Manga Time : Elin, la charmeuse de bêtes Tome 11 (Fin)

Fiche

Couverture Elin : La charmeuse de Bêtes, tome 11

C’est le dernier acte qui se joue dans ce tome, il va falloir dire au revoir à Elin, et elle va nous manquer.
Les derniers tomes nous ont fait retenir notre souffle de nombreuses fois faisant de plus en plus intervenir la politique, confrontant Elin à des choix très difficiles.
Lilan et Elin vont jouer leur dernière danse. Qu’en est-il de leur lien après tout ce qu’elles ont vécu ensemble ? En tout cas, toutes les deux nous ont fait rêver à un monde meilleur, croire que l’humain pouvait vivre en harmonie avec un animal et le respecter, elles ont développé des liens forts et Elin a accompli ce que personne n’avait jamais fait auparavant. De plus, qui n’aurait pas envie aussi de monter sur le dos de Lilan et de s’envoler ? Les planches de TAKEMOTO Itoe étaient sublimes.

C’est toujours aussi impressionnant que triste de voir une armée se former, tant de personnages sont impliqués. Elin qui s’est battue pour que les Ôju ne servent pas en tant qu’arme.
Le comportement des humains, le statut, les obligations, rien n’est simple. Et que va décider la Yojeh maintenant ? En tout cas, elle le fera en toute connaissance de cause.
Encore une fois, nous retenons notre souffle un certain nombre de fois, nous sommes subjugués par certaines planches, et nous avons peur de ce qu’il va advenir.

Elin a bien grandit. C’est fou quand on pense où on a commencé, et a tout ce qui s’est passé au cours de ces 11 tomes. Un voyage qui en a clairement valu la peine, et qui nous a fait vivre plein d’émotions. Une jeune femme, Elin, que nous avons pris plaisir à voir grandir, et dont nous avons pu admirer la force et le courage.
C’est certes la fin d’un acte, mais quelque part le lecteur aurait sans doute voulu en savoir plus sur ce qui se passe une fois que l’histoire s’arrête.
Un épilogue aurait été le bienvenu pour voir ce que devient vraiment un certain nombre de personnages.

Nous avons ensuite un message de la mangaka, puis une histoire à part, une sorte de conte cruel.
Et pour finir, les éditions Pika ont eu la bonne idée de nous regrouper des bonus en fin de tome, des entretiens entre l’auteure et la dessinatrice. Ils ont choisi de regrouper cela dans le dernier tome, pour éviter de trop nous en dévoiler, cela permet également de se replonger d’une autre manière dans l’histoire. Je pense que c’était une décision avisée de leur part.

Si vous n’avez pas encore découvert cette excellente série, maintenant qu’elle est entièrement sortie, je vous y encourage. Pépite. Gros coup de coeur <3.

Merci à Izneo pour la lecture.
J’ai été ravie et enchantée de pouvoir porter cette série chère à mon cœur, de faire toutes les chroniques tome par tome avec ou sans aide, et à peu près à la sortie (quelques semaines près parfois), de l’avoir fait découvrir à certains d’entre vous.
Dur de dire au revoir à Elin -_-.

Rappel : En accédant à la fiche en haut, vous accéder donc au tome 1, sa fiche et en ping vous avez tous les liens des chroniques des autres tomes.

Alors qu’attendez-vous pour vous y mettre XD ? Qui connaît ? Intéressé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s