blue, tome 02

Edition : Meian
Dessin : YOSHIOKA Kimitake
Scénario : INOUE Kenji
Seinen : 2 tomes en France. En cours avec 16 tomes au Japon
Genre : Comédie, Tranche de vie
Prix papier : 6.95€
Pas d’édition numérique

Extrait du manga

Hello Livre :
Cette fois-ci, j’ai été prise de doutes, le côté grand bleu m’attirait mais j’ai pris peur en voyant débarqué les gars bodybuildés qui boivent, se déshabillent à tout va, font de drôles de tête. J’en ai donc discuté un peu avec Meian, pour au moins voir s’il y avait encore d’autres choses derrière, et en les prévenant de la prise de risque dont j’avais déjà conscience. 

Résumé :
Pour son entrée à l’université, le jeune Iori emménage chez son oncle, propriétaire d’une boutique de plongée en bord de mer. Plein d’entrain pour cette nouvelle vie d’adulte qui commence, il n’était pas préparé à se faire recruter de force dans le club de plongée totalement désinhibé de sa fac, qui enchaîne les beuveries sans aucune retenue ! En plus de ça, Iori a peur de l’eau…

Feuilletage et Kit Presse : reel
Je l’avais fait dans le reel en même temps que vous de vous montrer les autres arrivées.
En tout cas, il m’avait mis des étoiles dans les yeux, et les gâteaux de Hello Blush étaient très bons.
J’ai mis une musique qui va bien 😉
Je trouve intéressant de comme ça feuilleter le premier tome, ça permet de voir le graphisme aussi.

Edition

Comme toujours de qualité, et ça fait bien plaisir.
Les pages couleurs pour se régaler et profiter de la mer.
Toucher des pages et épaisseurs agréables 🙂

Information

Il existe un anime de 12 épisodes
Il est disponible sur Prime Vidéo
A l’époque le 1er épisode m’a fait peur, c’était en été, et je ne m’attendais pas du tout que ça tourne ainsi. Et en fait, mieux vaut le savoir pour y être prêt, sinon l’électrochoc est un peu trop violent XD 

Mon avis / Mes impressions :

Tome 1

Ce qui m’attire dans Grand Blue, c’est le grand bleu justement, la partie mer/océan et la plongée. La vue qu’on a quand on plonge *o*, ce dépaysement.
Ce qui me fait peur et me donne envie de fuir, c’est tout le côté beuverie, je fais n’importe quoi, je me désape à tout va. Au début, on se dit pauvre Iori quand même, mais on dirait que sa libido le travaille pas mal par moment. Les scènes sortent d’un humour très particulier, qui peut paraître lourd, grossier, et les personnages ont des visages complètement déformés. Cela peut totalement faire rire, il faut dire que les gars sont tellement balourds que c’est quelque chose.
Pourtant curieusement, ça se laisse plutôt bien lire. Ce serait sans doute plus compliqué à voir (ou pas ?)

Mes moments préférés se situent au début du tome et à la fin du tome, car on est plus sur la plongée, sur des réflexions sur la passion. Ce sont des moments qui font pétiller mes yeux. Il y a quelques belles phrases, et beaux plans. J’ai noté quelques citations que je vais vous mettre 😉
Parfois les drôles du gars de club peuvent également sortir des phrases pas si mal.
Pour l’instant je me place plus du côté des filles, je regarde ça de loin et secoue la tête.
Mais en même temps, le manga peut être l’idéal avec le beau soleil qu’on a actuellement et pour évacuer la pression.

Iori débarque chez son oncle pour aller à la fac. Rien ne nous avait préparé lui ou nous à toutes ces situations rocambolesques, par contre j’adore toujours autant la mer et les moments de plongées.
Iori ne sait pas nager, il s’inquiète donc de rejoindre le club de plongée. Et tout cela a aussi une réflexion intéressante.

Les parties intimes sont cachées.

Citations :

« C’est complètement à l’opposé de la nouvelle vie que j’espérais !!! »
« Il y a quelque chose de magique. A observer s’étendre le monde aquatique au-dessus de nos têtes, plutôt que sur les côtés. C’est ça le monde sous-marin. »
« Oh non, Iori. Ça c’est ce qui s’en rapproche le plus. Il existe des endroits dans le monde où tu peux admirer de propres yeux un spectacle plus incroyable encore ! »
« Personne n’aime entendre quelqu’un dénigrer les choses qui nous intéressent. On veut tous partager nos passions avec les autres. »
« J’emménage dans cette ville côtière pour mon entrée à l’université. Le doux grondement des vagues, les rayons du soleil étincelants. C’est un univers totalement nouveau pour moi. »
« T’iras jamais nulle part si tu te contentes de ce que tu sais déjà faire. Tout ce qui compte c’est de savoir si t’as envie d’accomplir quelque chose ou pas ! »

Tome 2

Nous allons introduire le nouveau personnage de la couverture : Azusa Hamaoko, une jeune femme, de manière surprenante.
Dans ce tome, nous allons également nous concentré sur un concours de miss.
De manière général, il y a un côté décalé, surprenant, en gros on ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus.

Au début du tome, il y a des moments de plongée. Iori va faire ses premiers pas dans le monde sous-marin, commencer à en découvrir la richesse et la beauté.
Nous verrons aussi combien certains se donnent du mal, font des efforts, pour avoir ce genre de moment.
Ce sont mes instants préférés de la série, qui nous en mettent plein la vue, autant que nous offre de très belles réflexions.
Ce qui est dingue aussi, c’est que ces gars qui ont l’air de faire du bodybuilding et d’adorer boire à ce moment là peuvent être sérieux et passionnés.

Le fait de participer au concours a même une raison, certes on peut louer le matériel plutôt que de l’acheter, mais cela a un coût.

Nous commencerons également avec quelques pages couleurs du plus bel effet.

Citations 

« C’est donc ça ce qu’on ressent, quand on découvre un nouveau monde ! »
« En fait, c’est carrément aller dans l’espace et se retrouver en apesanteur ! On doit avoir la même impression de flotter, je parie ! »
« Le bonheur de réussir quelque chose qu’on n’arrivait pas à faire avant. »
« Tout l’équipement de plongée est conçu intelligemment. A la fois pour ta propre sécurité mais aussi pour pouvoir aider les autres plongeurs qui t’accompagnent. Le monde sous-marin peut être très effrayant mais comme on est conscients du danger, on prend d’autant plus de précautions. »

Du coup Grand Blue c’est quoi ?
C’est une lecture décalée, avec un humour particulier mais pourtant ça se laisse lire.
C’est des moments avec des jeunes étudiants qui se lâchent un peu trop : ils boivent beaucoup, ils se désapent à tout va, et ils n’ont pas l’air de faire beaucoup d’efforts pour leurs cours
C’est des jeunes hommes dont on sent que la libido leur travaillent
C’est très surprenant, et parfois on ne s’y attend tellement pas, que forcément cela va finir par nous faire décrocher un rire, un sourire, voire à exploser de rires (là c’est l’affaire de chacun)
C’est des visages impayables, des grimaces mémorables
C’est parfois les trouver touchant, parfois avoir envie de leur mettre des baffes (là aussi c’est sans doute l’affaire de chacun)
Mais ce n’est pas que ça :
C’est aussi la passion de la plongée
Des moments uniques sous la mer
Des moments sérieux pour contrebalancer le reste
Des moments de belles réflexions
Aborder de tout de manière originale et surprenante

Ce n’est pas forcément pire ou mieux que ce qu’on voit dans certains shonen

C’est aussi se retrouver à se demander où on est tombé, ce qui nous est arrivé, mais ça se laisse lire
C’est aussi un moment off, un moment détente, plus que bienvenue en ces temps troublés.
Relâcher la pression ! Tant qu’on n’a pas à faire directement à eux, ça va XD
C’est se demander où ils vont aller, ce qui nous attend encore, en croisant les doigts d’avoir encore de beaux moments de plongée qui eux fait pétiller mes yeux.

Pour l’instant, je reste curieuse de voir l’évolution sur les prochains tomes, et j’espère plein de beaux moments de plongées.

Graphisme

Merci à Meian pour l’envoi de ces lectures

Et vous ? Vous plongez ou pas ?

5 commentaires sur « Manga Time : Grand Blue Tomes 1 & 2 (Fiche) »

    1. J’adore Amanchu qu’il faudrait que je reprenne et complète. Y a que la plongée en commun XD
      Oui, là ça surprend
      Oui curieusement ça passe assez bien, et il y a un effet relâcher la pression, la tension, qui ne fait pas de mal surtout en ce moment.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s