Manga Time : Dahliya, artisane magicienne Tome 1 (Fiche)

Couverture Dahliya, artisane magicienne, tome 1

Edition : Komikku
Dessin : SUMIKAWA Megumi
Scénario : AMAGISHI Hisaya
Seinen : En cours avec 1 tome en France. En cours avec 2 tomes au Japon.
Genre :  Tranche de vie, Fantastique
Prix papier : 7.99€

Hello Livre :
Il est tout ce que j’aime, ce qui m’attire que ce soit le graphisme ou l’histoire. Du coup, normalement vous l’aurez assez au fil de l’eau et au tome.

Résumé :
Dahliya va vous ensorceler ! Depuis sa plus tendre enfance, la jeune DAHLIYA a appris la magie auprès de son père et elle peut fabriquer de nombreux objets magiques grâce à des gems : des épées, des protections contre les slime ou encore des verres enchantés. Ainsi, lorsqu’elle se réincarne dans un monde fantasy et se retrouve à travailler dans un salon de coiffure pas comme les autres, elle est fin prête à utiliser ses talents ! Une aventure incroyable commence !

Mon avis/Mes impressions :

La première chose qui me vient à l’esprit, c’est « je ne m’attendais pas à ça ». J’ai également traversé un mélange d’émotions à fleur de peau. Vu que j’ai poussé des cris par moment devant mon manga ^^’ Oups.
En vrai, c’est pas facile de me faire forcément réagir, ou du moins en vraiment le sortant de mon corps.
Ce manga, cette histoire, ce graphisme, cette couverture, avait tout pour me plaire. Alors quel est le verdict ? Oui, c’est très bien, coup de coeur, et j’ai hâte de le continuer.

Le graphisme. Oui, arrêtons nous cinq minutes sur cette merveille qui sublime le manga, sans parler des soucis du détail sur certaines pages. Nous commençons par une page couleur, et le graphisme en met plein les yeux. C’est une pure merveille.
Le premier chapitre nous présente Dahliya, et c’est là dès la première page que nous apprenons être dans un isekai, Dahliya vient de notre monde, où sa fin de vie est bien triste.
Son travail l’a quelque part anéantie, toujours à baisser la tête.
Elle espère profiter de cette opportunité et faire mieux dans sa nouvelle vie, née fille d’un artisan d’objet magique, elle est vite intéressée, captivée. Elle a des étoiles dans les yeux et nous avec.
La première partie montre donc Irma, qui est sa meilleure amie, lui dis les choses franchement, et la soutient dans ses inventions, et Dahliya en train d’apprendre plein de choses, de faire des essais.
Comme beaucoup d’autres fois, la magie et la science semble se confondre. Elle utilise ses connaissances de notre monde, des idées venues de celui-ci, pour les appliquer à ce monde ci.

Elle a une belle et trendre relation avec son père. Elle fait des études et grandit. Progressivement ce monde, ces règles nous sont expliquées.
Elle s’entend bien avec le disciple de son père.
Et c’est qu’elle en a des idées, mais elle ne doit pas oublier de les protéger.

La dernière partie est la plus difficile, mais aussi ce qui va sans doute lui permettre de s’émanciper totalement et de grandir. Elle rappelle également l’importance de discuter, de communiquer, de se protéger, de sécuriser ses biens etc.
Et de manière plus brutale, ce qui lui permet de faire le tri, se débarrasser des gens nocifs, de se respecter pour son travail.

Dahliya est très investie dans son travail et elle l’apprécie beaucoup. Elle a aussi toute une partie commerciale et contrats à gérer. Elle donne le meilleur d’elle-même, mais elle vit dans une société où la place des femmes est compliquée.
D’ailleurs, à certains moments de l’histoire, malheureusement, elle se laisse un peu trop faire (d’où mes cris).

En tout cas, elle nous fait plaisir car elle a décidé de ne plus s’abaisser, et qu’elle pourra vivre par elle-même, nous serons ravie de la suivre dans la suite de ses aventures.
Je suis également curieuse de revoir un des personnages qu’elle a rencontré vers les derniers chapitres.

Comme dans la petite faiseuse de livres, le monde on le découvre au fur et à mesure, il nous est expliqué, ainsi que la partie commerciale et clairement celui-ci aussi va sans doute devenir un grand coup de coeur, et sera lu au plus vite dès qu’il sort.

Selon comment on le vit, il est possible que ce côté descriptif en ennuie certains (guilde, …) mais je trouve cela intéressant et tout aussi important que le reste.
Mais généralement ce genre fonctionne bien sur moi, et je pars du principe que je peux lui accorder toute ma confiance <3.

PS : Avec la postface à la fin, on apprend en même temps que le manga est tiré d’un light novel, du coup j’aimerai bien le lire aussi.

En tout cas, le manga m’aura mis à mal une partie du temps, mais heureusement cela rebondit ensuite. Même si ce n’est pas totalement de son fait. Allez courage Dahliya <3.

Vous auriez dû l’avoir beaucoup plus tôt, évidemment je l’ai écrite assez dans la foulée, heureusement.

Citations

« Ce sont des objets extraordinaires que tout le monde peut utiliser en toute sécurité et qui améliorent grandement le quotidien de chacun. »
« Dahliya est impressionnante ! En plus d’être belle comme un ange, elle est intelligente, elle absorbe comme une éponge tout ce que je lui apprends ! Par exemple, aujourd’hui, quand je lui ai montré les techniques de base des circuits qui utilisent une pierre, elle a eu une superbe idée d’objet et elle a eu une superbe idée d’objet et elle a voulu essayer tout de suite ! »
« Je ne veux pas forcément qu’elle ait une place respectable dans la société ou qu’elle trouve la gloire. Peu importe qu’elle ait une vie ordinaire tant qu’un homme reste à ses côtés et la protège sans la blesser. Je lui souhaite une vie heureuse.
Il y aura des moments difficiles si elle devient artisane d’objets magiques »
« Pourtant un jour on se dit que notre métier en vaut la peine mais et que l’on voudrait en changer pour rien au monde. »
« Voici l’histoire d’une fille artisane d’objets magiques, d’une fille solitaire, qui va de l’avantage et s’épanouit. »
« J’oserai dire ce que je déteste et ce que j’aime. J’ai un travail qui me fascine. Je peux vivre par mes propres moyens.
Je me donnerai corps et âme à mon métier. J’irai là où bon me semble. Je mangerai et boirai ce qu’il me plaît.
Je vais illuminer ma destinée. J’arrête de m’abaisser.
Je vais vivre ma deuxième vie comme je l’entends ! »

Graphisme

A venir

Et vous ? Il vous tente ? 

9 commentaires sur « Manga Time : Dahliya, artisane magicienne Tome 1 (Fiche) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s