Manga Time : The Promised Neverland Tomes 15 & 16

Après quelques soucis pour mettre la main dessus, voilà que je prends du retard dans le postage de mes chroniques. Le tome 17 arrive cette semaine (normalement) et les voici enfin ^^

Tome 15

Couverture The Promised Neverland, tome 15

Enfin les retrouvailles avec cette série. La première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est l’air de rien qu’est-ce qu’ils ont grandi physiquement.
Depuis qu’on les connaît, de l’eau à couler sous les ponts.
Les problèmes de fond et l’attitude des personnages restent globalement les mêmes, même s’ils ont gagné en maturité, forcément avec tout ce qu’ils ont vécu.
Ray et Emma ont une discussion sérieuse avec un autre personnage, c’est sans doute celui qui a le plus changé, mais c’est aussi celui dont nous ignorons le plus tout le passif, tout ce qu’il a vécu.

Le plan, le pacte sont ingénieux et tiennent compte de l’ennemi. L’objectif premier est de verser le moins de sang possible, et encore mieux aucun, au niveau humain.
Nous le savons bien la haine engendre la haine, tout comme la violence. De même, il est impossible de mettre tout le monde dans le même panier.
Mais comment faire la distinction ? Quelle décision prendre ? Le moindre faux pas pourrait compter extrêmement cher.
Et il faudra vivre avec pour le reste des années à venir.

Tout cela n’est pas sans nous rappeler toutes les guerres, tout le sang versé, toutes ces envies démoniaques de pouvoir. Surtout quand on apprend un fait majeur qui ouvrirait une nouvelle possibilité. Mujika change la donne, mais c’est un démon.
Emma continue à raisonner en idéaliste, avec l’envie de bien faire.

Chacun a sa façon de voir les choses, mais également son propre vécu et ressenti. Quand des démons leur ont fait vivre l’enfer, quand ils sont traités comme ne valant rien, comme du bétail, comment se voir vivre en harmonie avec eux ? Et eux, y seraient-ils prêts ? Vont-ils renoncer à leur met favori, même s’ils n’en avaient pas tant besoin que cela ?
De la nécessité, au plaisir, des moments vifs dans la chair qui ramènent bien d’autres questionnements.

Un tome qui va être centré sur la réflexion de la future bataille, la stratégie.
La dernière partie révèle une partie avec les démons nobles, qui nous dégoûtent toujours autant, et qui donne une nouvelle saveur au plan, alors qu’un d’un autre côté nous sommes intrigués par la voie choisie par Emma et Ray, surtout vu où on a atterri.
Vivement la suite. Frissons garantis. Le dernier acte est en marche, accrochons-nous bien.

Tome 16

Couverture The Promised Neverland, tome 16

Une bataille sur tous les fronts, et finalement nous ne savons jamais vraiment d’où va venir le danger et comment.
Encore une fois, nous sommes pris dans notre lecture, et laissé en plan, avec une furieuse envie de lire la suite.
Le graphisme participe entièrement dans ce tome à créer les différentes ambiances, et à nous transmettre plein de sensations différentes.

Don et Gilda ont été envoyés pour leurs compétences sur la trace des sang maudits. Les avis divergent, et les expériences vécues marquent.
Ils sont accompagnés par deux autres personnages : Hayato et Ayshe.
Que vont faire Don et Gilda ? Que veulent-ils ? Sont-ils prêts à trahir leurs anciens amis, même s’ils sont d’une autre espèce, celle de l’ennemi ?

Un des autres personnages qui participent à la traque c’est Ayshe et ses chiens. Une jeune femme haute en couleur, douée pour pister. Elle a son propre passé que nous allons découvrir au fur et à mesure de tome, étoffant ce qu’on nous a raconté au départ.

C’est très intéressant de voir ce jeu de piste se déroulait à plusieurs niveaux.

En ce qui concerne, Emma et Ray, ils sont plongés dans un labyrinthe qui nous en met plein les yeux, et se joue de nous. C’est une véritable guerre des nerfs, totalement psychologique. Par moment, ils peuvent se rappeler de faits douloureux et violent. Comment en sortir ?

Qu’est-ce que les sept murs ?

Nous allons également revenir sur la promesse qui a été faite il y a mille ans, dans des moments poignants. Tant de combats, tant de vies perdues, mais que peut-on accepter ? Le prix de cette promesse se paiera à différents niveaux.
Et si une nouvelle promesse est conclue, quelle sera-t-elle ? Et quel sera le coût à payer ? Qui la conclura ?

Ils aiment nous mettre à mal, des choix tendancieux, difficiles, compliqués, avec lesquels il faut ensuite vivre. Il n’y a pas de retour en arrière, si on n’a pas pensé à toutes les implications, elles se manifesteront à nous, et peut être même violemment.
Il n’y a pas non plus de solution idéale, qui ne fera souffrir personne.

Un tome immersif, surprenant, haletant. Qui sont les monstres ? Peut-on vraiment parler en ces termes ?
Et devoir attendre la suite, n’est-il pas aussi monstrueux ?

Merci à Izneo pour les lectures.

Je remets les questions de la dernière fois pour ceux qui n’ont pas eu la chance de répondre et aimerait.
Alors quelle est votre relation avec TPN ? Rassurez ou pas content de la savoir en 20 tomes ? Etes vous à jour ? Attendez vous chaque tome impatiemment ? Achetez vous les coffrets ? Lisez vous votre tome rapidement après qu’il soit arrivé entre vos mains ?

Sinon prêt pour le tome 17 ? Vous êtes à jour ?

3 commentaires sur « Manga Time : The Promised Neverland Tomes 15 & 16 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s