Lecture Time : Sorcery of Thorns (Fiche – Oneshot)

de Margaret Rogerson (2020)
Editions : Bragelonne
Collection : Big Bang
Prix papier : 16.90€
Prix numérique : 9.99€
Sortie le 16 septembre 2020
Genre : Fantasy, Aventure
576 pages

Résumé :

Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d’encre, semant mort et destruction. Et c’est Elisabeth qui se retrouve accusée de l’avoir libéré. Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au cœur d’une conspiration vieille de plusieurs siècles.
Bien malgré elle, elle n’a d’autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas.
Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier… et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu’elle croyait jusqu’ici, y compris sur elle-même.

Titre original : Sorcery of Thorns (2019)

Hello Livre : Par sa couverture sublime et enivrante, par la période propice à la sorcellerie, par son histoire prometteuse, par le fait que ce soit la collection Big Bang de Bragelonne qui a déjà su m’envoûter avec un autre titre, ce titre est venu à moi.

Mon avis/Mes impressions :

Le dire au début ? Le dire à la fin ? Vous m’avez assez suivi dans ma lecture pour ne pas être surpris si je vous dit que c’est un coup de coeur. Un univers fascinant, original, prenant. Une plume addictive. On frissonne autant qu’on sourit. Du début à la fin, il sait nous enivrer, nous surprendre, même si plus d’expérience vous avez, moins ce sera fort, il a quand même son propre univers, et de ce côté là vous devriez être comblé. Il y a également pas mal de retournements, et les choses finissent par se lier.

Un univers fascinant

Elisabeth a grandi entourer de livres, dans une grande bibliothèque. Seulement les livres sont de tout acabit. Ils ont des niveaux, des catégories, plus elle augmente, plus ils sont dangereux, physiquement déjà, et plus leur savoir est maléfique, réglementé.
Tout le monde est loin d’avoir accès à tous les livres.
Un livre peut vous mordre, cracher de l’encre, etc.
Certains sont très précieux, uniques.
Pour commencer, pour toute personne qui aime les livres, plongé dans des univers de toutes sortes, mais également s’en servir pour apprendre, enrichir ses connaissances, n’est-ce pas quelque chose d’attirant ?
Mais ce n’est pas tout, il y a également des mages qui pratiquent la magie. Mais également toutes sortes d’autres créatures.
Et par moment, tout votre corps est pris de frissons.
Elisabeth a la spécificité d’avoir grandi depuis sa plus tendre enfance avec les livres, dans une bibliothèque, sous la protection de la directrice, et pas toujours du goût de tout le monde.

Une plume addictive, des jeux de mots savoureux, des personnages intéressants, ne jamais savoir à quoi s’attendre

La plume est une véritable merveille, elle est agréable, puissante, belle. Elle nous fait passer par plein d’émotions, elle nous prend et nous emporte.
De plus, nous allons avoir un trio des plus savoureux, qui vont entraîner des réparties croustillantes, un régal : Elisabeth, Nathaniel et Silas.
A part eux, il y a également plein d’autres personnages intéressants, dont on ne sait jamais vraiment ce qu’ils savent, ce qu’on peut leur dire, si on peut leur faire véritablement confiance, etc.
C’est quand Elisabeth est la seule débout, au mauvais endroit, au mauvais moment, elle a entendu ce qu’il ne fallait pas, que sa vie va se retrouver détruite, remise en question.
Après cette terrible nuit, rien ne sera plus jamais pareil, mais cela dépasse tout ce qu’elle aurait pu imaginer.
C’est après celle-ci, qu’elle fera la connaissance de Nathaniel et Silas. Nathaniel Thorns est un puissant magicien/sorcier, alors Elisabeth s’en méfie au départ.

Elisabeth, la force, le courage qu’il lui a fallu

Elisabeth vit pour les livres, elle ne connait que cet univers, que ce qu’on lui a appris. Pour elle, les magisters c’est le mal, on ne peut pas leur faire confiance.
La directrice Irena est sa sauveuse, elle n’a jamais quitté cette bibliothèque, elle n’a jamais connu ses parents. C’est son monde, son univers, sa famille. On lui compte une amie : Katrien. Elisabeth n’écoute pas vraiment toujours, c’est un sacré numéro, mais elle a un lien spécial avec les livres. Elle se rêvait gardienne, elle avait tout prévu, sauf cette nuit là bien évidemment.
Mais ce qu’elle n’avait pas prévu non plus c’est Nathaniel et Silas, d’avoir à remettre en cause, en doute, tout ce qu’elle sait, tout ce qu’elle a appris. Elle va s’ouvrir au monde, le découvrir vraiment, et devra faire attention à chacun de ses pas, en se servant quand même de tout ce qu’elle sait.
La couverture doit la représenter tenant une certaine épée.
Au-delà de savoir à qui faire confiance, de déjà devoir resté vivante, de devoir sauver le monde, apprendre et trouver la vérité entière, elle va aussi avoir à gérer toute l’ambiguité et la force de certaines relations, en cela elle va être servie avec Nathaniel et Silas.
Qui est vraiment Nathaniel Thorns ? Comme Elisabeth ne connait rien à certains codes de la société, cela va donner lieu à quelques situations croustillantes, de fausses interprétations. Mais surtout qui est vraiment Silas ? A quel point peut-on lui faire confiance s’il est lié par un contrat ? Quel est le prix de celui-ci ? Et en même temps, qui est Elisabeth, comment se fait-il qu’elle soit restée éveillée cette nuit-là ?

Un déroulement à la hauteur et une conclusion tout à fait convenable

Dans sa majeure partie, le déroulement est vraiment à la hauteur. Il relie le tout. Jusqu’à la fin, nous avons des surprises, et par rapport à tout ce qu’on apprend, tout se tient plutôt pas mal. L’ambiance est assurée, comme je vous ai dit parfois ça vous fait totalement frissonner. Vous ressentez tout le côté sombre, toute l’horreur qui pourrait se déployer. Les idées utilisées m’ont vraiment plu. Franchement, quelque part c’est vraiment agencé de main de maître ^^. Il y a même des vérités que le monde ne sera pas prêt à entendre tout de suite.
La conclusion n’est pas trop ouverte, grâce à l’épilogue nous en ressortons plutôt satisfait, alors oui, il vous sera sans doute difficile de quitter cet univers.

C’est un oneshot, vous aurez donc toute l’histoire, pas d’attente (interminable)
Vous avez envie de voir des livres prendre vie ? Envie de découvrir un univers fascinant ?
Envie de frissonner ?
Envie de rire, et vous régaler avec des réparties savoureuses ?
Envie de voir quelqu’un se relever après avoir tout perdu ?
Envie de voir comment tout se lie admirablement ?

Alors entrez dans cet univers ❤

Alors tenté ? L’avez-vous tenté ? 

PS : D’après les mots de Margaret Rogerson, c’est son deuxième livre, elle nous explique aussi la pression du deuxième. C’est le premier que nous, nous pouvons découvrir en France.
PS2 : Il y a une carte au début du livre.

11 commentaires sur « Lecture Time : Sorcery of Thorns (Fiche – Oneshot) »

  1. Si je ne l’ai pas encore lu, je suis tentée depuis sa sortie et ce n’est pas avec ton avis que je vais l’être moins.
    J’espère être autant transportée que toi par la plume de l’autrice et l’univers incroyable qui est sorti de son imagination !

    Aimé par 1 personne

  2. Même si je sais que je dois me méfier parce que tu es souvent plus enthousiaste que moi pour les titres jeunesse, tu me fais quand même diablement envie avec l’univers que tu décris et cette plume addictive. C’est pas bon pour ma wishlist, ça ><

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s