Manga Time : Angolmois Tomes 5 & 6

Fiche

Je me suis débrouillée de sorte qu’il n’y ait rien de vraiment trop révélateur.

Tome 5

Couverture Angolmois, tome 05

Quelle lecture et quelles palpitations dans tout le corps. On se demande à quelle sauce on va être mangé. Si quelqu’un va faillir, qui, pourquoi et comment ?
Le graphisme est beau, soigné, très agréable. Il y a toujours le titre sur la couverture qui brille.
Et certaines doubles pages sont sublimes, mes yeux s’arrêtent pour admirer le paysage, ou toutes ces personnes en manœuvre.

Nous revenons dans le passé d’un personnage, quand il fût encore une jeune garçon mais loin d’être n’importe qui.
Jinzaburô est vraiment un personnage intéressant à suivre, il fait également preuve de beaucoup de stratégie.

Alors que certains personnages eux donnent froid dans le dos, et je ne parle même pas du traitement qui peut être réservé aux femmes parfois, d’où une scène mémorable lors d’une bataille.
De même il y a la princesse Teruhi. Non, les femmes ne comptent pas pour des prunes, ça fait du bien.

Il a été très intéressant et instructif de faire la connaissance d’un peu plus près des Purificateurs.

Citation :
« En intervenant nous n’avons pas le droit à l’erreur ! Si un seul homme en réchappe, il ira informer ses alliés à notre sujet »

Tome 6

Couverture Angolmois, tome 06

Encore une fois un magnifique tome, décidemment on ne sait jamais d’où va venir le coup.
La lutte contre les Mongols se rapproche dangereusement, et le tome gagne en intensité.
Ont-ils une seule chance que les renforts arrivent ? Les Purificateurs et le groupe de Jinzaburô peuvent-ils s’entendre et collaborer ?

Nous aurons également l’histoire touchante d’une jeune fille qui ne peut plus nager pour le moment, marquée par un traumatisme. Et un peu de celle d’un autre jeune homme.

Nous aurons encore de magnifiques plans sur lesquels attardés nos yeux.

Nous aurons le calme avant la tempête, le besoin de se retrouver et de se ressourcer. Et à nous aussi, lecteurs, ça fait du bien.
Se retrouver au coin de feu, partager un moment chaleureux.

Puis Jinzaburô va à nouveau déployer toute son ingéniosité dans un magnifique plan qui prend de court l’ennemi et le guide ailleurs.
Dans plans qui se font à différents niveaux, et nous surprennent toujours.

Citations :

« Un air joyeux sera parfait ! Et ça, afin de pouvoir s’endormir paisiblement après une dure journée. »

« Nous devons protéger le peuple ! Nous ne pouvons pas les contraindre à faire plus d’efforts. Ils ont surmonté cet enfer pour parvenir jusqu’ici.
Nous devons protéger cet endroit au péril de nos vies ! »

« C’est comme sa propre maison ! Difficile de la quitter sans d’abord vérifier que tout est bien fermé, y compris les portes de derrière ! »

« Quand des invités arrivent. On se doit de les accueillir, pas vrai ? » <- Ils ont même le sens de l’humour, et sans être lourd.

« C’est comme à la chasse. Si vous avancez silencieusement, nos proies ne fuiront pas. »

J’étais bien contente d’avoir le tome 6 sous la main et de pouvoir enchaîné, mais maintenant je vais de toute manière devoir attendre le tome 7
Rappel série en 10 tomes. Si vous aimez les séries historiques, n’avez pas peur de scènes dures, aimez la stratégie, de beaux dessins, de magnifiques plans (tant sur le paysage, que niveau stratégie), foncez.
Et si vous aimez les cartes, il y en a aussi 🙂

Mon petit tweet pour que vous compreniez un peu mieux de quoi je parle (niveau graphisme, plans graphiques, non je ne vais pas vous révéler les plans stratégiques quand même.)

Merci à Meian pour la lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s