Manga Time : Unsung Cinderella Tome 1 (Fiche)

Couverture Unsung Cinderella : Midori, pharmacienne hospitalière, tome 1

Edition : Meian
Dessin : ARAI Mamare
Scénario : ARAI Mamare
Seinen : 1 tome en France, 5 au Japon. En cours.
Genre : Tranche de vie, Médical
Prix papier : 6.95€

Extrait du manga

Feuilletage

Hello Livre :
La licence m’a tout de suite interpellé, intéressé, j’avais envie de l’essayer. Un thème qu’on ne voit pas tous les jours, surtout en manga. Déjà le fait d’être dans le domaine de la santé, médical, mais également avec des pharmaciens. L’envie, puis l’opportunité a fait le reste.
Si vous me suivez depuis un moment, et un peu tout, vous n’êtes pas sans savoir mon attirance pour les séries médicales, et niveau série je n’avais non plus jamais vu cet angle de vue.

Titre : Unsung Cinderella. Midori, pharmacienne hospitalière.
Le sous-titre c’est clair. Le titre fait sourire, une cendrillon méconnue. Mais oui pourquoi pas, son analyse est précieuse.

Résumé :
Parce qu’il n’y a pas que les médecins qui peuvent aider les malades !
Midori Aoi est pharmacienne hospitalière depuis maintenant deux ans. Énergique et motivée, elle prend son travail très à coeur, mais est également frustrée de ne pas pouvoir aider plus directement les patients. Du fait de sa profession, elle se retrouve systématiquement en second plan, derrière les médecins, alors qu’elle est habitée par la même volonté que ces derniers : aider les patients. Elle passe par conséquent beaucoup de temps avec chacun d’entre eux, ce qui lui vaut régulièrement des remontrances de sa hiérarchie, sans pour autant entamer sa détermination !
Bien qu’ils jouent un rôle secondaire, ils constituent le « dernier rempart » qui protège notre quotidien.

Mon avis / Mes impressions :

L’angle de vue, le côté réaliste, en font une lecture très intéressante et même d’utilité publique. Ainsi je recommande aux bibliothécaires de prendre cette série pour la rendre disponible au plus grand nombre de personnes.

Nous avons une réflexion sur les professions de santé, les professions médicales. Vous savez celles où toute erreur de jugement peut être fatale. L’erreur est humaine, mais ici les implications sont à une autre échelle.
Et plus particulièrement sur les médicaments. On revient encore une fois sur l’importance de donner toutes les informations à son médecin, de ne pas prendre de décisions tout seul dans son coin. Les médicaments peuvent agir différemment selon les gens (c’est pour cela qu’on ne peut juste conseiller à quelqu’un sans mise en garde), mais l’influence peut aussi changer selon vos autres médicaments etc.
Vous en aurez même la démonstration dans quelques histoires, dont une est teintée d’une belle ironie très connue. En voulant bien faire, nous avons parfois des résultats inattendus et même tout le contraire de ce qu’on voudrait.
Bref, je ne sais pas si beaucoup d’entre vous y ont déjà réfléchi à tout ça, mais là c’est l’occasion ou jamais.

Les humains étant ce qu’ils sont. Il y a aussi le problème de la valorisation, de ne pas écouter, de dénigrer. Parfois, c’est aussi tout ce temps perdu, à ne pas vouloir écouter, alors que ça aurait pris 5 minutes. Comme ils l’ont si bien dit les pharmaciens vont constituer le dernier rempart pour protéger les patients autant du médecin qui a pu faire des fautes d’inattention ou autres, que du patient qui n’a pas donné toutes les informations nécessaires. Prendre le temps d’écouter, la dimension humaine, a un fort effet, malheureusement elle se heurte au problème de temps, de la productivité, et plus largement du capitalisme.

Dans cette histoire, nous faisons la connaissance de Aoi Midori, la jeune femme de la couverture. Une jeune femme attachante, qui cherche à bien faire, quitte à se confronter. Elle ose, et parfois elle a des problèmes. Jeune, pleine de bonnes volontés et avec un talent particulier sur son odorat.

Nous avons dans ce premier tome, plusieurs histoires, plusieurs patients. Nous les voyons à l’hôpital, parfois chez eux. Des histoires différentes, et toutes très intéressantes et prenantes.
En même temps, nous voyons Midori évoluait traçait sa route, rencontrait des gens et nous reviendrons sur un évènement du passé qui fait sourire. Ce sera sur Seno ;).

Les gens ne sont pas des robots et ont des sentiments. Jouer avec la vie n’est pas quelque chose de si banale. La prise d’un médicament n’est pas un jeu, c’est pour sa santé, ce n’est pas anodin, ce n’est pas un bonbon.

Vous pourrez aussi constaté l’utilisation des masques. Oui de nos jours, cela a une résonnance encore plus particulière sur nous.

Le graphisme est agréable, typé seinen. La qualité d’édition est comme toujours au rendez-vous, pages blanches, qui tiennent bien en main.
Soulevez la jaquette, vous avez des morceaux d’articles.
A la fin, on nous dit de quoi on va nous parler dans le prochain entre autre gestion des stocks.
Une petite postface sympa, avec quelqu’un qui aimerait faire naître des vocations de pharmaciens.

C’est mûr, réaliste, réfléchi, intéressant, prenant, et dans la vie active. Cela prend un angle de vue totalement inédit voire très peu vu (moi il ne me semble pas avoir déjà vu cet angle de vue)
Il y a également des moments drôles comme savent si bien les faire les japonais, cela se fait aussi en jouant sur les expressions des visages entre autre de notre chère Midori. Puis le plaisir de résoudre les problèmes, aider ses patients.

Si vous vous intéressez à la médecine, à l’aspect enquête sur le corps humain, réflexion sur les différents métiers à l’hôpital, sur la vie active, sur les relations professionnelles etc.
Vous avez envie d’angle de vue qui change ?

Ainsi qu’une réflexion intéressante et pertinente sur les médicaments.
Foncez le découvrir.

Graphisme

Citations
« Veiller à ce que tous les patients reçoivent le bon traitement au bon moment. Voilà notre raison d’être. C’est pour cela qu’il est indispensable en cas de doute sur une prescription de se confronter au médecin afin d’éviter toute erreur médicamenteuse. »
« Pour elles, les médicaments leur permettent de vivre, mais cela signifiera qu’elles seront toujours différentes des autres. »
« Nous sommes en fait le dernier rempart qui protège le patient une fois que le médecin a fait sa prescription. »
« Nous sommes tous responsables de la santé des patients. Nous devrions avoir le même objectif. »
« Aux urgences, la moindre erreur de jugement peut avoir des conséquences dramatiques. »
« En tout cas sans relation de confiance avec le patient, il n’est pas possible de lui venir en aide dans ce genre de situation. Pour bien traiter ses patients, il est aussi très important de bien les connaître. »
« Notre boulot en tant que pharmaciens, c’est d’abord la gestion de plus d’un millier de sortes de médicaments différents, puis la préparation des médicaments des patients selon les ordonnances des médecins, et enfin la dispensation aux patients. »
« Je suis une pharmacienne ! Vos patients ce sont aussi les miens, au même titre que vous ! »
« T’as pas autre chose à faire ?! » qu’il m’a dit… Il avait qu’à pas se tromper sur son ordonnance, non mais oh !! Il en fait tout le temps des fautes d’inattention, en plus ! »
« C’est justement quand on commence à se convaincre qu’on est en bas de l’échelle, qu’on y reste coincé, tu crois pas ? »

Très bonne et intéressante lecture
Très prometteur
Je suis conquise 🙂

Un grand merci à Meian pour cette lecture et découverte ❤

Alors vous saviez qu’il était sorti ? Il vous donne envie ? Ca vous intéresse comme sujet ? Vous l’avez ou allez le tenter ? L’aspect médical c’est quelque chose qui vous intéresse ?

8 commentaires sur « Manga Time : Unsung Cinderella Tome 1 (Fiche) »

  1. Ne connaissant pas le mot unsung, le titre m’avait fait buguer…
    En tout cas, je pense que ça pourrait me plaire, a fortiori dans le contexte actuel où le personnel médical est soumis à rude épreuve et où l’humain finit par être laissé de côté.

    Aimé par 1 personne

    1. Je connaissais Cinderella, et j’ai fait une recherche parce que je ne me rappelais plus mais ça semblait anglais, et ça m’intriguait, et du coup j’ai fait un lapsus que je viens de corriger -> unsung = méconnue
      Faire la fiche c’est pas mal du côté tu prends du recul sur l’ensemble y compris le titre.
      Oui, c’est très intéressant, je te le conseille en tout cas. Oui -_- et dans un domaine qui touche la vie de près :\ où l’erreur peut être fatale.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s