Cinéma Time : The Prom & Light of my Life

Hello,

On se retrouve pour deux expériences à l’opposé et assez particulières.

The Prom

The Prom est d’abord un roman PKJ que j’ai croisé sur instagram avec une belle couverture un peu bling bling sur le titre. J’ai ensuite entendu parler d’une adaptation en film sur Netflix et qu’en plus ce sera une comédie musicale. Parfait, je peux tester ça au milieu de mes films Noël / Miracle / festif. Allez hop, on essaye.
Mais quel est le point commun entre des stars narcissiques sur le déclin très bling bling, qui nous en mettent plein les yeux et des adolescents de l’Indiana, ou plus exactement Emma ? Elle a dit être lesbienne/homosexuelle, vouloir venir au fameux bal de promo (le truc de fou typiquement américain) avec sa petite amie, on ne veut plus qu’elle y vienne.
Si tout part d’un côté calculé, bling bling, star-system, image, qui fait grincer des dents, au final il est quand même sympathique et intéressant de découvrir tout le monde.
Le film en met plein les yeux, en cela il fait son job. Certaines personnes vont tenter avec difficulté d’ouvrir les yeux des personnes bornés, obus de l’Indiana, qui ne font pas preuve d’ouverture d’esprit.
Et surtout Emma est attachante, intelligente, elle assume contrairement à sa petite amie qui se cache, et elle va faire les choses à sa manière.

Entre moyen et bon, mais le divertissement est assuré, et j’ai passé un bon moment. Ils m’ont bien fait rire aussi.

Disponible sur Netflix

Pour info il dure un peu plus de 2 heures (2h10)

Light of my Life

Si avec notre situation, je ne me verrai pas me lancer dans un livre post-apocalyptique, un film pourquoi pas ? Mais c’est un peu une expérience psychédélique et philosophique. J’ai un peu de mal à appeler cela un film, alors qu’il a une idée de départ et quelques idées intéressantes. On a commencé avec 15 minutes où ils se racontent une histoire, le ton était donné, mais je suis curieuse, et persévérante.
Les images de la forêt, et par après les images du paysage enneigé, c’était cool.
Mais comment vous dire le film n’est pas vraiment un film, c’est une sorte de documentaire sur la vie post-apocalyptique dont nous n’avons pas vu grand chose, pareil nous voyons la mère de la jeune demoiselle que très brièvement dans des souvenirs, et c’est extrêmement plat tout du long. Pour faire passer l’émotion, difficile.
Vous avez des réflexions philosophiques : moralité, éthique etc.
La jeune demoiselle est attachante.
Mais bonne chance pour tenir le coup et 2 heures en plus.

Et vous ? Vous les avez-vu ? Ils vous intéressent ? Avez-vous prévu de lire ou lu The Prom ?

10 commentaires sur « Cinéma Time : The Prom & Light of my Life »

    1. Vu que tu n’aies pas très comédie musicale ça ne m’étonne pas pour le 1er
      Quand au deuxième à moins que tu veuilles faire une expérience psychédélique, philosophique, voire t’en servir pour t’endormir XD
      Par contre, je crois qu’on en n’a pas encore parlé tu t’intéresse à la série qui va adapter les romans de tiny pretty things ?

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai également regardé The Prom (puisque j’aime bien les comédies musicales^^). Et j’ai trouvé le film sympathique, notamment grâce au casting que j’ai beaucoup aimé !
    Il s’agit d’ailleurs d’une adaptation d’une comédie musicale de Broadway lancée en 2018 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s