Manga Time : Shy Tome 1 (Fiche)

C’est la mort dans l’âme que je refais mon article, le 1er ayant décédé dans d’étranges circonstances.

Couverture Shy, tome 1

Edition : Kana
Dessin : Miki Bukimi
Scénario : Miki Bukimi
Shonen : 2 tomes en France, 7 au Japon. En cours.
Genre : Aventure, Science-Fiction
Prix papier : 6.85€
Prix numérique : 4.99€

Il existe un coffret regroupant les deux premiers tomes
Exrait
Les mots sympathiques et plutôt convaincant de Kana dessus : annonce

Hello Livre :
Des super-héros, on en a eu à toutes les sauces, même moi je vais vous le dire. Mais la première fois que je m’y suis intéressée c’est pour son concept, celui d’une super-héroïne timide, en me disant que ça pouvait être intéressant surtout si la notion de timidité est vraiment développé et géré. Ce n’est pas quelque chose de si anodin. La couverture du tome 1 me donnait envie, celle du tome 2 me donnait envie de fuir. Il n’a plus fallu qu’une opportunité pour le caser de suite et non plus tard.

Résumé :
Dans chaque pays, il existe un héros prêt à sauver le Monde. L’héroïne du Japon est une grande timide et n’est pas très populaire. Pourtant, Shy fait de nombreux efforts et elle est prête à risquer sa vie pour sauver toute personne qui se trouverait en danger ! Mais Shy devra surtout trouver la confiance en elle nécessaire pour affronter la plus grande menace qui pèse sur la planète…

Mon avis / Mes impressions :

Les éditions Kana nous propose un nouveau shonen basé sur des super-héros. Chaque pays a le sien. Mais il y a une spécificité non négligeable, celle du Japon est timide.
Bien sûr il y a différents degrés de timidité, mais là on nous parle de grande timidité, de ne pas être populaire, et de concilier avec un travail de super-héros.
Et effectivement, celle-ci est pas mal exploitée. De son vrai nom Teru, elle rougit, elle manque de confiance, elle risque de se renfermer, elle peut bloquer, elle a du mal à parler en public, mais elle est aussi gentille, attachante et pleine de bonne volonté. Elle a un trait de caractère qui peut être assez handicapant.

Quand nous commençons l’histoire, c’est déjà une super-héroïne, apparemment depuis quelques mois, mais on ne sait pas du tout comment chacun le devient, est choisi. Le monde semble en paix, mais la part d’ombre n’est jamais loin. Elle va toujours de pair avec la lumière.
Teru est encore une jeune adolescente, de 14 ans. Nous allons circuler entre les moments où elle est en costume et ceux où elle est elle-même et va également à l’école.
Un autre des super-héros a l’air de l’avoir prise en affection et jamais très loin pour le moment.
Elle lui réserve également quelques surprises.

Malgré sa grande timidité, sa peur de mal faire, de ne pas être légitime, quand quelqu’un est en danger, quand elle peut faire quelque chose en tant que super-héroïne, elle se lance.
Il est aussi intéressant de voir un moment où elle est trop submergée de doutes, et bloquée, ne pouvant plus revêtir son costume.
Ce premier tome va entre autres exploré le fait que même si on est un super-héros, il sera compliqué de sauver tout le monde, de la même manière on ne peut pas plaire à tout le monde.
Ensuite, il y a aussi une jolie réflexion sur la gentillesse, et le fait de la faire circuler, en la rendant.
Teru va rencontrer une autre jeune demoiselle de son âge, qui va la confronter plus que jamais à ses peurs, à ses doutes.

Shy va se battre pour évoluer, pour pouvoir faire son travail de super-héros le mieux possible. Surtout qu’une sombre menace semble planer.

Un premier tome plutôt original, sympathique et prometteur, qui donne envie de continuer l’aventure, surtout que nous les quittons en plein dans l’action.
Une héroïne attachante, gentille qui va devoir faire face aux ennemis mais également se dépasser elle-même, dépasser sa timidité.

Merci à Izneo pour la lecture.

Bilan 1er tome
-> Classique mais pas si classique
-> Bonne exploitation de la timidité, à confirmer avec la suite
-> A confirmer avec la suite de manière générale
-> De nos jours, et tout comme dans Jujutsu Kaisen, il y a une bonne exploitation des sentiments. De plus que l’on le veuille ou non, notre état émotionnel influe quand même pas mal.
-> Un graphisme un peu spécial, plutôt plaisant, mais je n’ai pas trop trouvé les mots pour l’aborder pour le moment.
-> Pas mal de questions soulevées
-> Des moments de gentillesse, de bienveillance ❤
-> La transformation qui ne se fait pas si facilement et juste parce qu’on le veut.

Bonne lecture (je n’ai pas ressenti le truc en plus)

Graphisme

A ajouter

Retrouver également
Jiji / Les instants volés à la vie
Little Red R

Et vous ? Il vous tente ?
Si vous vous laissez tenter, n’oublier pas d’être gentil et compréhensif avec Shy/Teru.

15 commentaires sur « Manga Time : Shy Tome 1 (Fiche) »

  1. C’est effectivement une jolie façon, différente,de parler des superhéros. J’ai aimé qu’on mette en avant la timidité et qu’on n’en fasse pas tellement une tare mais plutôt une qualité à renforcer.
    J’ai un peu de mal avec les dessins parfois pour ma part. Je les trouve inégaux.
    En revanche, je peux te dire que le tome 2 est vraiment surprenant lui aussi, surtout le final 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je comprends que le concept t’ait plu, parce qu’à la limite, une super-héroïne timide, c’est antinomique…
    Étant plus que timide, j’avoue que voir cette thématique dans un manga, ça me plaît bien, surtout qu’il y a l’air d’avoir de jolis moments !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s