Manga Time : Real Girl Tomes 11 & 12 (Fin)

Fiche

Tome 11

Couverture Real Girl, tome 11

Tsutsun et Iroha sont couchés l’un à côté de l’autre sur la couverture et se regardent avec tendresse.

Nous retrouvons Tsutsun et tous leurs amis, suivons les évolutions dans chaque couple. Cela fait plaisir de voir au-delà de la belle relation amoureuse qu’ont développé.
Tsutsui et Iroha, les relations d’amitié ainsi qu’amoureuses de leurs amis.
Ils se taquinent, et doivent également réfléchir à leur avenir. Tout le monde expose ses idées, ses envies.

Tsutsun a appris avec Iroha qu’il n’y avait pas que les études et les notes dans la vie, de profiter de l’instant présent, de sourire. Il est aujourd’hui mieux dans sa peau, ce changement tout le monde l’a remarqué, y compris sa mère.
Mais il inquiète un peu ses professeurs et des camarades en semblant se relâcher totalement. Ne vaudrait-il pas mieux s’amuser après les examens passés ?

Seulement le temps passé ensemble leur est compté, alors il veut profiter d’elle jusqu’au bout. Et c’est aussi et seulement dans ce tome que nous apprenons ce qu’il y a derrière, la vérité sur Iroha.
Aucun des deux ne pensaient qu’ils finiraient par s’aimer et s’apporter autant.
Mais quels choix faire ? Que deviendra Tsutsun s’il ne peut plus la voir ? Comment arrêter de se voir ? Et que nous a caché Iroha depuis tout ce temps ?

Tsutsun et Iroha partagent des moments tendres, sincères, passent des étapes, se confrontent. Tsutsun tient une liste, et il essaye de faire le maximum de choses de celle-ci, de se créer des souvenirs avec elle.

Le graphisme est toujours aussi agréable, doux. Les illustrations sont superbes. Et personnellement, j’ai pris plaisir avec chaque tome de cette série que j’aime vraiment beaucoup.
Faut-il se créer des souvenirs même si l’on risque de se séparer ? Encore une fois, nul ne sait de quoi demain sera fait.
Iroha n’est pas seulement importante pour Tsutsun, elle l’est aussi pour leurs amis, etc.
Et même pour nous, les lecteurs, qui avons autant envie que peur de lire le prochain et dernier tome.

Tome 12

Real Girl - Mao Nanami

Une série magnifique jusqu’au bout des ongles, à découvrir d’urgence si vous en avez l’occasion et que ce n’est pas déjà fait.
Ce shojo est très qualitatif sur les questionnements posés, le graphisme est très agréable, et il nous rappelle l’importance d’avoir les bonnes personnes dans nos vies, mais également qu’on ne sait jamais de quoi demain sera fait, alors profitons de nos vies.
De plus, la mangaka nous parle également des relations autour, des évolutions autour, de belles histoires d’amour et d’amitié pour faire fondre tous les cœurs et nous entraîner dans une valse d’émotions.

Tsutsui et Iroha se regardent les yeux dans les yeux sur la couverture de ce tome qui est déjà le dernier.
La date limite de la relation arrive, aussi bien du coup en amitié, qu’en amour, mais alors tout cela n’aurait servi à rien ?
Est-ce que cela vaut le coup de passer du temps avec quelqu’un, de créer des liens, si demain il n’est plus là ? Sauf que qui sait vraiment ce qui va se créer, se forger avec le temps ?
Ni Tsutsui, et pas même Iroha n’avaient prévu tout ce qu’ils s’apporteraient.
Et Iroha avait ses propres raisons.

Ils doivent tous faire face à son absence, à sa disparition. Seul Tsutsui connaît la cause au départ, et que va-t-il faire, devenir ?
Va-t-il à nouveau se renfermer ? Toute cette relation n’aura servi à rien ? Il ne doit pas l’oublier, elle l’a changé, mais il ne peut pas non plus ne plus avancer.

La mangaka, Mao Nanami, va après le 1er chapitre, la fin d’une période, nous projeter 7 ans plus tard. Cela fait vraiment plaisir d’avoir l’histoire, les liens sur une certaine durée, de voir ce que tout le monde est devenu, de les voir avancer. Non, ce qu’ils ont vécu comptent, mais l’avenir garde cette part d’incertitude pour tout le monde.
Evidemment, à vous de découvrir la raison d’Iroha, les liens forgés, ce qu’ils deviennent, les choix faits en vous lançant dans cette histoire.

Merci à Izneo pour les lectures.

Chaque tome a pu avoir son article complet.
Disponible facilement par la recherche ou les ping en allant sur le fiche 😉

C’est un shojo que j’ai trouvé très qualitatif, de qualité, il y avait de bons moments, du rire, mais également du partage, de la réflexion, d’autres très bons moments. Il est sympathique de voir que tous les deux s’apportent mutuellement quelque chose, mais également que leurs amis comptent, ne sont pas laissés de côté. J’ai appris par la force des choses à ne pas trop me formaliser sur les fins, mais celle-ci est en apothéose, très satisfaisante et fait sourire.
J’ai commencé à vous en parler pour la première fois le 30 janvier 2019. Elle fait 12 tomes, pas trop longue du coup.

Du coup si vous cherchez un bon shojo, je ne peux que le conseiller.

Je ne le vois pas beaucoup, n’hésitez pas à me dire si vous connaissez aussi. 
Un second avis, quelqu’un d’autre qui a beaucoup aimé aussi, Alice Neverland.
Elle l’a aussi lu du début à la fin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s