Manga Time : Nos temps contraires Tome 1 (Fiche)

Couverture Nos temps contraires, tome 1

Edition : Akata
Titre VO : Kimi o Shinasenai tame no Monogatari
Dessin : GIN Toriko
Scénario : GIN Toriko
Shojo : 1 tome en France. Terminé au Japon en 8 tomes.
Genre :  Fantastique, Science-fiction
Prix papier : 6.99€
Prix numérique : 4.49€

Résumé :

L’humanité, ne pouvant plus vivre sur Terre, s’est réfugiée dans l’espace, cloîtrée dans des « Cocoons ». Arata, Tara, Caesar et Louis sont des enfants précieux : des « néotènes », ces êtres qui, malgré leur apparence prépubère, possèdent la maturité d’adultes. Leurs corps se sont adaptés à la vie dans l’espace et, à ce titre, ils incarnent l’espoir et l’avenir de la race humaine. Quand un jour, ces quatre-là rencontrent une mystérieuse femme aux longs cheveux verts, atteinte de la « maladie de Daphné », leurs destins basculent à jamais…

Vidéo de Bruno
Extrait

Mon avis/Mes impressions :

« Nos temps contraires » est une nouvelle série d’Akata qui sera en 8 tomes et de science-fiction. J’avais un bon a priori dessus, mais quelle tuerie et ceux à différents niveaux.
Non seulement, le manga nous en met plein les yeux, mais en plus il nous fait réfléchir, et aborde une science-fiction de qualité.
Le tout en gardant des airs mystérieux et poétiques.

Le graphisme est magnifique, prodigieux, surtout sur certaines pleines pages et tout ce qui met en avant l’espace, la vue sur la Terre, l’effet est vraiment très fort et nos yeux sont totalement happés et restent là à regarder, à profiter.

La couverture est magnifique elle aussi, la façon dont ressort le titre, avec la planète bleue, notre Terre juste derrière. Et ces personnages mystérieux de la couverture, dont les cheveux dégagent vraiment quelque chose.

Nous allons faire la connaissance de jeunes gens attachants : Arata, Tara, Caesar, et Louis, qui ont une grande particularité. On nous dit qu’ils ont 20 ans, mais ils encore un corps d’enfant, le décalage fait vraiment bizarre. Apparemment, ils sont privilégiés, ce sont des néotènes. Ils pourront vivre longtemps, bien plus que leurs propres parents. Ils ont également une famille qui leur permet d’être à l’abri du besoin.
C’est à travers leurs regards, leurs expériences, que nous apprenons à connaître ce monde, son fonctionnement, et que nous nous interrogeons plus largement sur la société.

Arata est adorable, attachant, mais assez discret, et nous voyons que c’est du coup celui qui a le moins de succès, car il ne sait pas plaire, faire le « show ». Bien que Tara, elle le défende de tout son cœur.
Arata a également toujours le visage masqué. C’est étrange, n’est-ce pas ? Ça m’a immédiatement frappé. Nous avons plus ou moins des débuts d’explications sur le sujet.
Cela m’a d’autant plus frappé vu la situation actuelle avec le coronavirus, et tout le monde masqué.
La relation entre ces quatre jeunes gens est intéressante, forte, ils ont traversé beaucoup de choses ensemble. Ils sont liés. Ce sont des partenaires. Je vous laisse découvrir la notion de partenaire et de contrats, mais également, et en toile de fond, des implications qui portent fortement à questionnement.
Ils ont des caractères très différents. Celui qui va faire fondre toutes les filles : Caesar. Celui qui est un artiste et aussi un rebelle, et qui les amène également à s’interroger tout en risquant de les mettre en danger : Louis (celui avec qui j’ai le plus de mal). La seule fille du groupe : Tara.

A travers eux, nous nous interrogeons également sur la Terre, sur ce qui s’est passé. Eux ne l’ont pas connu, mais ils voient des anciens en être nostalgique, rêvaient d’y retourner, mais ironiquement ce sera sans doute impossible pour eux, peut-être pour une génération future et/ou les néotènes.
Ils vont d’ailleurs faire une séance de cinéma très spéciale, c’était vraiment un sacré moment et loin d’être comme nous le connaissons.

Au niveau des thématiques intéressantes : il y a l’espérance de vie, la vie ailleurs que sur Terre, l’amour qui semble être prohibé, malsain, et où il y a plutôt des partenaires, contrats, le cas spécifique des néotènes, le fait d’être en permanence observé et du coup à ne pas vraiment pouvoir être soi-même, le fait d’être au sens de toute l’attention, le fait de devoir répondre à certaines attentes, être aimé pour son physique, être avec quelqu’un pour son statut, etc.
En bref, c’est d’une grande richesse, pour notre plus grand plaisir.

Mais là, où leurs vies vont basculer à jamais, c’est quand une jeune femme est introduite, ainsi que l’endroit de la rencontre, et le fait que ce soit différent de tout ce qu’ils connaissent. Un personnage mystérieux, étrange, d’une beauté troublante, etc.

Un tome qui nous emporte, nous transporte, nous intéresse, un avant-goût de la suite qui est prometteur, et où ils auront grandi. C’est fascinant, intrigant, avec un graphisme qui y participe, et beaucoup d’interrogations intéressantes. Akata a fait fort, et quel plaisir de pouvoir découvrir ce manga de science-fiction grâce à eux.

Il y aurait tellement à dire, après lecture c’est une tempête. L’autre chose qui va d’autant plus raisonner en nous actuellement, c’est le côté confiné.
Et nous avons une bonne représentation de la diversité culturelle et autre.

Merci à Izneo pour la lecture
Merci à Akata de nous sortir ce genre d’oeuvre !

Graphisme

Et vous ? Elle vous tente ? L’avez-vous lu ?

Publicité

13 commentaires sur « Manga Time : Nos temps contraires Tome 1 (Fiche) »


    1. Ce n'est pas impossible, mais pour lui suite à un épisode et qu'il la vraiment une grande partie du temps, je pars plus de l'idée qu'il est très sensible aux odeurs et autres…et que du coup le masque est comme un rempart, qu'il permet que ce soit avec moins de force.
      Après, par la suite, de faire comme les japonais, porter en masque quand on est malade, ça pourrait être une idée pas mal. Tout le temps, ce serait épouvantable.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s